•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Evan Dunfee et le relais féminin en or aux Jeux du Commonwealth

Il lève les bras au fil d'arrivée.

Evan Dunfee

Photo : AP / Manish Swarup

Jean-François Chabot

Evan Dunfee a réalisé un record canadien, dimanche, pour décrocher la médaille d’or au 10 km marche des Jeux du Commonwealth, à Birmingham, en Angleterre.

Le Britanno-Colombien a franchi la distance en 38 min 36 s 37/100 pour terminer un peu moins de 6 secondes devant le médaillé d’argent, l’Australien Declan Tingay (38:42,33). L’Indien Sandeep Kumar (38:48,21) a récolté le bronze.

En tête après 3 km, Dunfee a ensuite cédé les commandes pour les reprendre pour de bon avec un peu plus de 300 m à parcourir.

Un total de 10 concurrents avaient pris le départ. Un seul, le Néo-Zélandais Quentin Rew, n’a pas rallié l’arrivée à la suite d’une disqualification à mi-parcours.

Croire en moi aujourd'hui autant qu'en mes amis et ma famille à la maison croyait en moi, a déclaré Dunfee. C'était l'objectif aujourd'hui de venir ici et de croire autant en moi autant que tous ceux qui croient en moi et me soutiennent. C'est ce que j'ai fait et j’en suis ravi.

La victoire de Dunfee survient après une saison difficile. Non seulement il a dû composer avec une blessure aux ischiojambiers, mais aussi avec un manque de motivation due en grande partie à l'élimination de l'épreuve de 50  km, dans laquelle il a remporté le bronze aux Jeux olympiques de Tokyo l'été dernier et aux Championnats du monde de 2019. Il avait milité avec acharnement pour maintenir l’épreuve, mais elle a finalement été retirée des programmes mondial et olympique.

Je vais toujours pleurer la perte du 50 km, je pense que c'était juste le meilleur événement en athlétisme pour mettre en valeur l'endurance, affirme l'athlète de 31 ans. Donc, il va toujours me manquer. Je vais toujours encourager cette distance, je vais toujours vanter ses avantages et sa place. Mais vous savez, les épreuves de sprint sont aussi amusantes, je suppose.

Un relais en argent... puis en or

Dans une fin de course pleine de rebondissements, les Canadiennes ont remporté la médaille d'or au 4 x 400 m.

L'Ontarienne Kyra Constantine, dernière relayeuse, pointait en 3e position quand elle y est allée d'une accélération du tonnerre au dernier virage pour dépasser la Jamaïcaine Natoya Goule et rivaliser au coude à coude avec l'Anglaise Jessie Knigth.

Tout le monde a joué son rôle à la perfection, a déclaré, la Torontoise Constantine qui a couru le dernier segment.

J'ai reçu le témoin dans une très bonne position et tout ce qu'il me restait à faire, c'était de batailler, je suppose. Je suis fière, je suis heureuse.

La photo d'arrivée a été nécessaire pour déterminer les gagnantes à la grande joie des Anglaises. Mais quelques minutes plus tard, oh! surprise, elles ont été disqualifiées pour avoir traversé le couloir adverse.

Ainsi, Constantine et ses coéquipières Natassha McDonald, Aiyanna Stiverne et Micha Powell sont montées sur la plus haute marche du podium, suivies des Jamaïcaines et des Écossaises.

Au lancer du javelot, la Vancouvéroise Elisabeth Gleadle a conclu en 4e place avec un jet de 59,79 mètres à son troisième essai, à 21 centimètres de la médaille de bronze.

Quatrième aux récents mondiaux à Eugene, en Oregon, la double championne canadienne Michelle Harrison a chuté et n'a pu faire mieux que la 8e et dernière place en finale du 100 m haies, épreuve remportée par la Nigériane Tobi Amusan avec un record des Jeux en 12,30 s.

Constantine avait amorcé sa journée avec un record personnel de l'année en 51,75 s au 400 m, ce qui lui a valu le 7e rang. La victoire est allée à Sada Williams (49,9) de la Barbade, seule athlète à courir sous les 50 s.

Dans la finale du 1500 m, la Torontoise Lucia Stafford a terminé au 11e et avant-dernier rang, à 11 secondes de la gagnante, l'Écossaise Laura Muir.

Au 5000 m, la Canadienne Julie-Anne Staehli a effectué sa meilleure course de la saison avec un chrono de 15:39,23, bon pour le 15e échelon. La Kényane Beatrice Chevet a été une minute plus rapide que Staehli pour obtenir l'or.

Au saut en longueur, Christabel Nettey, de Brampton, a abouti à la 9e position avec son bond de 6,41 mètres. Seule athlète à franchir les 7 mètres, la Nigériane Ese Brume a été couronnée championne.

Un autre titre pour Tammara Thibeault

Après son titre mondial en mai dernier à Istanbul, la boxeuse Tammara Thibeault a ajouté celui des Jeux du Commonwealth. La Québécoise de 25 ans a défait 5-0 en finale des poids moyens Rady Adosinda Gramane, du Mozambique.

Il s'agit donc de la seule médaille d'or canadienne du tournoi de boxe.

De l’argent et du bronze en plongeon

En finale du 10 m, Rylan Mackenzie Wiens, de Saskatoon, a gagné la médaille d’argent.

Déjà médaillé d’or de cette même hauteur en synchro aux côtés de Nathan Zsombor-Murray (447,85), 4e du jour, il a totalisé 492,80 points pour terminer à 8,50 points du vainqueur, l’Australien Cassel Rousseau (501,30).

Un homme effectue un plongeon arrière en position carpée.

Rylan Mackenzie Wiens

Photo : Getty Images / Elsa

L’Anglais Matthew Lee (477) a complété le podium.

En aucun temps durant l’épreuve, Mackenzie Wiens n’a glissé en deçà de la deuxième place. Il a même été provisoirement premier à l’issue de son deuxième plongeon.

C’est avec son sixième et dernier saut, un double saut périlleux et demi arrière, avec deux vrilles et demie, en position carpée, qu’il a obtenu sa meilleure note, soit 97,20  points.

Le Canada a connu une solide journée grâce aussi à la 5e place de Benjamin Veillette Tessier (444,30).

Chez les femmes, la Québécoise Mia Vallée a ajouté une troisième médaille à sa collection avec le bronze au 3 m. Déjà médaillée d'or au 1 m et de bronze au 3 m synchronisé, la Québécoise de 21 ans a récolté 329,25 pts pour sa prestation.

L'Australienne Maddison Keeney (348,95) a dominé devant la Malaisienne Nur Dhabitah Sabri (330,9).

La Saskatchewanaise Margo Erlam (309,65) a pris le 5e rang.

L'or pour Pavan et Melissa Humana-Paredes

Les Canadiennes Melissa Humana-Paredes et Sarah Pavan ont dominé le tournoi de volleyball de plage.

Elles ont vaincu les Australiennes Mariafe Artacho Del Solar et Taliqua Clancy 2-1. Elles ont perdu la première manche 22-24, mais se sont reprises et ont remporté les deux suivantes 21-17 et 15-12.

Les Canadiennes ont réussi 41 de leurs 80 attaques. Les Australiennes ont quant à elles eu un taux de succès de 29 sur 66.

Les Canadiens Sam Schachter et Daniel Dearing ont quant à eux été incapables de convertir leur point de match à 15-14 et après une troisième manche âprement disputée, ils ont dû s'avouer vaincus devant les Australiens Chris McHugh et Paul Burnett, victorieux 17-21, 21-17 et 20-18.

Quatre Canadiennes dans le top 20

Maggie Coles-Lyster a réalisé la meilleure performance canadienne en finissant 5e de l’épreuve sur route.

Nouvelle championne canadienne sur route et médaillée de bronze des Jeux à la course scratch la semaine dernière, la cycliste de Maple Ridge a bouclé les 112 km en 2 h 44 min 46 s comme la grande partie du peloton. La course s'est réglée au sprint et a été l'affaire de l’Australienne Georgia Baker qui a devancé l’Écossaise Neah Evans et l’Australienne Sarah Roy.

Trois autres Canadiennes, Simone Boilard (7e), Alison Jackson (14e) et Leah Kirchmann (20e) ont aussi terminé dans le peloton de tête comprenant 24 coureuses.

La Gatinoise Ariane Bonhomme a fini en 43e position, à 5:44 de la gagnante. Les 13 concurrentes derrière elle n’ont pas franchi l'arrivée.

Pier-André Côté dans le coup

Chez les hommes, le Néo-Zélandais Aaron Gate a réglé la course de 160 km grâce à un sprint final savamment calculé à un peu moins de 300 m de l’arrivée.

Déjà triple médaillé d'or la semaine dernière sur la piste du vélodrome, Gate a parcouru les 10 boucles de 16 km en 3 h 28 min 29 s. Le Sud-Africain Daryl Impey, qui porte les couleurs de l'équipe Israel Premier-Tech, et l’Écossais Finn Crockett ont obtenu les médailles d’argent et de bronze.

Au plus fort de la lutte jusqu’à 8 km de l’arrivée, le Lévisien Pier-André Côté a pris le 13e rang à 3 min 21 s du vainqueur.

Riley Pickrell, originaire de Victoria et membre de l’équipe continentale de l’Académie Israël Cycling, a fini au 29e  rang au sein du peloton, qui comprenait notamment Mark Cavendish et Luke Durbridge, deux noms bien connus chez les professionnels, avec un retard de 8:39.

Michael Foley, de Milton en Ontario, le Trifluvien Matthias Guillemette et l'Ottavien Carson Myles se sont classés 55e, 57e et 61e respectivement à près de 9 minutes du gagnant.

En bref

En hockey sur gazon, les Canadiennes ont conclu le tournoi au 5e rang après une victoire de 3-1 contre les Écossaises.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !