•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Novak Djokovic file comme l’éclair vers les huitièmes à Londres

Il s'apprête à frapper un solide coup droit.

Novak Djokovic

Photo : afp via getty images / GLYN KIRK

Agence France-Presse

Novak Djokovic, no 3 à l'ATP, a été sans pitié vendredi pour son compatriote serbe Miomir Kecmanovic (30e mondial) qu'il a écarté 6-0, 6-3, 6-4 pour atteindre les huitièmes de finale à Wimbledon.

J'ai très, très bien commencé, avec beaucoup d'intensité, a souligné avec satisfaction le triple tenant du titre, qui a ainsi inscrit sa 330e victoire en tournoi du grand chelem.

Ça veut dire que je joue depuis de nombreuses années, a-t-il ajouté avant de reconnaître être très fier de sa constance au plus haut niveau.

« Je joue de mieux en mieux au fur et à mesure que le tournoi avance. Je sais que je peux faire toujours mieux. Mais jusque-là, ça va! »

— Une citation de  Novak Djokovic

À 35 ans, il vise un quatrième titre d'affilée à Wimbledon, que seuls Pete Sampras, Björn Borg et Roger Federer, qui en ont même enchaîné cinq, ont réussi.

En cas de victoire finale, il remporterait aussi son 21e titre majeur pour revenir à une longueur de Rafael Nadal qui en compte 22 après ses succès dans les deux premiers tournois du grand chelem de la saison, aux Internationaux d'Australie et à Roland-Garros.

Après avoir cédé rapidement les sept premiers jeux de la rencontre, Kecmanovic a fini par remporter sa mise en jeu.

L'ascension de Tim van Rijthoven

Au prochain tour, il affrontera le surprenant Néerlandais Tim van Rijthoven (104e) qui dispute son premier tournoi du grand chelem.

Invité par les organisateurs, le 104e joueur mondial a battu le Géorgien Nikoloz Basilashvili, 26e, 6-4, 6-3 et 6-4. Depuis 2000, il n'est que le septième joueur à rallier l'étape des huitièmes de finale pour une première participation à un majeur.

Il repousse une balle avec son revers.

Tim van Rijthoven n'a pas froid aux yeux sur le gazon de Wimbledon.

Photo : afp via getty images / ADRIAN DENNIS

La performance est d'autant plus remarquable que Wimbledon n'est que le troisième tournoi disputé sur le circuit principal par Van Rijthoven.

Le droitier de 25 ans n'avait jusque-là fait qu'une brève apparition au tournoi de Winston-Salem en 2016 avant, le mois dernier, son titre surprise sur le gazon néerlandais de Bois-le-Duc, auréolé d'une victoire en finale sur le numéro un mondial Daniil Medvedev.

Ces six années à patienter dans des tournois Challengers et Futures, l'antichambre de l'élite du tennis, s'expliquent par une succession de pépins depuis ses 18 ans, entre des blessures à l'aine et au poignet, des spasmes au dos et une opération réalisée afin de soigner une thrombose dans son bras.

Avec 53 as et seulement trois bris accordés en trois tours à l'All England Club, Van Rijthoven savoure le moment. Je suis juste heureux d'être à l'endroit où je suis en ce moment. J'espère y rester pour de nombreuses années. Je n'aurais jamais cru que je commencerais avec une série de huit victoires consécutives sur le circuit de l'ATP, a-t-il lancé.

Son succès contre Basilashvili a succédé à celui sur l'Américain Reilly Opelka (no 18) et son service monstrueux.

« Évidemment, c'est un très gros gain de confiance. Le gazon me convient vraiment, il convient vraiment à mon jeu. Je suis juste en train de surfer sur la vague en ce moment, on verra bien où elle s'arrêtera. »

— Une citation de  Tim Van Rijthoven

Face à Djokovic, il aura la chance d'inscrire un peu plus ses rêves dans la réalité.

Avant le début du tournoi, c'était un rêve pour moi de l'affronter. Alors, pouvoir avoir cette chance et peut-être même jouer sur le central ou le court no 1, c'est magnifique et magique, a-t-il conclu.

Autres résultats

2e tour :

  • Jack Sock (USA) bat Maxime Cressy (USA) 6-4, 6-4, 3-6, 7-6 (7/1)
  • Jason Kubler (AUS) bat Dennis Novak (AUT) 6-3, 6-4, 6-4

3e tour :

  • David Goffin (BEL) bat Ugo Humbert (FRA) 4-6, 7-5, 6-2, 7-5
  • Frances Tiafoe (USA/no 23) bat Alexander Bublik (KAZ) 3-6, 7-6 (7/1), 7-6 (7/3), 6-4
  • Tommy Paul (USA/no 30) bat Jiri Vesely (CZE) 6-3, 6-2, 6-2

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !