•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ons Jabeur vient à bout d’Elise Mertens et file en quarts à Londres

Les deux joueuses de tennis, en blanc, se serrent la main après la rencontre.

Ons Jabeur et Elise Mertens

Photo : AFP / SEBASTIEN BOZON

Agence France-Presse

Au terme d'un match très laborieux de part et d'autre, Ons Jabeur s'est qualifiée pour les quarts de finale à Wimbledon, dimanche, grâce à un gain de 7-6 (11/9) et 6-4 sur Elise Mertens.

La Tunisienne, à qui l'on demandait si le match avait été agréable ou stressant, a répondu les deux dans un sourire.

Brisée seulement deux fois dans les tours précédents, la 2e raquette mondiale a cédé à trois reprises son engagement lors de ce match constellé de 57 fautes directes pour les deux joueuses.

C'est une très bonne adversaire, ce n'est jamais facile de la jouer et j'ai dû puiser loin pendant le bris d’égalité, parce que je ne m'imaginais pas jouer trois manches contre elle, a reconnu Jabeur.

Toujours invaincue sur gazon cette saison, elle a su s'en sortir en serrant le jeu et grâce à une puissance supérieure à la Belge.

C'est agréable de se préparer sur gazon pour moi, j'y prends beaucoup de plaisir. J'espère continuer ma série. J'adore jouer sur gazon et j'espère que ça continuera, peut-être jusqu'à la finale, a-t-elle conclu.

Au prochain tour, Jabeur affrontera la Tchèque Marie Bouzkova, tombeuse de la Française Caroline Garcia en début de journée. Elles viseront chacune la première demi-finale majeure de leur carrière.

De retour de congé de maternité, Maria élimine Ostapenko

Tatjana Maria a fait taire les mauvaises langues. L'Allemande, mère de deux enfants, s'est qualifiée pour la première fois de sa carrière pour les quarts de finale d'un tournoi du grand chelem, un an à peine après la naissance de sa deuxième fille.

À 34 ans, la 103e joueuse mondiale a éliminé la Lettonne Jelena Ostapenko (17e) 5-7, 7-5 et 7-5 après avoir écarté deux balles de match. Elle affrontera mardi sa compatriote Jule Niemeier, 22 ans (97e), qui a battu sur le court central la Britannique Heather Watson (109e) 6-2 et 6-4.

Bouzkova sort Garcia

Marie Bouzkova, 66e joueuse mondiale, s'est qualifiée pour les quarts de finale en battant Caroline Garcia 7-5 et 6-2.

En tête dès le début du match, avec un bris, Bouzkova a été intraitable en défense, parvenant à marquer des coups en contre pour se qualifier pour le premier quart de finale majeur de sa carrière.

Je ne sais pas comment je suis arrivée là. J'ai joué point par point en essayant de me battre autant que possible. Être en quarts de finale est un rêve, a déclaré la joueuse de 23 ans.

C'est un moment incroyable, ça demande du travail et de l'investissement tous les jours, mais j'aime tellement ça. Et c'est pour ces moments-là qu'on travaille, a-t-elle ajouté.

Dabrowski perd, puis gagne

En double, la Canadienne Gabriela Dabrowski et la Mexicaine Giuliana Olmos ont rendu les armes en huitièmes de finale à la suite d'un revers de 4-6 et 3-6 contre les Américaines Danielle Collins et Desirae Krawczyk.

Dabrowski s'est plus tard reprise dans le tournoi mixte, où elle a remporté son duel en compagnie de John Peers. Classé 4e tête de série, le tandem canado-australien a vaincu les Brésiliens Bruno Soares et Beatriz Haddad Maia 4-6, 6-3 et 6-0 pour accéder aux quarts.

L'Ontarienne de 30 ans compte à son actif deux titres du grand chelem en double mixte aux Internationaux de France, en 2017, et d'Australie, en 2018.

Par ailleurs, les Canadiennes Victoria Mboko (no 5) et Kayla Cross (no 13) ont chacune enregistré une victoire d'entrée de jeu dans le tournoi junior.

Mboko a défait la Britannique Sofia Johnson 3-6, 7-5 et 6-1, tandis que sa compatriote a difficilement battu la Suisse Chelsea Fontenel 6-1, 4-6 et 7-6 (11/9).

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !