•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux autres médailles canadiennes aux mondiaux de paracyclisme

Ils sourient.

Joey Desjardins et Nathan Clement

Photo : Comité paralympique canadien

Sportcom

L'équipe canadienne a ajouté deux autres médailles à sa récolte, samedi, aux Championnats du monde de paracyclisme à Baie-Comeau. Nathan Clement a décroché l'argent en T1, tandis que Joey Desjardins a obtenu le bronze en H3.

Trois représentants de l'unifolié étaient alignés au départ de la course sur route dans la catégorie H3, dont Charles Moreau. Pour le vétéran, l’objectif était simple, soit qu'un compatriote se hisse sur le podium.

Moreau peut dire mission accomplie. Desjardins et lui ont uni leurs efforts pendant une partie de la course. Le Franco-Ontarien a profité de cet effort d’équipe pour se classer au 3e rang, un exploit qui rend Moreau particulièrement fier.

Je suis super content! L’objectif était vraiment de placer l'un des Canadiens sur le podium, et c’est une des premières fois qu’on était vraiment capables d’effectuer un travail d’équipe en fin de course. Je savais que je n’allais pas avoir de jus pour le sprint, j’ai communiqué avec Joey pour l’amener à l’avant du peloton et je suis très satisfait du résultat, a dit Moreau.

L’athlète de Victoriaville a terminé en 7e place, avec un retard de 32 secondes sur le vainqueur, le Français Riadh Tarsim. L’Italien Paolo Cechetto (+1 s) a conclu au 2e échelon, devant Desjardins (+3 s).

Moreau quittera Baie-Comeau serein et heureux de constater qu’il fait toujours partie de l’élite mondiale lorsque les problèmes mécaniques ne se pointent pas le bout du nez. Jeudi, il a remporté l'argent au contre-la-montre.

« Je suis satisfait de ma fin de semaine, c’est un beau sentiment de travail accompli. Je vais pouvoir tourner la page sur les expériences décevantes des dernières années, dont celles des Jeux paralympiques de Tokyo. Ça me donne du gaz pour la suite. J’ai la preuve que je suis encore bien présent, avec, en plus, un titre de vice-champion du monde au contre-la-montre. »

— Une citation de  Charles Moreau, paracycliste canadien

L’Ontarien Alex Hyndman, également en action dans l’épreuve qui couvrait une distance de 66,2 kilomètres, a pris la 15e place (+11:30).

Plus tôt dans la journée, Louis-Albert Corriveau-Jolin (+3:38) a participé à la course de 37,8 kilomètres en T2, où il a fini en 7e position. Une prestation qui le satisfait pleinement.

C’était une course très difficile, mais je suis content de mon résultat. J’ai été dans le groupe de tête durant les premiers tours, mais je n’ai pas été capable de suivre par la suite. Je suis vraiment satisfait de ma fin de semaine aux Championnats du monde, a mentionné Corriveau-Jolin.

Le Belge Tim Celen a conservé son titre de champion du monde en devançant au fil d’arrivée l’Américain Dennis Connors (+1 s) et l’Allemand Maximilian Jäger (+1 s).

Comme c’était le cas à Québec la fin de semaine dernière, la chaleur était au rendez-vous à Baie-Comeau, au grand bonheur de Corriveau-Jolin, qui apprécie ce genre de température.

Il faisait encore très chaud sur le parcours. Je suis vraiment habitué à la chaleur quand je suis en action, ça ne m’a pas affecté du tout sur le parcours, a-t-il indiqué.

Dimanche, Marie-Claude Molnar sera en action à la course sur route pour la dernière épreuve de sa carrière dans la catégorie C4, en conclusion des Championnats du monde.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !