•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Guillaume Boivin participera finalement à un deuxième Tour de France

Il roule dans le peloton.

Le Québécois Guillaume Boivin lors des Championnats du monde l'an dernier

Photo : Gracieuseté : Canadian Cycliste

Radio-Canada

Guillaume Boivin a été ajouté à la formation d'Israel-Premier Tech à deux jours du départ de la Grande Boucle, vendredi, après le retrait de l'un de ses coéquipiers en raison de la COVID-19.

Le Montréalais ne figurait pas sur la première liste de partants dévoilés par son équipe il y a une semaine, contrairement à ses compatriotes Michael Woods et Hugo Houle.

Son coéquipier Omer Goldstein a toutefois été en contact rapproché avec une personne ayant la COVID-19 dans les derniers jours, et considérant les risques élevés de transmission, l'équipe a décidé de le remplacer par Guillaume Boivin, a expliqué Israel-Premier Tech dans un communiqué mercredi.

Boivin, 33 ans, avait pris le 105e rang du classement général du Tour de France l'an dernier à sa première participation.

Daryl Impey, un autre des huit coureurs d'Israel-Premier Tech, a été considéré comme ayant été en contact rapproché avec une personne atteinte de la COVID-19. Il ne sera pas de la présentation de l'équipe plus tard mercredi. Une décision quant à sa participation au Tour sera prise jeudi.

Le directeur sportif d'Israel-Premier Tech Rik Verbrugghe a été déclaré positif lors de son déplacement vers Copenhague, d'où sera donné le départ. Il se joindra à l'équipe seulement quand ce sera sécuritaire.

Israel-Premier Tech n'est pas la seule équipe touchée par la COVID-19. L'équipe UAE a aussi dû procéder au remplacement de l'Italien Matteo Trentin, déclaré positif à la maladie, par le Suisse Marc Hirschi pour appuyer le favori de la compétition, le Slovène Tadej Pogacar, double champion en titre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !