•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Hugo Houle frôle la victoire lors de la Course arctique en Norvège

Un coureur regarde le maillot jaune levé le trophée sur le podium.

Hugo Houle (gauche) sur le podium de la Course arctique de Norvège.

Photo : Getty Images / JONATHAN NACKSTRAND

Radio-Canada

Après sa première victoire d'étape en juillet au Tour de France, le Canadien Hugo Houle est passé bien près cette fois-ci de remporter sa première course par étapes.

Troisième au départ de la quatrième et dernière étape de la Course arctique, en Norvège, la course la plus septentrionale du monde, dimanche à Trondheim, à neuf secondes du maillot jaune, le coureur d'Israel-Premier Tech pouvait aspirer aux grands honneurs.

Sauf que le Norvégien Andreas Leknessund (DSM) est venu jouer les trouble-fêtes avec une brillante échappée en solitaire de 31 km couronnée par la victoire du jour et au général.

La course a été très rapide dès le départ. Il fallait faire quatre tours de circuit pour conclure l’épreuve et tout s’est réellement joué dès le deuxième tour. Je suis sorti du lot avec quelques autres coureurs, on a eu une bonne cohésion ensemble. Mais je devais évidemment faire la majeure partie du travail, comme je visais le général, a expliqué Hugo Houle à Sportcom.

À 100 km de l'arrivée, Leknessund, 23 ans, a fait faux bond au peloton avec le Français Fabien Grellier (Total Energies) et l'Italien Alessandro Verre (Arkea).

Houle a conclu cette ultime étape accidentée de 159,1 km au 5e rang, à 20 secondes du vainqueur, ce qui lui a valu la 2e place au classement général, 8 secondes derrière Leknessund. L'Italien Nicola Conci (Alpecin) a complété le podium avec une seconde de retard sur le cycliste de Sainte-Perpétue.

J’ai manqué un tout petit peu de temps à la fin pour m’emparer de la victoire générale. Il ne me manquait que huit secondes, c’est très peu. J’ai tout donné et je ne pouvais pas vraiment en faire plus.

Leknessund a été très fort. Il a été dangereux dès le début de l’épreuve. Chapeau à lui : il a surpris tout le monde par sa force aujourd’hui, a ajouté Houle.

Le maillot jaune au départ de Trondheim, le Français Victor Lafay (Cofidis), a dû se contenter du 5e échelon.

Israel-Premier Tech monte aussi sur le podium du classement par équipe, en 2e position à sept secondes des Alpecin.

Même si la victoire lui a glissé entre les doigts, Houle est satisfait de son séjour en Norvège.

Je suis très satisfait de ma semaine. Si tu m’avais dit au début de la compétition que j’allais finir 2e, c’est sûr que j’allais être content. D’autant plus que j’ai été très constant durant les quatre étapes, donc je suis fier de moi, a mentionné Houle, qui a également terminé au 5e rang au classement des points.

Cinquième sur ces routes de Norvège en 2019 (Nouvelle fenêtre), Houle s'accordera quelques jours de repos avant le Grand Prix de Plouay, en France, le 28 août, une mise en jambes pour les Grands Prix cyclistes de Québec et de Montréal, les 9 et 11 septembre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !