•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jordin Tootoo nie toute implication dans le viol collectif allégué de 2003

Il regarde devant lui sur la glace dans l'uniforme des Blackhawks de Chicago.

Jordin Tootoo

Photo : La Presse canadienne

La Presse canadienne

Jordin Tootoo a déclaré qu'il ne se souvient pas d'avoir entendu des rumeurs au sujet d'un viol collectif qui aurait impliqué plusieurs joueurs d'Équipe Canada junior en 2003.

L'ex-hockeyeur est devenu le troisième joueur à nier son implication dans un présumé viol collectif qui se serait produit pendant le Championnat du monde junior à Halifax en 2003.

Le Service de police d'Halifax a ouvert une enquête pour faire la lumière sur cette affaire qui date de 19 ans.

Tootoo, qui faisait partie de cette équipe médaillée d'argent, a diffusé un communiqué samedi pour demander qu'une enquête exhaustive soit menée afin de faire la lumière sur ces allégations perturbantes.

Je ne me souviens pas d'avoir appris ou entendu des rumeurs au sujet de cet incident pendant ou après le tournoi, a-t-il écrit sur Twitter. J'ai été estomaqué de lire ce qui s'était produit dans les médias et je coopérerai totalement avec les enquêteurs.

Carlo Colaiacovo et l'ex-joueur du Canadien de Montréal Pierre-Alexandre Parenteau ont aussi nié toute implication et ont réitéré leur ignorance au sujet de ce présumé méfait.

Scottie Upshall, un autre membre de l'équipe de l'époque, n'a pas explicitement nié avoir été impliqué dans l'agression alléguée, mais il a écrit sur Twitter qu'il appuyait pleinement la tenue d'une enquête approfondie par la police et par la LNH.

Une déclaration publiée sur un compte Twitter au nom de Nathan Paetsch indique pour sa part qu'il a été profondément attristé d'apprendre ces allégations et qu'il coopérera pleinement à toute enquête.

À titre de membre de cette équipe, je tiens à préciser que je n'ai jamais été impliqué dans l'incident présumé et que je n'en ai jamais eu connaissance, indique le message.

En 2015, Tootoo avait écrit dans sa biographie intitulée All the Way, dans laquelle il aborde notamment son expérience avec Équipe Canada junior, que son équipe était formée de jeunes hommes émoustillés.

Ce n'était pas une simple relation entre deux personnes, a écrit Tootoo dans sa biographie. Certains gars choisissaient quelques filles après l'entraînement et se dirigeaient ensuite vers une des chambres d'hôtel. J'en ai assez dit.

Tootoo a expliqué samedi que sa biographie portait en partie sur les exploits sexuels de son équipe, mais il a aussi reconnu qu'il souffrait d'un problème d'alcoolisme à l'époque. C'est dans ce contexte qu'il jure n'avoir jamais entendu de rumeurs au sujet d'un viol collectif.

Hockey Canada soutient avoir appris jeudi qu'un viol collectif aurait impliqué certains joueurs de l'équipe de 2003 et a dit avoir immédiatement alerté Sport Canada et le Service de police d'Halifax au sujet de ces allégations.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !