•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Olivia Baril et Magdeleine Vallières-Mill savourent leur 1re expérience au Giro féminin

Elle pédale lors d'une montée.

Olivia Baril

Photo : Twitter / Patrice Fouques

Sportcom

Olivia Baril et Magdeleine Vallières-Mill participent non seulement au Giro pour la première fois de leur carrière, mais il s’agit également du plus long événement auquel elles vont avoir participé. Neuf étapes sont au programme.

Je suis vraiment contente de pouvoir prendre le départ du Giro pour la première fois. Il va y avoir des courses très intenses et ça me fera une belle préparation pour le Tour de France qui va suivre ensuite. C’est la première fois que je fais un Tour aussi long, a mentionné Baril (Valcar – Travel & Service) d’entrée de jeu.

C’est la plus longue course que je vais avoir faite dans ma vie. J’ai hâte de voir comment mon corps va réagir à cet effort-là. J’ai su il y a une dizaine de jours que j’allais participer au Tour, j’avais pris quelque temps de repos avant de reprendre l’entraînement de manière plus intense et je crois être prête, a ajouté Vallières-Mill (EF Education-TIBCO-SVB).

Même si Baril ne veut pas se faire trop d’attente pour le Giro, certains observateurs ont été impressionnés par son début de saison et croient qu’elle pourrait faire partie des favorites pour l’événement.

« Je suis ici pour apprendre et progresser. Je ne veux pas me fixer des buts trop élevés, mais j’ai vu passer sur les réseaux sociaux que certaines personnes me classaient parmi les 10 favorites. C’est encourageant, mais je veux prendre le temps d’en profiter et de faire du mieux que je peux. »

— Une citation de  Olivia Baril

La cycliste de Rouyn-Noranda voudra également profiter de l’expérience de toute son équipe pour connaître le plus de succès possible en Italie.

Un bon travail collectif

Dans la première étape, Olivia Baril et ses coéquipières ont travaillé d’arrache-pied pour leur meneuse Chiara Consonni pour lui permettre d’être au plus fort de la course pour la victoire.

Consonni a finalement terminé la journée en 5e place. La victoire est revenue à l’Italienne Elisa Balsamo (Trek – Segafredo) dans un sprint à 103 cyclistes.

On faisait le sprint pour Chiara aujourd’hui et elle a malheureusement terminé 5e. On vise toujours, toujours la victoire d’étape et rien de moins, a déclaré Baril. Elle a conclu au sein du peloton de tête au 68e rang.

Mon objectif était de dépenser le moins d’énergie possible, comme la plupart des autres filles qui visent un bon rang au classement général, afin d’arriver le plus en forme possible dans les courses en montagnes, a-t-elle ajouté.

De son côté, Magdeleine Vallières-Mill a terminé à 22 secondes du groupe de tête en 104e place.

Avec sa victoire du jour, Elisa Balsamo grimpe au sommet du classement général provisoire, après avoir fini au 2e rang lors du prologue la veille. L’Américaine Kristen Faulkner (BikeExchange – Jayco) suit à +4 secondes, tout juste devant sa coéquipière australienne Georgia Baker (+8 s).

La deuxième étape du Giro sera disputée samedi sur 113,4 kilomètres entre Cala Gonone et Olbia.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !