•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Andre De Grasse songe à mettre un terme à sa saison

Le sprinteur ralentit après un 100 m.

Andre De Grasse aux mondiaux d'Eugene

Photo : Getty Images / Carmen Mandato

Radio-Canada

Malgré la brillante performance d'Andre De Grasse au 4 x 100 m lors des Championnats du monde où il a aidé le Canada à gagner l’or, l'Ontarien ne se sent pas encore en grande forme.

Raison pour laquelle il déciderait d'arrêter sa saison et de se concentrer sur l'an prochain.

Après quelques mois à lutter contre une blessure au pied, De Grasse a contracté la COVID-19 un mois avant les mondiaux à Eugene, en Oregon.

Ç'a été difficile, a-t-il confié. Je n'ai pas l'impression d'avoir retrouvé 100 % de mon énergie. Je pense qu'en ce moment, je veux juste me reposer et récupérer, pour recommencer à me sentir moi-même. Ensuite, je pourrai prendre une décision.

La blessure au pied a perduré toute la saison, donc je veux essayer de retrouver toutes mes capacités. On verra ce qui arrivera.

De Grasse, ses coéquipiers du relais Aaron Brown et Jerome Blake, ainsi que le médaillé d'argent du décathlon Pierce LePage, se sont retirés des Jeux du Commonwealth qui s’amorcent jeudi, à Birmingham, en Angleterre.

Il reste cinq rencontres de la Diamond League au cours des six prochaines semaines.

Il y a d'autres Championnats du monde en août 2023, à Istanbul, puis les Jeux olympiques de Paris en 2024.

Je veux me préparer pour l'année prochaine et être en bonne santé pour les Jeux olympiques, car ils pourraient être mes derniers. Je veux être en mesure d'offrir une grande performance, a déclaré De Grasse.

L'athlète de Markham n'avait jamais raté un podium individuel aux mondiaux ou aux JO. Mais à Eugene, ressentant toujours les effets de la COVID-19, il a raté la finale du 100 m et n'a pas participé au 200 m.

De Grasse avait signé un record canadien de 19,62 s lors de sa victoire olympique au 200 m l'été dernier, à Tokyo. L'Américain Noah Lyles, médaillé de bronze au Japon, a décroché l'or aux mondiaux en 19,31.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !