•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Charles Leclerc en pole en France, Max Verstappen en première ligne

Deux monoplaces de l'équipe Ferrari négocient un virage à droite sur un circuit.

Carlos Sainz fils et Charles Leclerc (à droite) sur le circuit Paul-Ricard au Castellet

Photo : Getty Images / Dan Mullan

Radio-Canada

Charles Leclerc a profité de l'excellent travail de son coéquipier Carlos Sainz fils pour s'offrir la 16e pole positon de sa carrière. Max Verstappen s'installera à ses côtés sur la première ligne de la grille.

Il a profité de l'aspiration de son coéquipier dans son dernier tour lancé pour faire le meilleur chrono de Q3 en 1 min 30 s 8702/1000.

L'exécution a été parfaite, Sainz, condamné à partir en fond de grille, a joué la carte de l'équipe à la perfection.

Leclerc s'est blotti dans son sillage pour gagner environ deux dixièmes. L'Espagnol s'est ensuite écarté de la trajectoire pour laisser le champ libre au Monégasque qui a fini son tour dans les 90 secondes. Il a été le seul à y arriver.

Grande Carlos, a lancé Leclerc par communication radio alors qu'il saluait la foule.

Verstappen, apparemment gêné par un vent contraire, a cédé 304 millièmes de seconde à la Ferrari no 16. Ce sera donc un autre duel entre les rivaux au championnat à l'extinction des feux rouges.

C'est un super tour, et je dois dire que j'ai aussi eu l'aide de Carlos, en me donnant une super aspiration. Sans lui, ça aurait été beaucoup plus serré. C'était vraiment un travail d'équipe, a ensuite expliqué Leclerc.

Rappelons que Sainz est relégué en fond de grille dimanche à cause d'un changement de moteur, son quatrième moteur neuf cette saison, soit un de trop par rapport au quota autorisé. Le Danois Kevin Magnussen (Haas) a subi le même sort.

Il négocie un virage à droite. On voit de grandes bandes de couleur en arrière-plan.

Max Verstappen au circuit Paul-Ricard au Castellet

Photo : Getty Images / Mark Thompson

Verstappen a 38 points d'avance sur Leclerc au classement après 11 épreuves sur 22. Mais ce dernier mène 7-3 pour les positions de tête.

Dans l’ensemble, il m'a manqué un peu d’adhérence, donc ça a été un peu plus délicat que je pensais, a dit le Néerlandais.

Il aura derrière lui sur la grille Lewis Hamilton qui s'est invité sur la deuxième ligne avec le 4e temps (+0,893). Le Britannique semble de plus en plus à l'aise dans la Mercedes-Benz W13 et le prouve.

Il a devancé son coéquipier George Russell qui partira 6e. Mais chez Mercedes-Benz, on se tourne déjà vers 2023.

J'étais vraiment content de mon tour, c'était un très bon tour. Mais au final, je suis à une seconde, a constaté Hamilton. J'espérais qu'on soit à 3 dixièmes, mais on est à une seconde. J'espérais qu'on se batte pour la victoire à Budapest. Finalement, ça va prendre plus de temps. Les deux meilleures équipes se battent dans une autre catégorie.

C'est terminé pour le titre, a affirmé le directeur de l'équipe allemande Toto Wolff. Ce serait bien pour le sport que Leclerc puisse continuer à jouer le championnat jusqu'à la fin. Charles est un pilote exceptionnel, une super personnalité, il mérite de gagner. Je ne sais pas si ça lui sert à quelque chose, mais si je pouvais choisir, ce serait lui.

Pas de miracle pour Aston Martin, mais un bel effort de Sebastian Vettel qui s'offre la 14e place.

Son coéquipier Lance Stroll (1:33,439), gêné par la circulation dans son deuxième tour lancé en Q1, a dû se contenter du 17e temps. Le Québécois a toutefois gagné deux places sur la grille après le déclassement de Sainz et de Magnussen. Il partira de la 15e place.

Quel dommage de tomber sur de la circulation, a admis Stroll. Ça m'a coûté ma place en Q2. La performance de la voiture en configuration course est bonne, et il est possible de doubler ici. Donc, je compte bien profiter des occasions qui se présenteront.

Une voiture négocie un virage à droite sur un circuit, entouré de grandes bandes de couleur bleue.

Lance Stroll sur le circuit Paul-Ricard

Photo : Getty Images / Dan Mullan

Après une performance intéressante en essais libres, Nicholas Latifi (Williams) n'a pas réussi à la confirmer en qualification. Il a enregistré le 20e temps (1:33,794), à près de 3 secondes de la pole. Il partira de la 18e place sur la grille.

J'ai été piégé par le vent dans mon deuxième tour lancé en Q1, a révélé le Torontois. On aurait dû passer en Q2 sans problème, après les chronos encourageants des essais libres. Mais j'ai perdu beaucoup d'appui, ce qui m'a fait perdre environ huit dixièmes. J'espère que le vent va se calmer pour la course.

Le départ du Grand Prix de France est prévu dimanche à 9 h (HAE).

Résultats de la séance de qualification :

  • 1. Charles Leclerc (MON/Ferrari) 1:30,872
  • 2. Max Verstappen (NED/Red Bull) 1:31,176
  • 3. Sergio Pérez (MEX/Red Bull) 1:31,335
  • 4. Lewis Hamilton (GBR/Mercedes-Benz) 1:31,765
  • 5. Lando Norris (GBR/McLaren-Mercedes-Benz) 1:32,032
  • 6. George Russell (GBR/Mercedes-Benz) 1:32,131
  • 7. Fernando Alonso (ESP/Alpine-Renault) 1:32,552
  • 8. Yuki Tsunoda (JPN/AlphaTauri-Red Bull) 1:32,780
  • 9. Kevin Magnussen (DEN/Haas-Ferrari) Pas de temps, pénalisé
  • 10. Carlos Sainz fils (ESP/Ferrari) Pas de temps, pénalisé
  • 11. Daniel Ricciardo (AUS/McLaren-Mercedes-Benz) 1:32,922
  • 12. Esteban Ocon (FRA/Alpine-Renault) 1:33,048
  • 13. Valtteri Bottas (FIN/Alfa Romeo Sauber) 1:33.052
  • 14. Sebastian Vettel (GER/Aston Martin-Mercedes-Benz) 1:33.276
  • 15. Alexander Albon (THA/Williams-Mercedes-Benz) 1:33.307
  • 16. Pierre Gasly (FRA/AlphaTauri-Red Bull) 1:3,439
  • 17. Lance Stroll (CAN/Aston Martin-Mercedes-Benz) 1:33,439
  • 18. Zhou Guanyu (CHN/Alfa Romeo Sauber) 1:33,674
  • 19. Mick Schumacher (GER/Haas-Ferrari) 1:33,701
  • 20. Nicholas Latifi (CAN/Williams-Mercedes-Benz) 1:33,794

Chadwick poursuit sa domination

La Britannique Jamie Chadwick (Jenner Racing) a remporté la cinquième manche de la saison de la W Series, réservée aux femmes pilotes.

Une voiture roule sur un circuit et négocie sur le vibreur intérieur un virage à droite.

Jamie Chadwick au circuit Paul-Ricard

Photo : Getty Images / Clive Rose

C'était sa septième victoire d'affilée, la cinquième cette saison. Avec une avance de 70 points en tête du classement, elle est en bonne voie de gagner un troisième titre d'affilée. Il reste 5 courses à disputer, dont celle à Budapest en Hongrie, dans une semaine.

Présentée juste avant la séance de qualification de la F1, la course W Series de 30 minutes + 1 tour a vu Chadwick devancer les pilotes de l'équipe Quantfury Racing, les Espagnoles Belen Garcia Espinar et Nerea Marti.

La Néerlandaise Beitske Visser (Sirin Racing), partie en pole, a fini au 4e rang juste devant la Britannique Alice Powell (Click2Drive Racing), bien remontée de la 11e place sur la grille.

La course a été marquée par deux accrochages : d'abord, entre Nerea Marti et la Britannique Abbie Eaton (Scuderia W) au départ, puis à la relance, entre Chloe Chambers (Jenner Racing) et Néerlandaise Emily de Heus (Sirin Racing).

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !