•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Australien Cameron Smith vainqueur de l’Omnium britannique

Il pose avec le trophée.

L'Australien Cameron Smith est le 88e champion de l'Omnium britannique en 150 ans d'histoire du tournoi.

Photo : Getty Images / Harry How

La Presse canadienne

L'Australien Cameron Smith a pris d'assaut les allées de l'Old Course au Royal & Ancient de St. Andrews pour remporter la 150e édition de l'Omnium britannique et son premier tournoi majeur. Il a réussi une brillante ronde finale pour laisser Rory McIlroy dans son sillage.

Tout laissait présager que l'Irlandais du Nord, qui a amorcé la journée en tête à -16 à égalité avec le Norvégien Viktor Hovland, quatre coups devant Smith et l'Américain Cameron Young, mettrait fin à une disette de huit ans en tournois majeurs. C'est plutôt Smith qui a volé la vedette avec une dernière carte de 64 (-8) pour conclure avec un pointage cumulatif de 268, 20 coups sous la normale.

Il a coiffé tout le plateau en réussissant six oiselets à ses neuf derniers trous, dont cinq consécutifs pour lancer son neuf de retour. Son pointage est le plus bas en dernière ronde par le vainqueur lors des 30 éditions à St. Andrews.

Quand McIlroy a raté son deuxième coup au 18e, un coup d'une dizaine de verges qu'il devait absolument caler pour provoquer la prolongation, Smith est sorti du pavillon de pointage pour enlacer son cadet.

McIlroy a joué un dernier parcours de 70, pour terminer troisième à -18. Young a remis une carte de 65, grâce notamment à un aigle au 18e pour se faufiler entre Smith et McIlroy à -19.

Ce dernier n'a pas joué une mauvaise ronde avec deux oiselets et 16 normales, mais il n'a pas enfilé les coups qui lui auraient permis de mettre la main sur le trophée.

Il n'a pas été en mesure de caler un roulé en début de parcours et n'a pas été capable de frapper la balle suffisamment proche de la coupe avec son coup de départ au 18e. Sa dernière bonne occasion a été une tentative d'oiselet d'une quinzaine de pieds au 17e. Il a raté de justesse sur la gauche.

Smith, 88e gagnant différent de l'Omnium britannique, a sauvé la normale sur 10 pieds sur ce même 17e, avant de se retrouver sur le devant du vert avec son coup de départ au trou ultime. D'une distance de 80 pieds, son roulé a été presque parfait, ne lui laissant qu'une formalité à remplir pour inscrire son nom sur le Claret Jug.

Hovland, qui tentait de devenir le premier Norvégien à remporter un tournoi majeur, a inscrit un score de 74 pour conclure à égalité au 4e rang à -14, avec l'Anglais Tommy Fleetwood (67).

Le Canadien Corey Conners a négocié le dernier parcours en 67 coups pour terminer à -8. Mackenzie Hughes n'a pas pris part aux deux rondes du week-end.

Celli le meilleur amateur

Filippo Celli a terminé le parcours en 71 coups pour s'assurer de recevoir la médaille d'argent remise au meilleur golfeur amateur.

L'Italien de 21 ans a conclu sa semaine de travail après avoir joué 283 coups, cinq de moins que la normale et six coups devant Aaron Jarvis.

Celli a amorcé la journée à -4, mais a commis des bogueys sur deux des trois premiers trous. Il s'est toutefois remis sur les rails avec un aigle au 14e, une normale 5. Après un boguey au 17e, il a presque calé son roulé pour un aigle au 18e, avant de loger la balle dans la coupe pour un oiselet.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...