•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Félix Auger-Aliassime victorieux d’entrée à Los Cabos

Le joueur de tennis frappe la balle d'un revers à deux mains.

Félix Auger-Aliassime a stoppé une série de trois revers.

Photo : Getty Images / Rodrigo Arangua

Radio-Canada

Félix Auger-Aliassime a réussi son entrée en scène à Los Cabos. La deuxième tête de série a enregistré la victoire, mercredi, et s'est qualifiée pour les quarts de finale du tournoi mexicain.

Le Canadien a indiqué la porte de sortie au favori local Alex Hernandez, invité par les organisateurs, en deux manches de 6-3 et 7-5, après 1 h 59 min sur le terrain.

Défait à ses trois derniers matchs avant d'entamer le tournoi de Los Cabos, le 9e joueur mondial a savouré ce gain plus ardu qu'anticipé contre la 521e raquette de l'ATP.

En retard 2-5 dans le second engagement, Auger-Aliassime a renversé la vapeur avec deux bris de service.

Le Québécois a réalisé 15 as et commis 6 doubles fautes. Ses taux de réussite avec sa première balle (83 %) contre sa deuxième (32 %) était aux antipodes.

Au prochain tour, il affrontera l'Américain Steve Johnson, 92e du monde. Auger-Aliassime avait gagné en 2019 leur seul affrontement, sur terre battue à Lyon en France, en trois manches de 6-4, 2-6 et 6-4.

Le tournoi de Los Cabos sert de préparation à l'Omnium Banque Nationale de Montréal, qui prendra son envol lundi prochain après l'étape qualificative.

Retour gagnant de Medvedev

Le no 1 Daniil Medvedev revenait à la compétition après un mois et demi d'absence.

Le Russe a battu l'Australien de 21 ans Rinky Hijikata, issu des qualifications, en deux manches de 6-4 et 6-3 en 90 minutes.

Medvedev n'a pas forcé son talent. Il a réussi à prendre une fois par manche le service de son adversaire, et il a sauvé dès le premier jeu de la seconde manche la seule balle de bris offerte.

Les sensations n'étaient pas mauvaises. J'aurais pu réussir davantage de bris. Mais quand vous gagnez, tout va bien, a dit celui qui n'avait plus disputé de match sur surface dure depuis le tournoi de Miami au début du mois d'avril.

C'était la 250e victoire de sa carrière sur le circuit.

Quelqu'un m'avait dit que ça allait arriver, sinon je ne l'aurais pas su. Je veux d'autres victoires, mais c'est bien d'en avoir 250, a ajouté Medvedev.

Rappelons qu'il a été privé du tournoi de Wimbledon après la décision des organisateurs de bannir les Russes et les Bélarusses en guise de sanction après l'invasion de l'Ukraine par l'armée russe.

Il rencontrera au prochain tour le Lituanien Ricardas Berankis (98e mondial).

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !