•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sous la pluie à Silverstone, Latifi s’illustre avec la 10e place, Stroll coule

Des gouttelettes s'échappent des pneus.

Nicholas Latifi sous la pluie à Silverstone

Photo : Getty Images / Clive Mason

Radio-Canada

Nicholas Latifi a utilisé la pluie pour réussir samedi la meilleure performance de sa carrière en qualification avec le 10e temps. Lance Stroll et Aston Martin ont au contraire sombré. Les deux pilotes ont été éliminés dès Q1.

Le pilote de Williams a montré sous la pluie ce qu'il pouvait faire.

Dans des conditions de piste très précaires, il a d'abord réussi à passer en Q2 grâce à sa 15e place en Q1, et il a du même coup battu son coéquipier Alexander Albon, avec le 16e chrono dans la version B de la FW44, très modifiée.

Le Torontois, dans la version d'origine de la monoplace, ne s'est pas arrêté là. Il s'est faufilé jusqu'en phase finale (Q3). Un tête-à-queue à sa première sortie de Q3 l'a incité à la prudence.

C'est la meilleure position de départ de sa carrière en F1. Il a été chaudement applaudi par son équipe au garage.

Quand vous vous sentez bien en piste, vous espérez toujours que le chrono sera bon, a dit Latifi, heureux. Cette saison est difficile, et une voiture qui est lente sur le sec sera lente aussi sous la pluie. Mais l'équipe a pris les bonnes décisions aujourd'hui, il était important de sortir au bon moment. C'est ce qui s'est passé, ça m'a permis de passer en Q2, ce qui était déjà un bel exploit. Et atteindre Q3, c'est plus que je pouvais espérer.

Rappelons que les cinq pilotes les plus lents sont éliminés de chacune des deux premières parties de la séance, Q1 et Q2, et le top 10 se bat dans Q3 pour la pole position.

Le Canadien n'a pu finir mieux que 14e jusqu'à maintenant cette saison, et il est conscient que son volant chez Williams est en danger, comme il est en fin de contrat. Il doit confirmer en course, dimanche, sa belle performance en qualification. La météo sera apparemment plus clémente.

Il faudra bien choisir notre stratégie, a expliqué Latifi. Ce sera une course d'usure en raison de la dégradation des pneus. Nous devrons saisir la moindre chance qui s'offrira à nous.

Sainz, enfin

C'est l'Espagnol Carlos Sainz fils qui s'est (enfin) offert la pole position, à son 150e week-end de F1.

Il a devancé Max Verstappen, gêné par un drapeau jaune dans son dernier tour, et son coéquipier Charles Leclerc, brouillon dans son dernier tour.

Un pilote casqué, visière levée, serre le poing droit.

Carlos Sainz fils

Photo : Getty Images / Mark Thompson

Quelle belle façon de souligner cette étape dans sa carrière.

Je ne m'attendais pas à remporter la pole, a admis Sainz. J'ai eu du mal avec les flaques d'eau sur la trajectoire de course, surtout que j'étais en pneus intermédiaires. Et je ne pensais pas que ce tour me donnerait la pole. Je sais que Max et Charles me donneront de la misère au début de la course, mais je crois être en bonne position pour défendre ma pole.

Rappelons que le pilote espagnol avait fini 2e du Grand Prix du Canada, à Montréal, juste derrière Max Verstappen. Sainz fils semble avoir trouvé la confiance nécessaire pour piloter au mieux, lui qui est 5e au classement à 24 points de son coéquipier.

J'ai fait un tête-à-queue dans le dernier tour, et c'est le tour où il faut tout donner, a dit Leclerc. Je ne l'ai pas fait aujourd'hui, je ne méritais pas la pole, mais le rythme est là. Donc, si nous avons une bonne voiture, tout devrait bien se passer en course.

Devant des spectateurs acquis à leur cause, les pilotes britanniques de Mercedes-Benz Lewis Hamilton et George Russell ont respectivement terminé 5e et 8e.

Grise mine chez Aston Martin

La pluie qui a commencé à tomber quelques minutes avant le début de la séance de qualification a visiblement perturbé la stratégie de l'équipe canado-britannique.

Le pilote canadien, à bord de sa voiture verte et jaune, prend un virage sous la pluie. Des gerbes d'eau entourent sa voiture.

Lance Stroll

Photo : Associated Press / Frank Augstein

Lance Stroll a fini la première partie de la séance en 20e et dernière place, à 72 centièmes de seconde de la 19e place de Mick Schumacher (Haas).

Son coéquipier Sebastian Vettel n'a guère fait mieux, échouant à la 18e place.

Ils partiront du fond de la grille.

Je n'avais pas d'adhérence, a dit Stroll. Quand je suis sorti avec des pneus frais pour mon dernier tour lancé (de Q1), j'ai eu un tour d'installation misérable avec de la circulation. Mes pneus étaient très froids au début de mon tour, et j'ai perdu une seconde pleine dans le premier secteur. Ça n'a simplement pas fonctionné pour nous aujourd'hui.

Verstappen et RedBull règnent en maître sur le sec

Plus tôt, par un temps nuageux, mais sur une piste sèche, Max Verstappen avait fait la loi dans la dernière séance de travail des équipes avant les qualifications.

Il avait devancé son coéquipier Sergio Pérez de 4 dixièmes de seconde et avait été le seul à rouler dans les 87 secondes au tour, en 1 min 27 s 901/1000.

Leclerc n'avait toutefois cédé que 37 millièmes de seconde au pilote no 2 de Red Bull. Les pilotes Mercedes-Benz avaient suivi, George Russell devant Lewis Hamilton par seulement 62 millièmes.

Résultats de la séance de qualification :

  • 1. Carlos Sainz fils (ESP/Ferrari) 1:40,983
  • 2. Max Verstappen (NED/Red Bull) 1:41,055
  • 3. Charles Leclerc (MON/Ferrari) 1:41,298
  • 4. Sergio Pérez (MEX/Red Bull) 1:41,616
  • 5. Lewis Hamilton (GBR/Mercedes-Benz) 1:41,995
  • 6. Lando Norris (GBR/McLaren-Mercedes-Benz) 1:42,084
  • 7. Fernando Alonso (ESP/Alpine-Renault) 1:42,116
  • 8. George Russell (GBR/Mercedes-Benz) 1:42,161
  • 9. Zhou Guanyu (CHN/Alfa Romeo Sauber) 1:42,719
  • 10. Nicholas Latifi (CAN/Williams-Mercedes-Benz) 2:03,095
  • 11. Pierre Gasly (FRA/AlphaTauri-Red Bull) 1:43,702
  • 12. Valtteri Bottas (FIN/Alfa Romeo Sauber) 1:44,232
  • 13. Yuki Tsunoda (JPN/AlphaTauri-Red Bull) 1:44,311
  • 14. Daniel Ricciardo (AUS/McLaren-Mercedes-Benz) 1:44,355
  • 15. Esteban Ocon (FRA/Alpine-Renault) 1:45,190
  • 16. Alexander Albon (THA/Williams-Mercedes-Benz) 1:42,078
  • 17. Kevin Magnussen (DEN/Haas-Ferrari) 1:42,159
  • 18. Sebastian Vettel (GER/Aston Martin-Mercedes-Benz) 1:42,666
  • 19. Mick Schumacher (GER/Haas-Ferrari) 1:42,708
  • 20. Lance Stroll (CAN/Aston Martin-Mercedes-Benz) 1:43,430

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !