•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une pluie de médailles canadiennes aux Jeux du Commonwealth

Les athlètes de l'unifolié décrochent 92 médailles en sol anglais, dont 26 d'or.

Quatre femmes présentent leur médaille.

Maggie Mac Neil, Rebecca Smith, Katerine Savard et Summer McIntosh

Photo : Reuters / Stoyan Nenov

Radio-Canada

Les Jeux du Commonwealth ont connu leur dénouement lundi, après 11 jours de compétitions où la délégation canadienne a atteint son objectif de conclure sur le podium. Nombre d’athlètes défendant l’unifolié ont brillé, la nageuse Summer McIntosh en tête de liste, en route vers une récolte combinée de 92 médailles, dont 26 d’or, à Birmingham.

Du lot, un total de 57 couronnes ont été l'œuvre d'une athlète féminine contre 33 par un sportif masculin. Deux équipes mixtes ont complété l'équation en sol britannique.

Parmi les 272 sportifs de la formation canadienne en action dans 23 disciplines, un contingent de 22 athlètes a décroché au moins deux podiums. McIntosh et ses coéquipières ont mis leur empreinte sur plusieurs épreuves à la piscine.

La jeune sensation qui aura bientôt 16 ans s’est imposée avec deux médailles d’or, trois d’argent et une de bronze. Détentrice de quatre podiums aux récents mondiaux de la FINA, McIntosh a repris là où elle avait laissé au début de l’été.

En solo, l’Ontarienne a triomphé aux 200 et 400 m quatre nages, en plus de terminer 2e au 400 m libre, tandis qu'en équipe, elle a obtenu l'argent au 4 x 100 m quatre nages et au 4 x 200 m libre, de même que le bronze au 4 x 100 m libre.

Souriante, elle tient sa médaille dorée.

Summer McIntosh

Photo : Reuters / STOYAN NENOV

Seulement trois sportifs, tous des nageurs, peuvent se targuer d’avoir engrangé plus de médailles que McIntosh à Birmingham : les Australiennes Emma McKeon (6 or, 1 argent, 1 bronze) et Mollie O’Callaghan (5 or, 2 argent), ainsi que l’Anglais Tom Dean (1 or, 6 argent).

Pratiquement 12 mois après sa grande éclosion aux Jeux de Tokyo, McIntosh a confirmé ses acquis ces derniers mois, à mi-parcours du cycle olympique qui la mènera aux Jeux de Paris en 2024.

Non loin derrière McIntosh se trouvent Kylie Masse (1 or, 4 argent), Margaret Mac Neil (1 or, 2 argent, 2 bronze), Joshua Liendo (1 or, 3 argent), Javier Acevedo (1 argent, 3 bronze), Ruslan Gaziev (1 argent, 2 bronze) et Rebecca Smith (1 argent, 2 bronze), tandis que cinq autres nageurs ont aussi réussi un doublé.

La nageuse sourit dans la piscine.

La Canadienne Kylie Masse a remporté l'or au 50 m dos aux Jeux du Commonwealth 2022.

Photo : afp via getty images / OLI SCARFF

Un relais doré

Le relais canadien féminin est passé par toute la gamme des émotions au 4 x 400 m. D’abord 2es après une fin de course endiablée, les représentantes de l'unifolié ont ensuite appris à leur grand bonheur qu’on leur offrait plutôt l’or.

La dernière relayeuse Kyra Constantine, 3e, a accéléré dans l’ultime portion de l’épreuve pour combler le retard avec sa rivale jamaïcaine Natoya Goule.

La photo d’arrivée a été nécessaire pour déterminer le quatuor victorieux, celui des Anglaises, qui a toutefois été disqualifié quelques minutes plus tard puisque l’une des athlètes avait traversé le couloir adverse.

La sélection canadienne était composée de Natassha McDonald, d’Aiyanna Stiverne, de Micha Powell et de Constantine.

Quatre athlètes canadiennes sautent de joie devant un podium.

Natassha Mcdonald, Aiyanna Stiverne, Micha Powell et Kyra Constantine

Photo : Getty Images / Ben Stansall

Camryn Rogers remplit ses promesses

La lanceuse de marteau Camryn Rogers a saisi l’or après avoir régné sur l’épreuve qui s’était pour sa part bien mal amorcée en finale.

Au bord du gouffre après deux essais ratés, Rogers n’avait d’autre choix que de réussir son troisième lancer pour ainsi éviter l’élimination. Sa troisième tentative de 74,08 mètres l’a propulsée jusqu’au sommet, qu’elle a conservé jusqu’à la toute fin.

Grande favorite, la vice-championne du monde depuis trois semaines a honoré son statut et a été accompagnée sur le podium par Jillian Weir, qui s’est couverte de bronze. Leur compatriote Ethan Katzberg (Nouvelle fenêtre) a d’ailleurs empoché l’argent du côté masculin.

Une athlète sourit en brandissant fièrement le drapeau canadien.

Camryn Rogers

Photo : Getty Images / Michael Steele

De son côté, le marcheur Evan Dunfee a enlevé les honneurs du 10 km, avec un record canadien à la clé. Il pointait en tête de la course après les 3 premiers kilomètres, avant de céder les commandes, qu’il a reprises à un peu plus de 300 mètres de la ligne d’arrivée.

Dunfee a amassé l’or avec une avance d’un peu moins de six secondes sur l’Australien Declan Tingay, et l’Indien Sandeep Kumar a fermé la marche sur le podium.

Le gain du Britanno-Colombien a mis un baume sur une saison ardue, entre blessure aux ischiojambiers et manque de motivation à cause du retrait du 50 km dans les programmes mondial et olympique.

Un marcheur passe le fil d'arrivée.

Evan Dunfee

Photo : AP / Manish Swarup

Maude Charron triomphe avec aisance

Championne en titre du Commonwealth et des Olympiques, l’haltérophile Maude Charron a augmenté sa récolte avec une nouvelle médaille d’or, environ un an après son sacre à Tokyo.

Elle a établi trois records des Jeux chez les moins de 64 kg, avant d'aisément remporter la palme avec une charge combinée de 231 kg, soit 101 à l’arraché et 130 à l’épaulé-jeté.

Un gouffre de 15 kg séparait Charron de sa plus proche poursuivante, l'Australienne Sarah Cochrane.

L'haltérophile Maude Charron qui laisse tomber sa barre avec le sourire après un record et une médaille d'or aux Jeux du Commonwealth.

Maude charron

Photo : AP / Rui Vieira

Les derniers mois ont été fastes pour la boxeuse Tammara Thibeault, sacrée aux mondiaux chez les moins de 75 kg en mai, à Istanbul, et depuis peu aux Jeux du Commonwealth.

La pugiliste de 25 ans l’a emporté par un pointage de 5-0 en finale sur la Mozambicaine Rady Adosinda Gramane pour enregistrer le seul titre canadien parmi les différents tournois de boxe organisés en Angleterre.

Une femme émue porte un manteau rouge avec sa médaille d'or au cou. Elle pose sa main gauche sur sa poitrine.

Tammara Thibeault

Photo : Getty Images / Eddie Keogh

Coup double de Melissa Humana-Paredes et de Sarah Pavan

Déjà détentrices du titre du Commonwealth, les volleyeuses de plage Melissa Humana-Paredes et Sarah Pavan ont conservé leur couronne à la suite d’une victoire contre le duo australien formé par Mariafe Artacho Del Solar et Taliqua Clancy.

En retard une manche à zéro, Humana-Parades et Pavan ont renversé la tendance dans les deux suivantes. Elles ont été couronnées championnes sur le sable anglais, quatre ans après leur consécration à la Gold Coast.

Le tandem canadien avait également défait Artacho del Solar et Clancy en 2018, qui plus est, devant leur public australien.

Les volleyeuses de plage crient de joie après leur victoire.

Melissa Humana-Paredes et Sarah Pavan

Photo : Getty Images / Al Bello

Kelsey Mitchell lance le bal, Michelle Li le ferme

D’entrée de jeu, le compteur canadien s’est mis en marche au coup d’envoi. Le trio de cyclistes composé de Lauriane Genest, de Kelsey Mitchell et de Sarah Orban a roulé vers la 2e place au sprint par équipe.

Il s'agissait de la première de quatre médailles pour Mitchell.

Outre le sprint par équipe, l’Albertaine de 28 ans a obtenu l’argent au sprint individuel et au contre-la-montre sur 500 m. Elle a enregistré son dernier succès avec le bronze au keirin.

Souriante, elle salue la foule après une course.

Kelsey Mitchell

Photo : The Canadian Press / Peter Power

La délégation canadienne a bouclé son palmarès aux Jeux du Commonwealth avec une ultime médaille d’argent en badminton, grâce à Michelle Li.

Native de Hong Kong, l'Ontarienne a plié l’échine 15-21 et 13-21 en finale devant l’Indienne Venkata Sindhu Pursala lors d’une confrontation marquée par de longs échanges.

Elle tente un amorti au filet.

Michelle Li

Photo : AP / Manish Swarup

Bien installée sur la troisième marche avec 92 médailles (26 or, 32 argent, 34 bronze), la formation canadienne a partagé la tribune avec les Australiens (67 or, 57 argent, 54 bronze) et les Anglais (56 or, 64 argent, 53 bronze), qui ont largement dominé les épreuves du 29 juillet au 8 août.

L’événement sportif a pris fin avec la tenue de la cérémonie de clôture lundi, en soirée, où la joueuse de squash Hollie Naughton a porté le drapeau canadien au stade de Birmingham, une semaine et demie après que Maude Charron et le coureur en fauteuil roulant Josh Cassidy eurent fait de même pour l’ouverture des Jeux.

Le flambeau a été tendu à l’État de Victoria, en Australie, qui présentera les prochains Jeux du Commonwealth pour une troisième fois depuis 2006.

D'autres faits saillants canadiens dignes de mention :

Une plongeuse dans les airs.

Mia Vallée

Photo : Getty Images / Quinn Rooney


Shady El Nahas avec sa médaille d'or au cou.

Shady El Nahas remporte l’or face à son compatriote canadien Kyle Reyes en finale des moins de 100 kg aux Jeux du Commonwealth.

Photo : Getty Images / Alex Pantling


Catherine Beauchemin-Pinard célèbre après sa victoire.

La Québécoise Catherine Beauchemin-Pinard remporte l'or aux Jeux du Commonwealth grâce à un superbe ippon.

Photo : Getty Images / Mark Kolbe


Emma Spence réalise une figure sur la poutre.

La Canadienne Emma Spence décroche le bronze à la poutre aux Jeux du Commonwealth.

Photo : Getty Images / Al Bello

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !