•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Hockey Canada : chronologie de l’affaire de viol collectif allégué de 2018

Des joueurs canadiens se rassemblent sur la glace pour célébrer un but.

Hockey Canada est éclaboussé par deux présumées histoires d'agression sexuelle.

Photo : The Canadian Press / JASON FRANSON

La Presse canadienne

Retour sur les différentes étapes de l'affaire de viol collectif allégué touchant l'édition 2018 d'Équipe Canada junior.

5 janvier 2018 : L'équipe canadienne de hockey junior défait la formation suédoise 3-1 dans le match pour la médaille d'or au Championnat du monde, à Buffalo, à New York.


18 juin 2018 : La Fondation de Hockey Canada tient un gala et présente un tournoi de golf, à London, en Ontario.


19 juin 2018 : Le beau-père d'une femme informe Hockey Canada que sa belle-fille allègue avoir été agressée sexuellement la nuit précédente, lorsqu'elle était en état d'ébriété, par huit joueurs de l'équipe canadienne junior.

La fédération nationale dit avoir parlé à sa compagnie d'assurance, puis a signalé la situation à la police de London, qui a lancé une enquête. Hockey Canada a ouvert sa propre enquête avec une tierce partie en faisant appel à un cabinet d'avocats de Toronto.


Juin 2018 : Hockey Canada indique avoir notifié à Sport Canada l'incident allégué.


Février 2019 : Hockey Canada affirme que la police de London lui a fait savoir que l'enquête criminelle est close. La fédération dit que la présumée victime a refusé de s'entretenir avec ses enquêteurs ou avec les autorités.


Septembre 2020 : Hockey Canada indique avoir terminé son enquête.


Avril 2022 : La présumée victime dépose une poursuite de 3,55 millions de dollars en dommages et intérêts contre Hockey Canada, la Ligue canadienne de hockey et huit joueurs de la formation nationale junior de 2018.


Mai 2022 : Hockey Canada règle à l'amiable la poursuite de la présumée victime pour un montant inconnu.


Mai 2022 : Le chef de la direction de Hockey Canada, Tom Renney, téléphone à la ministre fédérale des Sports, Pascale St-Onge, dont relève la fédération nationale, pour l'informer que TSN dévoilera l'histoire de viol collectif allégué au cours des prochains jours.

La ministre St-Onge dit que c'est la première fois qu'elle entend parler de l'incident présumé ou du règlement à l'amiable.


26 mai 2022 : TSN révèle les détails de l'agression sexuelle alléguée et du règlement à l'amiable.


2 juin 2022 : La ministre St-Onge ordonne un audit de Hockey Canada afin de s'assurer qu'aucun fonds public n'ait été utilisé dans le cadre du règlement à l'amiable.


20 juin 2022 : Tom Renney et le président de Hockey Canada, Scott Smith, sont interrogés par des députés fédéraux lors d'une réunion du Comité permanent du Patrimoine canadien concernant la réponse de la fédération nationale dans ce dossier.

Renney et Smith témoignent que les 19 joueurs présents à London ont été fortement encouragés à parler aux enquêteurs, mais n'ont pas été contraints de le faire.

Hockey Canada ajoute ne pas connaître l'identité des huit joueurs en question. Smith atteste que la fédération a signalé trois plaintes d'agression sexuelle dans les dernières années, dont celle de London, mais ne discutera pas des deux autres devant le comité.

22 juin 2022 : La ministre St-Onge annonce un gel du financement de Hockey Canada jusqu'à ce que la fédération divulgue les recommandations faites par le cabinet d'avocats de Toronto et adhère au Bureau du commissaire à l'intégrité, un nouvel organisme gouvernemental pouvant enquêter sur les plaintes pour abus et imposer des sanctions.


La Chambre des communes approuve à l'unanimité une motion du Bloc québécois afin qu'une enquête indépendante soit menée en ce qui concerne la gestion des allégations par Hockey Canada.

28 juin 2022 : La Banque Scotia annonce la suspension de sa commandite à Hockey Canada jusqu'à ce que l'institution financière soit convaincue que l'organisation prend les bonnes mesures pour améliorer la culture au sein du sport.

Canadian Tire et Telus emboîtent le pas plus tard dans la journée, retirant leur soutien au Championnat du monde de hockey junior reporté par la crise sanitaire en août prochain et tenu à Edmonton.


29 juin 2022 : Tim Hortons et Imperial Oil, sous sa marque Esso, rejoignent une liste croissante d'entreprises retirant leurs commandites à Hockey Canada.


30 juin 2022 : Victor Mete, membre de l'équipe canadienne junior de 2018, déclare ne pas être impliqué dans l'affaire d'agression sexuelle alléguée. Il ajoute dans un message sur les réseaux sociaux qu'il était à l'époque en vacances avec sa famille.

Le défenseur dit être profondément troublé par les informations faisant état de cet incident et qu'il coopérera pleinement avec les enquêteurs s'il est sollicité.


Tom Renney quitte son poste de chef de la direction de Hockey Canada après avoir annoncé un plan de relève en avril selon lequel Scott Smith le remplacera dans ses fonctions.


1er juillet 2022 : Scott Smith prend la place de Tom Renney en tant que chef de la direction de Hockey Canada, en plus de demeurer président de la fédération nationale.


14 juillet 2022 : Hockey Canada écrit dans une lettre ouverte à la population qu'elle rouvre son enquête indépendante sur l'agression sexuelle présumée de 2018. La fédération nationale ajoute que la participation des joueurs sera obligatoire, cette fois, et que quiconque refusera de s'y soumettre sera banni de toutes les activités du programme.

Hockey Canada affirme que, dorénavant, elle exige des joueurs, entraîneurs, personnel de l'équipe et bénévoles associés au programme de haute performance de participer à la formation obligatoire sur la violence sexuelle et le consentement.

La fédération nationale indique qu'elle procédera également à un examen de la gouvernance de l'organisation par une tierce partie et s'engage à devenir un signataire à part entière du Bureau du commissaire à l'intégrité.

Hockey Canada ajoute qu'elle créera un mécanisme de plaintes indépendant et confidentiel pour fournir aux victimes des outils et du soutien pour qu'elles se manifestent.


18 juillet 2022 : La Presse canadienne révèle que Hockey Canada possédait un fonds de réserve, puisé à même les frais d'inscription au hockey mineur, afin de payer les responsabilités non assurées, y compris les réclamations pour abus sexuels.

Le détail est inclus dans une déclaration sous serment datant de juillet 2021 signé par Glen McCurdie, alors vice-président des assurances et de la gestion des risques de Hockey Canada, dans le cadre d'une poursuite intentée par un hockeyeur blessé en Ontario.


19 juillet 2022 : Hockey Canada confirme l'existence du fonds de réserve servant à couvrir un large éventail de dépenses liées aux initiatives de sécurité, de bien-être et d'équité dans l'ensemble de la fédération.

Le fonds est également utilisé pour payer les primes d'assurance de l'organisation et pour couvrir toute réclamation non couverte par les polices d'assurance, y compris celles liées aux blessures physiques, au harcèlement et à l'inconduite sexuelle, indique le communiqué de Hockey Canada.


Le premier ministre Justin Trudeau se dit outré par le leadership de Hockey Canada concernant l'utilisation du fonds de réserve pour régler les réclamations d'abus sexuels.

Je pense qu'en ce moment, il est difficile pour quiconque au Canada d'avoir foi ou confiance en qui que ce soit à Hockey Canada. Ce que nous apprenons est absolument inacceptable.

Une citation de Justin Trudeau, premier ministre du Canada

L'attaquant Robert Thomas, membre de l'équipe canadienne junior de 2018, nie à son tour toute implication dans l'agression sexuelle présumée.

Son nom s'ajoute à ceux de Maxime Comtois, Kale Clague, Jordan Kyrou, Sam Steel, Taylor Raddysh, Cale Makar, Victor Mete, Conor Timmins et Brett Howden, qui ont aussi clamé publiquement leur innocence.


20 juillet 2022 : Hockey Canada déclare qu'il n'utilisera plus son fonds de réserve afin de régler les plaintes pour agression sexuelle.


La police de London ordonne une révision interne de son enquête sur le viol collectif allégué de 2018.

Le chef du service de police, Steve Williams, indique par communiqué que son département déterminera si d'autres pistes d'enquête pouvaient exister. Il précise que l'enquête initiale, qui s'est conclue sans que des accusations soient déposées, a été longue et détaillée.


21 juillet 2022 : Le premier ministre Trudeau affirme que Hockey Canada devra procéder à un examen de conscience sincère. Il poursuit en disant que la fédération nationale doit faire énormément pour regagner la confiance de la population.


22 juillet 2022 : Hockey Canada annonce que les joueurs de l'équipe nationale de 2003 ayant participé au mondial de hockey junior font l'objet d'une enquête sur une agression sexuelle présumée.

La fédération nationale dit avoir contacté la police régionale d'Halifax au sujet des allégations. La capitale de la Nouvelle-Écosse était l'une des deux villes hôtesses du Championnat du monde de 2003.


La police de London rouvre l'enquête de 2018 sur les allégations de viol collectif impliquant des joueurs de l'équipe canadienne de hockey junior.


25 juillet 2022 : Hockey Canada dévoile un plan d'action pour lutter contre les problèmes systémiques du sport à la veille du début d'une deuxième série d'audiences parlementaires.


26 juillet 2022 : Sport Canada était au courant des allégations d’agression sexuelle en 2018, mais n'a pas fait de suivi, à l’époque, auprès de Hockey Canada.


27 juillet 2022 : Malgré les demandes répétées de nombreux élus devant qui il comparait au Comité permanent du Patrimoine canadien de la Chambre des communes, le président-directeur général de Hockey Canada, Scott Smith, refuse maintes fois de démissionner.

Le principal intéressé dit être prêt à mener le changement et avoir l'expérience pour amener Hockey Canada et notre sport à un autre niveau, ajoutant toutefois qu’il renoncera à son poste si tel est le souhait du conseil d’administration de la fédération nationale.


28 juillet 2022 : La ministre fédérale des Sports, Pascale St-Onge, confie avoir peu d’espoir qu’un réel changement de culture survienne à Hockey Canada sous la gouverne de la direction actuelle.


29 juillet 2022 : La Fédération internationale de hockey lance sa propre enquête concernant les affaires d'agressions sexuelles alléguées impliquant Hockey Canada.


2 août 2022 : L’avocat de la femme qui a intenté une poursuite contre la fédération nationale pour un présumé viol collectif révèle que sa cliente a récemment « passé avec succès » un examen au polygraphe.

Une déclaration de Robert Talach, du cabinet d'avocats Beckett, indique que la femme a obtenu une note qualifiée de véridique au test de détection de mensonges. Le résultat de l’examen a été fourni à la police de London, à Hockey Canada et aux enquêteurs de la LNH.


4 août 2022 : L’instance nationale annonce qu'une révision du fonctionnement de sa gouvernance s'amorce immédiatement. L’ancien juge à la Cour suprême du Canada Thomas Cromwell est chargé de cette opération.

Les premières recommandations de M. Crowell sont prévues en vue de l'assemblée générale annuelle de Hockey Canada en novembre.


L’ensemble des 13 fédérations provinciales et territoriales au pays réclame une rencontre avec le président et le conseil d’administration de Hockey Canada.

Elles exigent une reddition de compte écrite sur son plan d’action et sur sa mise en œuvre, comme condition essentielle au versement des cotisations de leurs membres respectifs.


6 août 2022 : Le président du conseil d'administration de Hockey Canada, Michael Brind'Amour, remet sa démission dans une lettre adressée à l’organisation nationale.

Durant les mois qui ont précédé le départ de M. Brind'Amour, nombre d’intervenants se sont questionnés sur le mutisme du conseil d’administration de la fédération.


9 août 2022 : Le conseil d’administration de Hockey Canada nomme Andrea Skinner au poste de présidente intérimaire.

Le choix s’est fait au cours d’une réunion des 13 associations provinciales et territoriales. Mme Skinner assumera ce rôle jusqu’à la tenue de l’assemblée annuelle qui se tiendra en novembre.


11 août 2022 : Hockey Canada affirme vouloir engager un nouveau directeur de la « sécurité dans le sport – maltraitance, harcèlement et mauvais traitements ».

L’offre d’emploi indique que la personne embauchée dans ce poste devra assurer la mise en place d’un nouveau mécanisme indépendant afin de recevoir les plaintes.


16 août 2022 : Les personnes ayant contacté depuis trois ans la ligne d’assistance du sport canadien concernant une problématique liée au hockey étaient dirigées vers une firme d’avocats ou un expert en sinistres choisis par Hockey Canada, selon CBC News.

La directrice responsable de la ligne d’assistance du sport canadien, Marie-Claude Asselin, affirme que Hockey Canada avait donné, jusqu’à tout récemment, deux contacts possibles en cas de plainte : Henein Hutchinson, une firme qui se spécialise en défense criminelle et en litiges civils, et Crawford and Company, qui offre des services d’expertise en sinistres.


24 août 2022 : La police d’Halifax connaît les noms d’au moins deux membres d’Équipe Canada junior qui pourraient figurer dans une vidéo captée lors d’un viol collectif présumé en 2003, selon CBC.

Une personne ayant visionné ladite vidéo dit avoir nommé deux joueurs qu’elle a reconnus lors d’un entretien avec des policiers.


27 août 2022 : La ministre fédérale des Sports, Pascale St-Onge, maintient la pression et réclame un « changement » à Hockey Canada, au moment où les appels à la démission se multiplient à l’égard des dirigeants de la fédération.


30 août 2022 : Le conseil d'administration de Hockey Canada soutient le président et chef de la direction, Scott Smith, malgré les pressions pour un changement à la direction.

La présidente par intérim du C.A., Andrea Skinner, déclare dans un communiqué que Smith et l’équipe de dirigeants ont l’appui du conseil.


31 août 2022 : Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, désavoue la direction de la fédération nationale, expliquant qu’elle a perdu la confiance de son gouvernement et de la population canadienne.


5 septembre 2022 : En pleine période de tourmente, le PDG de Hockey Canada, Scott Smith, s’est présenté sous les réflecteurs afin de remettre les médailles d’or du mondial féminin à l’équipe canadienne, en compagnie du président de la Fédération internationale de hockey, Luc Tardif.


13 septembre 2022 : Un joueur d’Équipe Canada junior de 2018 confie à la police de London avoir été présent dans la chambre d’hôtel où se serait déroulée une présumée agression sexuelle. Il nie avoir participé aux faits reprochés et aurait quitté la chambre sans savoir à quoi il venait d’assister, d’après ce qu’a dit son agent à TSN.

Mon joueur a reçu un message texte de l’un de ses coéquipiers l’informant qu’une fête était en cours avec de la pizza, donc il s’est rendu à la chambre. Il n’a pas su comment interpréter ce qui s’y déroulait lorsqu’il a assisté à la scène. Il ne savait pas si c’était une relation sexuelle de groupe consensuelle ou si c’était une agression sexuelle, soutient l’agent du joueur.


14 septembre 2022 : La Presse canadienne obtient une copie d’un courriel de trois pages que Hockey Canada a envoyé au ministère des Sports, en 2019, vantant sa gestion inégalée du sport sécuritaire et émettant des doutes sur la création d’un organisme indépendant pour gérer ce type de dossiers.


21 septembre 2022 : Un sondage distribué par Hockey Canada aux parents de joueurs de l’association soulève l’ire de plusieurs d'entre eux, qui critiquent le manque de sensibilité de la fédération aux allégations d'agression sexuelle qui la secouent.

Les participants, qui comprenaient également des bénévoles et des entraîneurs, ont été invités à évaluer leur niveau d’approbation envers plusieurs affirmations, parmi lesquelles :

  • « Le niveau de critique des médias envers Hockey Canada est exagéré. »
  • « Des incidents comme ceux-ci ne se reproduiront probablement pas. »
  • « Les allégations ne concernent que quelques joueurs et ne sont pas représentatives de la culture du hockey dans ce pays. »

22 septembre 2022 : L’attaquant des Sénateurs d’Ottawa Drake Batherson prend la parole pour une première fois au sujet des allégations d'agression sexuelle survenue à London.

Le membre d’Équipe Canada junior en 2018, très bref dans ses commentaires, dit collaborer à l’enquête et refuse d’expliquer pourquoi il a préféré garder le silence dans les dernières semaines, plutôt que d’imiter certains de ses anciens coéquipiers.


Hockey Canada révèle qu’une large part des cotisations d'assurance des joueurs (65 %) est versée au fonds d'urgence de la fédération nationale.


27 septembre 2022 : Après un été de tourmente à Hockey Canada, la mise en place du plan d’action pour mettre un terme aux comportements toxiques au sein de l'organisation se fait toujours attendre d’un océan à l’autre.


30 septembre 2022 : La violence sexuelle et la masculinité toxique représentent des « problèmes systémiques » au sein du hockey canadien, et la fédération nationale a échoué à y remédier, affirme la ministre fédérale des Sports, Pascale St-Onge.


3 octobre 2022 : Hockey Canada dispose non pas d’un, mais bien de deux fonds secrets servant à compenser les victimes d’agressions sexuelles de la part de ses membres, révèle une enquête du Globe and Mail.

Selon un document dont le quotidien a obtenu copie, une portion importante de la réserve du Fonds national d'équité, destiné aux victimes, a été détournée dans la création d’une enveloppe distincte de plusieurs millions de dollars devant servir aux mêmes fins.


4 octobre 2022 : Hockey Canada continue de défendre ses dirigeants bec et ongles, devant le Comité permanent du Patrimoine canadien, où les parlementaires ont plusieurs fois déploré l’incapacité de l’organisation à prendre ses responsabilités.

La présidente par intérim du conseil d’administration, Andrea Skinner, ainsi que son prédécesseur, Michael Brind’Amour, donnent tous deux leur appui au PDG, Scott Smith.


5 octobre 2022 : Hockey Québec retire sa confiance à l'endroit de Hockey Canada, aux prises avec divers scandales sexuels qui ont été mis au grand jour lors des derniers mois. Il s'agit de la première fédération provinciale à prendre cette position envers l'organisme national.

Hockey Québec suspend ainsi les contributions financières versées à Hockey Canada. La somme de trois dollars par frais d'adhésion, normalement envoyée à l'organisation nationale, est maintenant conservée dans les coffres de l’instance provinciale.


Partenaire de longue date de Hockey Canada, Tim Hortons prend la décision de ne pas financer le programme masculin cette saison.

La chaîne de restaurants continuera toutefois d'appuyer les programmes féminin et de parahockey, ainsi que ceux destinés au hockey mineur.


6 octobre 2022 : De nouveau appelé à commenter le dossier de Hockey Canada, le premier ministre Justin Trudeau ne cache pas son exaspération devant l'inaction de l'organisme et ouvre la porte à ce que la fédération nationale soit éventuellement remplacée.

À un moment donné, il faudra se dire qu'on va créer Canada Hockey à la place, et c'est cet organisme qui s'occupera de nos jeunes. À un moment donné, les gens vont se réveiller. Je ne sais pas ce que l'on peut dire d'autre, sauf qu'on a perdu confiance en Hockey Canada. Il est temps que [ses dirigeants] partent, martèle le chef du Parti libéral.


Alors que Telus, la Banque Scotia et Tim Hortons s'éloignent du programme de hockey masculin de la fédération nationale, le géant de la vente au détail Canadian Tire coupe carrément les ponts avec l’instance.


Le premier ministre du Nouveau-Brunswick, Blaine Higgs, et son homologue de la Nouvelle-Écosse, Tim Houston, exigent des « changements » avant la tenue du Championnat mondial de hockey junior masculin qui doit avoir lieu à Moncton et à Halifax durant le temps des Fêtes.


7 octobre 2022 : Une réunion d'urgence impliquant Hockey Canada et l'ensemble de ses associations provinciales et territoriales est décrétée dans la foulée du désaveu de quelques fédérations, qui ont emboîté le pas à Hockey Québec, et du retrait des commandites de certaines entreprises. 

Les dirigeants de l'organisme national reçoivent comme consigne claire de lâcher prise et de renoncer à leurs postes.


L’équipementier Nike s’ajoute à la liste des commanditaires qui suspendent leurs liens avec Hockey Canada.

Nike fait partie des commanditaires de premier plan de la fédération sportive depuis 1999, en plus d’être le fournisseur officiel des uniformes des équipes nationales masculines et féminines.


8 octobre 2022 : Malgré la pression qui augmente sur Hockey Canada afin de changer sa culture, l'élection du conseil d'administration est reportée d'un mois cet automne, selon CBC.

L'élection devait avoir lieu en novembre dans le cadre de l'assemblée annuelle de l'instance nationale. Elle se tiendra finalement le 17 décembre.


La Fédération internationale de hockey surveille très attentivement la situation de Hockey Canada et les possibles répercussions sur le prochain Championnat du monde junior masculin.

L’organisation n’a pas de plan B si le tournoi, prévu à Moncton et à Halifax, devait être annulé, indique le président Luc Tardif, disant être très inquiet concernant le mondial.


La présidente par intérim du conseil d’administration de Hockey Canada, Andrea Skinner, remet sa démission.

Dans un courriel dont Radio-Canada Sports a obtenu copie, Mme Skinner indique qu’il ne lui paraît plus raisonnable de continuer à donner [de son] temps bénévolement à titre de présidente intérimaire ou d’administratrice de l’organisation.


9 octobre 2022 : Les arbitres seront libres de se dissocier ou non de Hockey Canada dans le contexte du scandale qui secoue l’organisation sportive. 

Dans une note interne transmise aux officiels et aux marqueurs en chef régionaux, Hockey Québec indique que le port de l’écusson de Hockey Canada sur l’uniforme rayé des arbitres relève désormais d’un choix personnel selon les valeurs de chacun.


11 octobre 2022 : Bauer met sur pause son partenariat commercial avec Hockey Canada. L’entreprise cesse de fournir de l’équipement à la formation nationale masculine et arrête de commanditer les tournois organisés par l’instance.


Le grand ménage est commencé dans les hautes sphères de Hockey Canada. Au pied du mur depuis un bon moment déjà, le président et chef de la direction, Scott Smith, quitte la fédération nationale.

Tous les membres du conseil d’administration se retirent également. Ils resteront en poste jusqu'à l'élection de nouveaux membres et ne tenteront pas de se faire réélire.


La Fédération internationale de hockey accueille favorablement les démissions au sein de la direction de Hockey Canada.

Je pense que ça répondait à une logique implacable. C’est certain qu’à la fédération internationale, on essaie de ne pas faire d’ingérence dans l’organisation de nos membres. J’ai suivi ça de près aussi parce qu’on a les organisations en cours du Championnat du monde junior à Halifax et du Championnat du monde féminin en avril. J’étais donc vraiment très inquiet, d’autant plus qu’on annonçait des changements. Il devait y avoir des élections en novembre qui ont été remises en décembre. La nouvelle d’aujourd’hui, c’est un soulagement, dit le président de l’instance internationale, Luc Tardif, en entrevue à RDI.


12 octobre 2022 : Le conseil municipal d'Halifax confirme son soutien au mondial de hockey junior masculin, tandis que la Ville de Moncton abonde dans le même sens à la suite de plusieurs démissions à Hockey Canada.


Un nouveau rapport commandé par Hockey Canada soutient que la mise en place d’un controversé fonds de réserve utilisé pour régler la poursuite liée à l’agression sexuelle présumée impliquant huit joueurs d’âge junior en 2018 était nécessaire, mais que sa gestion a été très déficiente.

CBC a pu consulter, en partie, le rapport préliminaire de plus de 100 pages rédigé par l’ancien juge à la Cour suprême du Canada Thomas Cromwell, qui recommande des changements majeurs dans l’organisation.


13 octobre 2022 : Thomas Cromwell a recommandé une refonte complète à la direction de Hockey Canada, 24 heures avant que son président et chef de la direction, ainsi que son conseil d'administration ne démissionnent en bloc.

L’ex-juge à la Cour suprême du Canada insiste sur le fait que Hockey Canada doit mettre en place un conseil d'administration et un président qui acceptent de ne servir que quatre ans à titre de conseil de transition.


15 octobre 2022 : Hockey Canada et les représentants de ses 13 fédérations membres adoptent sept recommandations formulées dans le rapport Cromwell lors d’une réunion à Toronto pour faire le point sur la situation.


17 octobre 2022 : La fédération canadienne disposait de trois fonds de sécurité afin de couvrir des frais encourus en cas de poursuites judiciaires.

En plus du Fonds national d’équité et du Fonds en fiducie pour l’héritage des participants, le magazine The Athletic révèle qu'une troisième enveloppe, dissimulée dans les livres comptables, était disponible pour payer certains frais non couverts par les assurances.


25 octobre 2022 : Face à la levée de boucliers des fédérations provinciales en réaction à sa gestion des affaires d’agressions sexuelles, Hockey Canada annonce qu’elle ne percevra pas de frais d’adhésion pour la saison en cours.

Les participants et participantes de partout au pays, inscrits pour la campagne 2022-2023, sont dispensés du versement de la somme habituelle de trois dollars en vertu de la suspension de l’application de la règle administrative prévue à cet effet.


27 octobre 2022 : Hockey Canada est désormais signataire en bonne et due forme de Sport Sans Abus, un nouveau programme indépendant visant à prévenir et à contrer la maltraitance dans le sport au pays.

Toute plainte pour mauvais traitements, discrimination ou harcèlement à l'échelle nationale est maintenant soumise directement au Bureau du commissaire à l'intégrité dans le sport.


4 novembre 2022 : La fédération canadienne rend public le rapport final de 221 pages portant sur la révision de la gouvernance menée par un tiers indépendant, l’honorable Thomas Cromwell, ancien juge de la Cour suprême du Canada.


15 novembre 2022 : L’ancien chef de la direction de Hockey Canada de 1998 à 2014, Bob Nicholson, fait son mea-culpa devant le Comité permanent du Patrimoine canadien lors des audiences sur la pratique sécuritaire du sport au pays.

L’homme de 69 ans estime qu’il aurait pu en faire davantage pour éviter les dérapages avec le Fonds national d’équité et les autres fonds utilisés par l’organisme pour régler des poursuites avant qu’elles atteignent les tribunaux.


23 novembre 2022 : Le gouvernement de la Nouvelle-Écosse exige que chaque individu représentant Hockey Canada au mondial junior du temps des Fêtes signe une politique contre le harcèlement et suive une formation sur la prévention des agressions sexuelles et du harcèlement.

Cette exigence s'applique aux hockeyeurs, aux entraîneurs, ainsi qu’au personnel de l’organisation nationale.


12 décembre 2022 : Hockey Canada nomme les neuf membres de son nouveau conseil d'administration, qui sera plus tard officialisé à la suite d'un vote de ses membres. Hugh L. Fraser, qui a siégé pendant plus de trois décennies comme juge à la Cour de justice de l'Ontario, agit dorénavant comme président du C.A.


18 décembre 2022 : De nouveaux documents de cour, incluant des transcriptions d’interrogatoires et des demandes de mandats de perquisition, révèlent pourquoi les enquêteurs affirment avoir des motifs raisonnables d'accuser cinq hockeyeurs d'avoir agressé sexuellement une femme, en 2018, dans une chambre d'hôtel de London.


20 décembre 2022 : L'enquête que Hockey Canada a relancée pendant l’été pour faire la lumière sur le viol collectif allégué impliquant des membres de l'équipe nationale junior de 2018 connaît son dénouement.

Les résultats de l'enquête interne ne sont pas rendus publics, tandis que le rapport est transféré à un comité d'arbitrage, constitué de deux anciens juges et d'un avocat, qui décidera si des sanctions doivent être imposées. L’exercice se déroulera à huis clos.


24 décembre 2022 : Le Championnat du monde de hockey junior est sur le point de s’amorcer, à Moncton et à Halifax, dans l’ombre du scandale d’agressions sexuelles alléguées à Hockey Canada. 


5 janvier 2023 : Après avoir rencontré le nouveau conseil d'administration de Hockey Canada, un groupe diversifié qui reflète mieux la composition du pays, le président de la Fédération internationale, Luc Tardif, croit que l'avenir est prometteur pour cette organisation largement éclaboussée.


15 février 2023 : Hockey Canada n'a pas utilisé d'argent public afin de payer des règlements juridiques en lien avec des dossiers d'agression sexuelle, conclut un audit commandé par le gouvernement fédéral.


17 mars 2023 : Hockey Canada embauche Irfan Chaudhry, une figure éminente du mouvement pour la défense des droits de la personne, pour son tout nouveau poste de vice-président, diversité et inclusion. Il est le fondateur de Grow the Game, un centre de ressources de lutte contre le racisme pour la communauté du hockey.


27 mars 2023 : La fédération canadienne annonce que les hockeyeurs de l'équipe nationale au mondial junior de 2018 ne seront pas considérés pour les compétitions internationales jusqu'à la fin de l'enquête sur une agression sexuelle présumée à London.


28 mars 2023 : Hockey Canada confirme qu’elle transmettra au Comité permanent du Patrimoine canadien le rapport tiré de l’enquête indépendante menée sur des allégations de viol collectif impliquant des joueurs de l’équipe nationale junior de 2018.

Les députés membres du Comité votent une motion à l’unanimité pour demander que l’organisation leur fournisse ce document dans les 24 prochaines heures, tout en s’assurant de protéger l'anonymat des personnes en cause.


29 mars 2023 : Hockey Canada fait savoir aux membres du Comité permanent du Patrimoine canadien que les élus risquent de faire dérailler l’enquête de la police de London s’ils persistent à exiger que la fédération leur remette des documents extrêmement sensibles.


16 avril 2023 : Le gouvernement Trudeau rétablit le financement de Hockey Canada, gelé depuis juin 2022. La ministre fédérale des Sports, Pascale St-Onge, indique quatre nouvelles conditions pour l'année 2023-2024 afin que cette décision soit maintenue.


17 avril 2023 : Le Bloc québécois estime qu'Ottawa va trop vite avec sa décision de réinstaurer le financement de Hockey Canada avant la tenue d'une enquête publique indépendante, réclamée à l'unanimité par la Chambre des communes, ainsi que la divulgation d'un rapport du comité de la condition féminine.


26 mai 2023 : Une année s'est écoulée depuis l'éclatement du scandale qui frappe la fédération nationale. Le fond de cette affaire n'est toujours pas élucidé et l'identité des présumés agresseurs n'est toujours pas connue.


27 mai 2023 : Le portrait du hockey junior canadien a profondément changé au cours des 12 derniers mois.

La perception de la population envers son sport national a changé, l’image de marque de Hockey Canada a été grandement affaiblie et il existe désormais une certaine méfiance du public à l'égard des grandes institutions qui régissent le hockey junior.


2 juillet 2023 : Pour la première fois de son histoire, la fédération nationale sera gouvernée par une femme, selon ce qu'a appris Radio-Canada Sports. Katherine Henderson sera nommée à la tête de Hockey Canada, après avoir occupé un poste identique, depuis 2016, à la direction de Curling Canada.


4 juillet 2023 : Hockey Canada confirme la nomination de Katherine Henderson à titre de présidente et chef de la direction. Elle succède ainsi à Scott Smith, démis de ses fonctions en octobre 2022 dans la foulée du scandale sexuel et financier qui frappe l’organisme.


6 juillet 2023 : Katherine Henderson est consciente des nombreux défis qui l'attendent à Hockey Canada. Regagner et rebâtir la confiance envers l'institution est certainement son chantier le plus imposant.

La PDG croit pouvoir mener la fédération nationale dans une nouvelle direction grâce à son expérience professionnelle et aussi à celle de mère d'un hockeyeur.


17 juillet 2023 : L'équipementier Nike met un terme de façon permanente à son partenariat de commandite avec Hockey Canada, une décision qui survient quelque deux semaines après que Bauer eut quant à lui rétabli ses liens avec l'organisation.


6 septembre 2023 : La fédération nationale amorce un exercice d’introspection à Calgary.

Elle s'apprête à tenir un sommet de deux jours, intitulé Au-delà des bandes (Beyond the Boards), pour attaquer de front le cœur du problème qui engendre racisme, sexisme, homophobie, discrimination et exclusion dans le monde du hockey.

L'événement abordera la manière dont le hockey de haut niveau domine la culture du sport au Canada, dans un univers où sont glorifiés la robustesse, la violence, la culture fraternelle et le code du vestiaire.


8 septembre 2023 : La ministre fédérale des Sports, Carla Qualtrough, demande à Hockey Canada de prendre ses responsabilités lorsqu'elle prend la parole au sommet organisé par la fédération nationale, ajoutant qu'il y a beaucoup de travail à faire, beaucoup de mesures à prendre.


14 novembre 2023 : Une première décision est rendue concernant les allégations de viol collectif impliquant des joueurs de l’équipe nationale junior de 2018.

Hockey Canada confirme que le tribunal d’arbitrage indépendant, chargé de se pencher sur le rapport final de la firme d’avocats embauchée par la fédération, a remis ses conclusions à toutes les parties visées.

Toutefois, en raison d’un avis d’appel ayant été déposé, nous ne sommes pas en mesure de communiquer les détails du rapport et ses conclusions pour l’instant, affirme l'organisation.


17 novembre 2023 : Le président du conseil d'administration de Hockey Canada n'est pas en quête de sa réélection.

Hugh L. Fraser prend la décision de ne pas se représenter à son poste. Il est motivé par le désir de poursuivre d'autres projets liés à la sécurité dans le sport.


30 novembre 2023 : Hockey Canada indique que ses deux nouveaux mécanismes indépendants de gestion des plaintes ont reçu 1872 incidents potentiels à leur première année d'existence, dont 187 ont été acceptés et traités dans leur intégralité, peut-on lire dans le rapport.

Les données ont été compilées entre le 1er juillet 2022 et le 30 juin 2023.

Un bandeau annonçant le balado de Radio-Canada Sports : Tellement hockey

La section Commentaires est fermée

Les commentaires sont modérés et publiés du lundi au vendredi entre 6 h et 23 h 30 (heure de l’est).

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Infolettre Sports

Analyses, chroniques et bien plus encore! Suivez l’actualité sportive au-delà des résultats.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre Sports.