•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un an de plus à Boston pour Patrice Bergeron et David Krejci

Gros plan de l'attaquant assis au banc des joueurs.

Patrice Bergeron

Photo : Getty Images / Bruce Bennett

La Presse canadienne

Le capitaine des Bruins de Boston, Patrice Bergeron, a finalement reporté la date de sa retraite et sera de retour en 2022-2023.

À 37 ans, le quintuple gagnant du trophée Frank-Selke, remis à l'attaquant défensif par excellence de la Ligue nationale de hockey (LNH), touchera un salaire de base de 2,5 millions de dollars. Il pourrait aussi récolter 2,5 millions supplémentaires en bonis à la signature.

Après l'élimination des Bruins en sept rencontres aux mains des Hurricanes de la Caroline lors du premier tour des séries, le club n'a pas tari d'éloges envers l'athlète de L'Ancienne-Lorette.

Le principal intéressé a laissé durer le suspense après avoir affirmé dans les jours suivant la fin de saison des Bruins qu'il avait besoin de temps pour songer à son avenir.

C'était difficile de m'imaginer que ça aurait pu être mon dernier match, a dit Bergeron en vidéoconférence. Ç'a été difficile à digérer et ç'aurait été difficile de terminer les choses avec un point d'interrogation.

« J'ai compris que j'avais encore le goût de jouer, encore le feu sacré, et je crois pouvoir encore avoir un impact au sein de l'équipe. J'ai ressenti physiquement et mentalement que j'étais prêt à recommencer à m'entraîner, que j'avais envie de le faire. »

— Une citation de  Patrice Bergeron, centre des Bruins de Boston

Bergeron en sera à une 19e saison dans le circuit Bettman. La saison dernière, le no 37 a amassé 65 points en 73 rencontres, ce qui lui a valu le 3e rang des pointeurs de son équipe derrière Brad Marchand et David Pastrnak.

En 1216 matchs dans la LNH, il a récolté 400 buts et 582 aides. L'équipe l'a sélectionné au deuxième tour, 45e au total, au repêchage de 2003. Il a aidé les Bruins à remporter la Coupe Stanley en 2011.

Je crois en cette équipe, à ce que la direction veut accomplir, a déclaré Bergeron. Nous avons pris ces décisions durant l'été parce que nous voulons jouer, oui, mais aussi parce que nous croyons en cette équipe.

Il entamera toutefois la saison sans ses coéquipiers Marchand et Charlie McAvoy, tous deux en convalescence après avoir respectivement subi des chirurgies aux hanches et à l'épaule gauche.

« Nous ferons face à de l'adversité en début de saison en raison des absences de Marchand, McAvoy et [Matt] Grzelcyk, mais je préfère qu'ils soient absents en début de saison plutôt qu'à la fin. En plus, ça donnera l'occasion à d'autres joueurs de prendre de l'expérience. »

— Une citation de  Patrice Bergeron, centre des Bruins de Boston

Krejci de retour dans la LNH

David Krejci était aussi présent en 2011, lui qui a également passé l'ensemble de sa carrière avec les Bruins. Il revient à Boston où il touchera trois millions au cours de la saison qui vient.

Le natif de Sternberk, en République tchèque, a récolté 215 buts et 515 aides en 962 matchs avec les Bruins, qui l'avaient choisi au deuxième tour, 63e au total, en 2004.

Krejci a passé la dernière saison dans son pays. Il a inscrit 20 buts et 26 passes en 51 matchs avec l'Olomouc HC. Il a aussi représenté avec brio son pays aux Jeux olympiques de Pékin et au Championnat mondial en Finlande.

À sa dernière campagne dans la LNH, en 2020-2021, il avait marqué 44 points, dont 8 buts, en 51 rencontres.

Un bandeau annonçant le balado de Radio-Canada Sports : Tellement hockey

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !