•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ferrari, première référence au circuit du Castellet

Un pilote de F1 dans une Ferrari négocie un virage à droite.

Ferrari enregistre le meilleur chrono sur le circuit Paul-Ricard.

Photo : Getty Images / Dan Mullan

Radio-Canada

Carlos Sainz fils a enregistré le meilleur temps des essais libres en vue du Grand Prix de France, sur le circuit Paul-Ricard, vendredi. Lance Stroll a inscrit le 15e chrono, tandis que son compatriote Nicholas Latifi a fait le 20e.

Les pilotes doivent supporter une chaleur extrême. À la fin de la première séance, la température était de 59 degrés Celsius au niveau du bitume, ce qui veut dire près de 70 degrés dans l'habitacle. À la fin de la deuxième séance, la température avait fléchi à 53 degrés.

Dans sa Ferrari F1-75, Sainz a enregistré le chrono de référence de 1 min 32 s 527/1000 pour devancer son coéquipier Charles Leclerc de 101 millièmes de seconde. Le Monégasque avait été le plus rapide de la séance initiale.

Ça fait du bien, a admis Leclerc. Ma première impression de l'auto est bien meilleure qu'en Autriche. Nous devons garder le cap, maintenir ce niveau de performance. La voiture est performante, mais on a eu des problèmes. Je crois qu'on va être rapide ce week-end.

Le Néerlandais Max Verstappen a suivi à 0,550 s de l'Espagnol.

La voiture réagissait moins bien dans la deuxième séance, a constaté Verstappen. On a aussi varié les réglages, donc on a des données à analyser ce soir. Les pneus chauffaient beaucoup, donc il va falloir faire attention. Ce circuit est dur pour les pneus. Il faudrait plus de temps de piste en configuration de course pour continuer à progresser.

Deux monoplaces vues de derrière roulent sur un circuit entouré de grandes bandes de couleur avec des montagnes au loin.

Max Verstappen sur le circuit Paul-Ricard au Castellet

Photo : Getty Images / Clive Rose

Sainz sait déjà qu'il devra reculer de 10 places sur la grille de départ parce que l'équipe italienne a changé des pièces de son groupe propulseur.

Ferrari a installé dans la monoplace une troisième composante de l'électronique de contrôle du moteur, excédant les deux autorisés par saison, a indiqué la Fédération internationale de l'automobile dans un communiqué.

Sainz, 4e au classement de la saison, pourrait partir d'encore plus loin en cas de nouveaux changements à son bloc propulseur, comme cela avait été le cas pour Leclerc à Montréal. Ferrari n'a toujours pas décidé de donner le statut de no 1 au Monégasque.

De son côté, Mercedes-Benz s'est retrouvé à 76 centièmes de seconde de Ferrari, avec George Russell 4e devant Lewis Hamilton par deux dixièmes de seconde dans la W13 revue et corrigée.

Ça fait du bien d'avoir des chronos constants, a dit Hamilton. On progresse, on ajoute de la performance. Ça nous a valu de nombreuses nuits sans sommeil, mais c'est ce qu'il faut pour rattraper le temps perdu.

Vainqueur du Grand Prix de France en 2018 et en 2019, le Britannique n'a participé qu'à la deuxième séance. Il avait en effet prêté sa Mercedes-Benz au Néerlandais Nyck de Vries, champion en titre de formule E en 2021 pour la marque allemande.

Après trois podiums consécutifs, Hamilton veut remporter sa première victoire de la saison, à son 300e grand prix, sur ce circuit qui pourrait convenir davantage aux monoplaces allemandes.

Le circuit Paul-Ricard est généralement utilisé pour des essais, ce qui explique les nombreuses configurations du circuit et les bandes de couleur bleu et rouge de chaque côté de la piste. Ce sont en fait des bandes d'asphalte très abrasives pour aider au ralentissement des voitures.

Le moindre écart de conduite ce week-end sera donc sévèrement sanctionné par l'usure prématurée des pneus.

Une voiture négocie un virage à droite sur un circuit, entouré de grandes bandes de couleur bleue.

Lance Stroll sur le circuit Paul-Ricard

Photo : Getty Images / Dan Mullan

Lance Stroll a terminé en 15e position dans son AMR22, à 2,068 s du temps de référence, deux rangs derrière son coéquipier Sebastian Vettel.

La voiture réagit bien, a dit Stroll. Surtout dans les longues séquences de tours. C'est vraiment serré en milieu de grille, donc je ne sais pas encore où je vais m'installer sur la grille.

Quant à Latifi, qui bénéficie enfin des nouvelles pièces et qui roule donc dans la version B de la Williams FW44, il a pris le 20e et dernier échelon à 2,885 s de la tête.

Ma voiture ne réagissait pas bien, il faut savoir pourquoi, a-t-il mentionné. Mais ça ne semble pas venir des nouvelles composantes, ce qui est rassurant. Maintenant qu'on a les mêmes voitures, Alex [Albon] et moi, on peut faire de l'analyse comparative. Cela nous donnera beaucoup d'informations pour améliorer le comportement de la voiture.

Rappelons que Verstappen a 38 points d'avance sur Leclerc au classement du championnat à mi-saison, après 11 des 22 manches.

C'est la dernière année de contrat du circuit français avec le groupe Formula One.

Résultats de la 2e séance d'essais libres :

  1. Carlos Sainz fils (ESP/Ferrari) 1:32,527
  2. Charles Leclerc (MON/Ferrari) 1:32,628
  3. Max Verstappen (NED/Red Bull) 1:33,077
  4. George Russell (GBR/Mercedes-Benz) 1:33,291
  5. Lewis Hamilton (GBR/Mercedes-Benz) 1:33,517
  6. Lando Norris (GBR/McLaren-Mercedes-Benz) 1:33,607
  7. Pierre Gasly (FRA/AlphaTauri-Red Bull) 1:33,906
  8. Kevin Magnussen (DEN/Haas-Ferrari) 1:33,928
  9. Daniel Ricciardo (AUS/McLaren-Mercedes-Benz) 1:33,984
  10. Sergio Pérez (MEX/Red Bull) 1:34,060
  11. Fernando Alonso (ESP/Alpine-Renault) 1:34,259
  12. Valtteri Bottas (FIN/Alfa Romeo Sauber-Ferrari) 1:34,264
  13. Sebastian Vettel (GER/Aston Martin-Mercedes-Benz) 1:34,420
  14. Yuki Tsunoda (JPN/AlphaTauri-Red Bull) 1:34,540
  15. Lance Stroll (CAN/Aston Martin-Mercedes-Benz) 1:34,595
  16. Alexander Albon (THA/Williams-Mercedes-Benz) 1:34,653
  17. Zhou Guanyu (CHN/Alfa Romeo Sauber-Ferrari) 1:34,654
  18. Esteban Ocon (FRA/Alpine-Renault) 1:34,660
  19. Mick Schumacher (GER/Haas-Ferrari) 1:35,195
  20. Nicholas Latifi (CAN/Williams-Mercedes-Benz) 1:35,412
Avec les informations de Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !