•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Charles Leclerc l’emporte en Autriche, dans les terres de Red Bull

Il lève le poing droit pour célébrer sa victoire.

Après deux gains en trois courses pour démarrer la saison, Charles Leclerc n'avait plus goûté à l'ivresse de la victoire lors des sept épreuves suivantes, avant de retrouver le sommet en Autriche.

Photo : Getty Images / Johann Groder

Radio-Canada

Le Monégasque Charles Leclerc a renoué avec la victoire dimanche sur le circuit de Spielberg. Il a remporté sa troisième victoire de la saison, après une pause de trois mois, au Grand Prix d'Autriche. Il a devancé le Néerlandais Max Verstappen et le Britannique Lewis Hamilton.

Le Canadien Lance Stroll (Aston Martin) a conclu en 13e place, tandis que son compatriote Nicholas Latifi (Williams) a dû abandonner.

Partant de la première ligne, en deuxième place, après avoir été battu par Verstappen lors de la course sprint, samedi, il a montré un meilleur rythme.

Leclerc a rapporté des ennuis avec la pédale d'accélération tard dans l'épreuve, mais a finalement rallié la ligne d'arrivée avec une avance de 1,532 seconde sur Verstappen au terme des 71 tours.

Cela a été une très bonne course avec un bon rythme. J'avais un problème d'accélérateur, et il ne me restait que de 20 à 30 % d'ouverture. Mais j'ai pu gérer cela jusqu'à la fin, a-t-il expliqué.

Il roule sur le circuit de Spielberg.

Charles Leclerc

Photo : Getty Images / Johann Groder

On a souffert avec les pneus, mais c'est quand même une 2e place, a indiqué le champion en titre, avant d'ajouter que c'est dommage pour les partisans, je n'ai pas pu leur offrir une victoire.

L'Espagnol Carlos Sainz fils (Ferrari) semblait en mesure de doubler Verstappen, alors en 2e place, avec une quinzaine de tours à disputer lorsque son moteur l'a trahi. Le coéquipier de Leclerc a immobilisé sa voiture en bordure d'un bac à gravier pendant que les flammes sortaient du capot moteur. Le feu a été assez violent.

Son abandon a permis à Hamilton de grimper sur la troisième marche du podium. Le Britannique George Russell (Mercedes-Benz) a terminé la course au pied de la tribune.

Verstappen domine toujours le classement avec une récolte de 208 points. Son coéquipier Sergio Perez a cédé le 2e rang à Leclerc puisqu'il a été contraint à l'abandon, résultat d'ennuis découlant d'un contact avec Russell dès le premier tour.

À mi-chemin du calendrier qui comprend 22 courses, Leclerc accuse 38 points de retard sur Verstappen au général.

Le Monégasque avait raté le podium dans les cinq derniers grands prix. Il était temps de décrocher une nouvelle victoire, a-t-il reconnu.

Les mauvais comportements

Le groupe Formula One a indiqué dimanche avoir ouvert une enquête sur des comportements jugés inacceptables de certains amateurs présents au Grand Prix d'Autriche.

Selon un communiqué, il a été mis au courant que certains amateurs ont fait l'objet de commentaires complètement inacceptables de la part d'autres d'amateurs, depuis les premiers essais vendredi.

Ce type de comportement est inacceptable et ne sera pas toléré. Tous les amateurs doivent être traités avec respect, a souligné Formula One.

Lewis Hamilton, très engagé dans le combat contre le racisme, a réagi à ce comportement en s'estimant dimanche sur Instagram dégoûté d'apprendre que certains amateurs ont été confrontés à des comportements racistes, homophobes et en général agressifs sur le circuit ce week-end.

Max Verstappen a lui souligné après la course qu'il avait entendu des choses choquantes. Ce n'est pas bien et ce qui est arrivé n'est pas correct. Je ne devrais pas avoir à dire cela lors d'un week-end qui devrait être une célébration de la F1.

La F1 se déplacera vers le circuit Paul Ricard, au Castellet en Provence, pour le Grand Prix de France qui se déroulera du 22 au 24 juillet.

Classement du Grand Prix d'Autriche :

  • 1. Charles Leclerc (MON/Ferrari) les 306,452 km en 1:24:24,312
  • 2. Max Verstappen (NED/Red Bull) à 1,532 seconde
  • 3. Lewis Hamilton (GBR/Mercedes-Benz) à 41,217
  • 4. George Russell (GBR/Mercedes-Benz) à 58,972
  • 5. Esteban Ocon (FRA/Alpine-Renault) à 68,436
  • 6. Mick Schumacher (GER/Haas-Ferrari) à 1 tour
  • 7. Lando Norris (GBR/McLaren-Mercedes-Benz) à 1 tour
  • 8. Kevin Magnussen (DEN/Haas-Ferrari) à 1 tour
  • 9. Daniel Ricciardo (AUS/McLaren-Mercedes-Benz) à 1 tour
  • 10. Fernando Alonso (ESP/Alpine-Renault) à 1 tour
  • 11. Valtteri Bottas (FIN/Alfa Romeo Sauber) à 1 tour
  • 12. Alexander Albon (THA/Williams-Mercedes-Benz) à 1 tour
  • 13. Lance Stroll (CAN/Aston Martin-Mercedes-Benz) à 1 tour
  • 14. Zhou Guanyu (CHN/Alfa Romeo Sauber) à 1 tour
  • 15. Pierre Gasly (FRA/AlphaTauri-Red Bull) à 1 tour
  • 16. Yuki Tsunoda (JPN/AlphaTauri-Red Bull) à 1 tour
  • 17. Sebastian Vettel (GER/Aston Martin-Mercedes-Benz) à 1 tour

Meilleur tour en course :

  • Max Verstappen (NED/Red Bull) 1:07,275 au 61e tour (moyenne: 315,237 km/h)

Abandons :

  • Sergio Pérez (MEX/Red Bull) : problème mécanique 25e tour
  • Nicholas Latifi (CAN/Williams-Mercedes-Benz) : problème mécanique 50e tour
  • Carlos Sainz fils (ESP/Ferrari) : moteur 58e tour
Avec les informations de Agence France-Presse, et La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !