•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’exploit d’Alizé Cornet à Wimbledon : elle fait tomber Iga Swiatek

Une joueuse souriante lève les bras vers le ciel.

Alizé Cornet

Photo : Getty Images / GLYN KIRK

Associated Press

Le parcours à Wimbledon de la Polonaise Iga Swiatek, no 1 du monde, s'est arrêté samedi; elle a été battue sans peine par la Française Alizé Cornet en deux manches.

Iga Swiatek, championne des Internationaux de France, a vu sa série de 37 victoires prendre fin.

Cornet, 37e à la WTA, a surpris la favorite en deux manches de 6-4 et 6-2 au troisième tour.

Durant 1 heure et 33 minutes, elle a fait preuve d'une grande force. Elle a réussi 16 coups gagnants et a profité des 33 fautes directes de son adversaire.

Je n'ai pas les mots. Je crois que c'est pour ces matchs-là que je m'entraîne tous les jours, a dit Cornet. Je savais que je pouvais y arriver. S'il y avait un lieu pour la battre, c'était sur gazon.

Ça me rappelle ma victoire contre Serena (Williams) il y a huit ans sur ce même court no 1 qui me porte chance, a ajouté la Française de 32 ans.

Une joueuse de tennis, en blanc, se penche pour frapper la balle du revers.

Alizé Cornet

Photo : Getty Images / Shaun Botterill

La Polonaise a tenté d'expliquer sa contre-performance.

Je ne pouvais pas maîtriser l'échange aujourd'hui, et cette maîtrise est à la base de mes succès cette saison, a-t-elle indiqué. En première manche, je renvoyais simplement la balle. J'ai bien tenté de prendre l'initiative du jeu dans la deuxième manche, mais ça n'a pas fonctionné. Je n'ai pas réussi à retrouver mon aplomb.

Alizé Cornet affrontera en huitièmes de finale l'Australienne Ajla Tomljanovic (44e), qui a battu la Tchèque Barbora Krejcikova (13e).

Le meilleur résultat en grand chelem d'Alizé Cornet est un quart de finale en janvier aux Internationaux d'Australie.

Plus tôt dans la journée, Harmony Tan a peut-être offert un peu d'inspiration à sa compatriote. Elle a poursuivi son parcours à l'All England Club en battant samedi la Britannique Katie Boulter.

La joueuse de tennis, en blanc, une casquette sur la tête, se concentre sur la balle devant elle.

Harmony Tan

Photo : Getty Images / Ryan Pierse

Il y a d'abord eu Serena Williams, détentrice de sept titres sur la pelouse londonienne, puis la 32e tête de série Sara Sorribes Tormo.

Tan a cette fois gagné 6-1, 6-1 sur le court no 2. Elle n'a pas offert la moindre balle de bris et a brisé 5 fois sur 10.

Je crois que j'aime le gazon, a dit celle qui a enchaîné trois victoires de suite pour la première fois de sa carrière. J'adore mettre de l'effet dans mes balles, effectuer des volées, tout ça.

La Française, qui n'est pas une tête de série, participe au tournoi de Wimbledon pour la première fois de sa carrière.

Elle a pris part aux Internationaux de France à quatre reprises, mais elle n'a atteint le deuxième tour qu'une fois. Elle était aussi des Internationaux d'Australie cette année, où elle a de nouveau accédé au deuxième tour.

Puis, aux Internationaux des États-Unis, elle s'est inclinée au premier tour en 2018, la seule présence de sa carrière à Flushing Meadows.

Tan affrontera au prochain tour Amanda Anisimova. L'Américaine, 25e mondiale, a éliminé Coco Gauff, 12e mondiale et finaliste du dernier Roland-Garros, 6-7 (4/7), 6-2 et 6-1.

Victoire de Dabrowski

En double mixte, la Canadienne Gabriela Dabrowski et son partenaire australien John Peers ont remporté leur match de deuxième tour.

Ils ont battu en deux manches de 6-3 et 6-4 en 62 minutes la Néerlandaise Demi Schuurs et l'Uruguayen Ariel Behar.

Autres résultats du troisième tour :

  • Ajla Tomljanovic (AUS) bat Barbora Krejcikova (CZE/no 13) 2-6, 6-4, 6-3
  • Elena Rybakina (KAZ/no 17) bat Zheng Qinwen (CHN) 7-6 (7/4), 7-5
  • Petra Martic (CRO) bat Jessica Pegula (USA/no 8) 6-2, 7-6 (7/5)
  • Paula Badosa (ESP/no 4) bat Petra Kvitova (CZE/no 25) 7-5, 7-6 (7/4)
  • Simona Halep (ROM/no 16) bat Magdalena Frech (POL) 6-4, 6-1

Avec l'Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !