•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rafael Nadal passe au quatrième tour à Wimbledon

Un joueur habillé de blanc serre les dents et le poing gauche pendant un match.

Rafael Nadal

Photo : Getty Images / SEBASTIEN BOZON

Radio-Canada

Rafael Nadal est déterminé à aller jusqu'au bout de cette édition particulière du tournoi de Wimbledon. Il a éliminé sans état d'âme Lorenzo Sonego, 54e au classement mondial.­

Le tournoi britannique n'offre cette année aucun point au classement en raison de la querelle au sujet de l'absence des Russes et des Bélarusses. Mais les athlètes se donnent à fond, le prestige du tournoi leur servant de motivation.

L'Espagnol n'a pas traîné sur le court central samedi. Il n'a donné que des miettes à l'Italien dans les trois manches de 6-1, 6-2 et 6-4 et les 2 h 3 min de jeu.

En pleine possession de ses moyens, il a notamment gagné 77 % des points avec sa première balle de service. Il l'a emporté à sa première balle de match.

C'est mon meilleur match depuis le début du tournoi, contre le meilleur de mes trois adversaires jusque-là. Je suis content d'avoir bien élevé mon niveau de jeu, a dit l'athlète de 36 ans.

Classé tête de série no 2, 1l passe donc au quatrième tour et affrontera le Néerlandais Botic van de Zandschulp (no 21).

Kyrgios s'emporte et l'emporte

Dans un autre match très suivi, à Londres, et perturbé par la pluie, l'Australien Nick Kyrgios a assuré le spectacle dans son combat contre le Grec Stefanos Tsitsipas (no 4).

Il a contesté plusieurs décisions des juges de ligne et a même exigé que l'un d'eux soit remplacé en menaçant de ne pas retourner sur le terrain.

L'Australien a gagné à sa deuxième balle de match en quatre manches de 6-7 (2/7), 6-4, 6-3 et 7-6 (9/7) au bout de 3:16 d'efforts et d'humeurs.

Discussions, insultes, point de pénalité, public en fusion et aussi tennis de très haut niveau : le spectacle Kyrgios était à son maximum, puis le bouillant athlète est sorti vainqueur de cet affrontement pour retrouver l'Américain Brandon Nakashima en huitièmes de finale.

Deux joueurs de tennis, habillés de blanc, changent de côté sur un terrain gazonné pendant un match.

Nick Kyrgios et Stefanos Tsitsipas à Wimbledon

Photo : Getty Images / GLYN KIRK

C'était un match de dingue dans une ambiance extraordinaire. Je suis super heureux d'être passé..., a dit le vainqueur après avoir très brièvement serré la main de son adversaire en conclusion de rencontre.

Excédé par le comportement de Kyrgios, le no 5 mondial a visé plusieurs fois l'Australien sur des frappes lourdes, sans le toucher, notamment sur un smash et un coup droit haut tout près du filet lorsque Kyrgios était à l'intérieur du court, devant lui.

Je voulais qu'il s'arrête. Il faut que tout ça s'arrête, a expliqué Tsitsipas. Il passe son temps à intimider les autres, voilà ce qu'il fait. Il martyrise ses adversaires. Il était probablement lui-même une brute à l'école. Je n'aime pas les brutes.

Il a aussi de bons côtés, mais... il y a aussi chez lui un côté démoniaque, qui, lorsqu'il s'exprime, peut vraiment blesser et faire beaucoup de mal aux gens qui l'entourent, a ajouté le Grec.

Finaliste à Roland-Garros en 2021 et triple demi-finaliste aux Internationaux d'Australie, Tsitsipas n'avait jusque-là dépassé qu'une seule fois le premier tour à Wimbledon, en 2018, lorsqu'il avait atteint les huitièmes de finale.

Il était frustré, mais le tennis est un sport de frustrations et quoi qu'il se passe sur le court, je l'aime, a indiqué Kyrgios.

Autres résultats du troisième tour :

  • Christian Garin (CHI) bat Jenson Brooksby (USA/no 29) 6-2, 6-3, 1-6, 6-4
  • Alex De Minaur (AUS/no 19) bat Liam Broady (GBR) 6-3, 6-4, 7-5
  • Brandon Nakashima (USA) bat Daniel Galan (COL) 6-4, 6-4, 6-1
  • Jason Kubler (AUS) bat Jack Sock (USA) 6-2, 4-6, 5-7, 7-6 (7/4), 6-3
  • Taylor Fritz (USA/no 11) bat Alex Molcan (SVK) 6-4, 6-1, 7-6 (7/3)

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !