•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Simona Halep et Elena Rybakina en demi-finales à Wimbledon

Elle serre et lève le poing droit en signe de victoire.

La Roumaine Simona Halep

Photo : Getty Images / Shaun Botterill

Agence France-Presse

Trois ans après son premier titre sur le gazon londonien, Simona Halep, 18e raquette mondiale, s'est qualifiée mercredi pour les demi-finales de Wimbledon en battant Amanda Anisimova (25e) 6-2 et 6-4.

C'est génial d'être de retour en demi-finales, je suis très émue, a dit la Roumaine de 30 ans qui tentera d'accéder à sa deuxième finale du majeur sur gazon, jeudi, contre la Kazakhe Elena Rybakina (23e).

J'ai joué contre une très forte adversaire aujourd'hui, elle aurait pu faire exploser les balles à la fin, a ajouté l'ex-no 1 mondiale.

Tout est pourtant allé trop vite pour l'Américaine, complètement dépassée, qui ne pouvait que se plonger la tête dans sa serviette à 4-1 dans la deuxième manche.

Les jeux ont défilé en faveur de Halep sans qu'Anisimova semble en mesure d'endiguer la marée.

Perdue pour perdue, menée 5-2 dans la seconde manche, Anisimova a lâché tous ses coups et est revenue à 5-4, obligeant la Roumaine à servir une seconde fois pour le match.

De nouveau, Anisimova a paru en mesure de reprendre le service de Halep lorsqu'elle a mené 40-0, mais cette dernière a alors aligné cinq points de suite.

« Il a fallu que je reste solide sur mes jambes et ce sont elles qui m'ont aidée aujourd'hui. J'ai aussi eu besoin de mon service. Tout a bien fonctionné et j'ai bien terminé. »

— Une citation de  Simona Halep

Elle n'a pas encore perdu une manche du tournoi et elle est la joueuse qui avait passé le moins de temps sur le court pour parvenir en quarts de finale avec un total de 4 h 35 min pour quatre matchs. Il ne lui a encore fallu que 1 h 3 pour écarter Anisimova.

Je joue sans aucun doute mon meilleur tennis. J'essaie de retrouver ma confiance en moi, a assuré Halep qui travaille depuis le mois d'avril avec Patrick Mouratoglou, l'ancien entraîneur de Serena Williams.

Une première Kazakhe

Quant à sa prochaine adversaire, Elena Rybakina, 23e au classement de la WTA, elle s'est qualifiée pour sa première demi-finale d'un tournoi majeur grâce à un gain en trois manches de 4-6, 6-2 et 6-3 sur l'Australienne Ajla Tomljanovic (44e).

Rybakina, née à Moscou, est la première représentante du Kazakhstan, hommes ou femmes, à se hisser en demi-finales d'un tournoi du grand chelem.

Auparavant, l'athlète de 23 ans avait déjà atteint les quarts à Roland-Garros en 2021, mais elle n'avait jamais dépassé les huitièmes de finale à l'All England Club.

Elle rattrape et frappe la balle sur son coup droit.

Elena Rybakina

Photo : afp via getty images / SEBASTIEN BOZON

C'est incroyable. Je suis si heureuse d'être en demi-finales après un match très difficile, a-t-elle lancé.

J'ai commencé un peu lentement. Je n'ai pas très bien servi au début. Peut-être que j'étais un peu nerveuse, a-t-elle ajouté.

« Elle a vraiment bien joué, surtout en défense, mais j'ai tout fait pour bien me concentrer sur mes services en essayant de trouver un passage. Et je l'ai trouvé. »

— Une citation de  Elena Rybakina

En effet, Tomljanovic a cueilli son adversaire à froid avec un bris de service avant que la Kazakhe soit totalement entrée dans le match pour mener 2-1. Elle a ensuite conservé son avantage jusqu'au bout en se montrant elle-même extrêmement solide sur sa mise en jeu.

Puis, dès le début de la deuxième manche, Rybakina et son service ont fait des ravages (4 as, 88 % de points gagnés après le premier service et 11 coups gagnants). La Kazakhe a ainsi égalisé à une manche partout.

Sur sa lancée, elle s'est rapidement détachée à 5-1 dans la manche décisive et n'a plus été menacée.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !