•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La troisième étape à Ludwig, le jaune toujours à Vos

La cycliste lève les bras et crie

La championne danoise Uttrup Ludwig célèbre sa victoire dans la troisième étape.

Photo : Fabien Boukla/A.S.O

Agence France-Presse

La championne du Danemark Cecilie Uttrup Ludwig s'est imposée au sprint en petit comité devant la maillot jaune Marianne Vos dans la troisième étape du Tour de France Femmes, mardi, à Épernay.

Au lendemain de la journée cauchemardesque de son équipe FDJ-Suez, marquée par l'abandon de l'autre meneuse de la formation française, Marta Cavalli, la Danoise, elle-même retardée dans une chute, a réagi en enlevant cette étape pour puncheuses dans les vignes de Champagne.

Ça a une telle saveur de revanche après la journée de m... de la veille, a lâché la toujours très expressive Danoise, en larmes après cette 12e victoire, la plus grande de sa carrière à 26 ans.

Je voulais aider l'équipe, garder mon esprit combatif, a-t-elle ajouté. Je savais que, si j'avais les jambes, je pouvais jouer la victoire. Mais de là à le faire, à devenir une gagnante d'étape dans le Tour de France et avec ce maillot [de championne du Danemark, NDLR]. Mon Dieu, que demander de plus?

Simone Boilard (St-Michel Auber 93), qui a célébré ses 22 ans il y 5 jours, a de nouveau été la meilleure Canadienne avec une 32e place malgré une crevaison. La Québécoise à cédé 2 min 25 s à la gagnante. La Sherbrookoise Magdeleine Vallières Mill (EF Education - Tibco) a conclu 14 secondes derrière Boilard, au 50e échelon.

C’était une course vraiment rapide dès les premiers instants. Ma coéquipière Veronica (Ewers) a chuté et j’ai ralenti pour pouvoir l’aider pendant un moment. On est revenues dans le groupe qui était devant nous. J’ai continué à aider Veronica et Kathrin Hammes jusqu’à la dernière côte. Ensuite, je n’avais plus beaucoup d’énergie pour le final, a expliqué Vallières Mill.

Quant à Olivia Baril (Valcar – Travel & Service), de Rouyn-Noranda, elle a rallié l’arrivée de l’étape de 133,6 km, au départ de Reims, au 92e rang, avec un recul de 5 min 8 s.

Au même endroit qu'Alaphilippe

La sélection s'est opérée dans la côte de Mutigny (900 mètres à 12,2 % de pente moyenne) où Julian Alaphilippe s'était envolé pour remporter l'étape et enfiler le maillot jaune dans le Tour de 2019.

Présente dans un second groupe, Cecilie Uttrup Ludwig a profité des chutes de Demi Vollering et de Liane Lipert dans la descente et de la mésentente du groupe de tête pour opérer la jonction à six kilomètres de la ligne.

La grimpeuse de 26 ans n'a laissé aucune chance à la concurrence dans l'avenue de Champagne et ses châteaux des grandes maisons champenoises.

Même Marianne Vos (Jumbo), meneuse au classement général, a dû céder devant la soif de revanche d'Uttrup Ludwig. La légende néerlandaise de 35 ans a néanmoins conforté son maillot jaune en devançant toutes ses concurrentes sur la ligne d'arrivée où elle a conclu à deux secondes de la Danoise.

La Sud-Africaine Ashleigh Moolman-Pasio a fini 3e, tout juste derrière Vos.

Dans ces 16 derniers kilomètres identiques à ceux où avait brillé Alaphilippe, l'immense favorite Annemiek van Vleuten a montré à deux reprises des signes de faiblesse.

La meneuse de Movistar, lauréate du Giro en début de mois, a d'abord cédé dans le mont Bernon (1 km à 4,6 %) à quatre kilomètres de la ligne où ses rivales se sont disputées les bonifications.

Rentrée, elle a de nouveau cédé dans le final et lâché 20 secondes sur les plus rapides. La Néerlandaise, 10e du jour, affiche déjà près d'une minute de retard sur deux grandes rivales, la Polonaise Katarzyna Niewiadoma et l'Italienne Elisa Longo Borghini.

Au classement général, Vos détient 16 secondes d’avance sur l’Italienne Silvia Persico et sur Niewiadoma. Boilard figure en 52e place (à 6:07), Vallières Mill en 84e (à 9:08) et Baril en 107e (à 13:57).

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !