•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Félix Auger-Aliassime subit la défaite d’entrée à Wimbledon

Un joueur de tennis, vêtu de blanc, termine sa motion de service avec sa raquette jaune sur un terrain en gazon.

Félix Auger-Aliassime

Photo : Getty Images / Shaun Botterill

Radio-Canada

Il y avait les mots « match piège » qui clignotaient en rouge à côté de l’affiche du duel entre Félix Auger-Aliassime et l’Américain Maxime Cressy.

Sur papier, le 45e mondial ne représentait pas une grande menace pour la 6e tête de série et quart de finaliste en 2021. Mais sur gazon, la menace du rare spécialiste du service-volée était bien réelle.

À leur premier duel, le géant américain a eu le dessus en quatre manches de 6-7 (5/7), 6-4, 7-6 (11/9) et 7-6 (7/5). Il s'agit d'une première victoire contre un joueur du top 10 pour l'Américain de 25 ans.

« Très décevant, c’est certain. Je dois affronter la réalité, et j’ai perdu. Il n’y a rien à faire. J’avais de plus grandes ambitions pour le tournoi. Pour gagner un tournoi comme Wimbledon, je dois être en mesure de battre des joueurs comme lui en route. Je dois voir ce que je peux améliorer. »

— Une citation de  Félix Auger-Aliassime, joueur de tennis

Les deux gros serveurs, 3e et 6e pour ce qui est du nombre d’as depuis le début de la saison sur le circuit, ont bombardé leur rival respectivement de 28 as pour Auger-Aliassime et de 18 pour Cressy.

Avec des services aussi affûtés, le dénouement de trois des quatre manches au bris d’égalité était dans la logique des choses. Auger-Aliassime n'a obtenu qu'une balle de bris, qu'il n'a pas convertie, tandis que son rival lui a ravi son service une fois en quatre tentatives.

« Je savais qu’il allait faire du service-volée, mais la qualité de son service était impressionnante. J’ai affronté [John] Isner, [Milos] Raonic, [Reilly] Opelka, et c’est la même catégorie de service. S’il continue, il sera difficile à affronter. Je le vois dans le top 20. Il est meilleur que son classement l’indique aujourd’hui. Son service était extraordinaire, et il a été plus courageux que moi. »

— Une citation de  Félix Auger-Aliassime, joueur de tennis

Pas beaucoup d’échanges, alors c’est dur de trouver son rythme. Tu hésites. Mais dur d’affronter un tel serveur sur gazon, a-t-il ajouté.

En deuxième manche, Cressy a été le premier et le seul à réussir un bris de service dans le match pour mener 2-1. Ce rarissime bris a changé la donne au bout du compte.

Auger-Aliassime fera sans doute quelques cauchemars en pensant au bris d’égalité de la troisième manche, remportée 11-9 par son rival américain. Le Québécois, qui était mené 0-4 dans le bris, a laissé filer deux balles de manches avant de commettre une double faute fatale.

Le joueur de 21 ans a sauvé une première balle de match en quatrième manche, mais a cédé dès la deuxième.

Il a bien joué dans les moments précis qui comptaient, comme les bris d’égalité, a affirmé Auger-Aliassime. Il a bien retourné aussi. Je suis un bon serveur, mais il prenait des chances en retour. C’est pas facile d’essayer, et il y allait. Il était courageux.

Maxime Cressy, en plus de ses 18 as, a remporté un ahurissant total de 94 points au filet sur 133 montées, un taux de réussite de 71 %. 

C’est la première fois, en trois présences à Wimbledon, que le Québécois s’incline au premier tour.

Shapovalov résiste au retour de Rinderknech

La journée s’annonçait relativement facile pour Denis Shapovalov. La 13e tête de série a enlevé la première manche de son duel face au Français Arthur Rinderknech au pointage de 6-1.

Or, le vent a rapidement tourné.

Le gaucher a perdu les deuxième et troisième manches contre son rival au bris d’égalité. Il a ensuite repris ses esprits et prouvé sa supériorité en enlevant les deux dernières manches 6-4 et 6-1.

Un joueur de tennis, vêtu d'un chandail blanc et portant un bandeau blanc sur le front, lève le poing en l'air lors d'un match à Wimbledon.

Denis Shapovalov

Photo : Getty Images / Justin Setterfield

Demi-finaliste en 2021, Shapovalov est arrivé à Londres sur une vilaine séquence de cinq défaites.

L’Ontarien a réussi 20 as. Il a frappé 58 coups gagnants et commis 40 fautes directes.

Il retrouvera l'Américain Brandon Nakashima, 56e mondial, au deuxième tour.

Rafael Nadal réussit son entrée

Rafael Nadal, qui n'avait plus joué à Wimbledon depuis sa demi-finale perdue en 2019, a repris ses marques sur le court central, où il a lâché une manche avant d'écarter l'Argentin Francisco Cerundolo , 41e mondial, au pointage de 6-4, 6-3, 3-6, 6-4.

Vainqueur des deux premiers tournois du grand chelem de la saison, en Australie et à Roland-Garros, l'Espagnol au record de 22 titres majeurs affrontera au deuxième tour le Lituanien Ricardas Berankis (106e).

Nadal, double vainqueur sur le gazon londonien, en 2008 et 2010, n'a pas semblé gêné par son pied gauche affecté d'une maladie dégénérative et incurable, le syndrome de Müller-Weiss, qui menace ouvertement la suite de sa carrière.

Le joueur de tennis lève les bras.

Rafael Nadal après sa victoire à Wimbledon

Photo : Getty Images / Clive Brunskill

Pour son premier match sur gazon de la saison, après un traitement par radiofréquence pulsée devant diminuer la douleur au pied, Nadal a largement tenu le coup et l'a hurlé au moment où le dernier coup de son adversaire, qui découvrait Wimbledon, est sorti des limites du court.

Chaque jour est un test. Et aujourd'hui, ç'a été un gros test, a dit le vainqueur.

« Quand on joue bien à Roland-Garros, il ne reste pas beaucoup de temps pour se préparer pour le gazon. Il est fini le temps béni où je pouvais enchaîner Roland-Garros et le Queen's pour préparer Wimbledon... Maintenant, j'ai besoin de repos et en plus je dois faire des soins pour mon pied. »

— Une citation de  Rafael Nadal, joueur de tennis

Après la perte de la troisième manche, l'Espagnol a semblé un peu en difficulté, d'autant qu'il a été brisé et mené dans la foulée 3-1, puis 4-2 dans la quatrième manche. À partir de là, toutefois, il a enchaîné quatre jeux qui lui ont permis d'atteindre le deuxième tour.

Autres résultats du premier tour :

  • Reilly Opelka (USA/no 15) bat Carlos Taberner (ESP) 7-6 (7/5), 6-4, 6-4
  • Mikael Ymer (SWE) bat Daniel Altmaier (GER) 6-3, 7-5, 7-5
  • Christian Harrison (USA) bat Jay Clarke (GBR) 7-6 (7/3), 6-1, 7-6 (8/6)
  • David Goffin (BEL) bat Radu Albot (MDA) 6-2, 6-2, 7-6 (7/5)
  • Sebastian Baez (ARG/no 31) bat Taro Daniel (JPN) 6-4, 6-4, 7-5
  • Ryan Peniston (GBR) bat Henri Laaksonen (SUI) 6-4, 6-3, 6-2
  • Steve Johnson (USA) bat Grigor Dimitrov (BUL/no 18) 4-6, 5-2 (abandon)
  • Christian Garin (CHI) bat Elias Ymer (SWE) 6-3, 7-5, 6-4
  • Hugo Grenier (FRA) bat Marc-Andrea Huesler (SUI) 6-3, 7-6 (7/0), 6-7 (5/7), 2-6, 6-4
  • Benjamin Bonzi (FRA) bat Zdenek Kolar (CZE) 6-3, 6-3, 6-1
  • Jenson Brooksby (USA/no 29) bat Mikhail Kukushkin (KAZ) 6-3, 6-2, 6-3
  • Alex De Minaur (AUS/no 19) bat Hugo Dellien (BOL) 6-1, 6-3, 7-5
  • Jack Draper (GBR) bat Zizou Bergs (BEL) 6-4, 6-4, 7-6 (7/4)
  • Liam Broady (GBR) bat Lukas Klein (SVK) 4-6, 6-3, 7-5, 6-7 (2/7), 6-3
  • Diego Schwartzman (ARG/no 12) bat Stefan Kozlov (USA) 6-3, 6-2, 6-2
  • Brandon Nakashima (USA) bat Nicola Kuhn (ESP) 6-3, 6-7 (1/7), 6-3, 6-2
  • Daniel Galán (COL) bat Dominik Koepfer (GER) 6-4, 7-5, 7-6 (7/1)
  • Roberto Bautista Agut (ESP/no 17) bat Attila Balazs (HUN) 6-1, 6-0, 6-3
  • Filip Krajinovic (SRB/no 26) bat Jirí Lehecka (CZE) 5-7, 6-4, 6-7 (5/7), 7-6 (7/5), 6-4
  • Nick Kyrgios (AUS) bat Paul Jubb (GBR) 3-6, 6-1, 7-5, 6-7 (3/7), 7-5
  • Jordan Thompson (AUS) bat Roberto Carballés Baena (ESP) 6-4, 6-1, 6-1
  • Stefanos Tsitsipas (GRE/no 4) bat Alexander Ritschard (SUI) 7-6 (7/1), 6-3, 5-7, 6-4
  • Jack Sock (USA) bat Bernabé Zapata (ESP) 7-6 (8/6), 6-4, 6-4
  • Dennis Novak (AUT) bat Facundo Bagnis (ARG) 7-6 (9/7), 2-6, 6-4, 6-3
  • Jason Kubler (AUS) bat Daniel Evans (GBR/no 28) 6-1, 6-4, 6-3
  • Marcos Giron (USA) bat Holger Rune (DEN/no 24) 6-3, 7-5, 6-4
  • Alex Molcan (SVK) bat Pedro Martinez (ESP) 4-6, 6-4, 6-4, 6-1
  • Alastair Gray (GBR) bat Tseng Chun Hsin (TWN) 6-3, 6-3, 7-6 (7/3)
  • Taylor Fritz (USA/no 11) bat Lorenzo Musetti (ITA) 6-4, 6-4, 6-3
  • Mackenzie McDonald (USA) bat Nuno Borges (POR) 6-4, 6-4, 7-6 (7/3)
  • Richard Gasquet (FRA) bat Joao Sousa (POR) 7-6 (9/7), 6-2, 4-6, 4-6, 6-3
  • Emil Ruusuvuori (FIN) bat Yoshihito Nishioka (JPN) 6-2, 6-2, 4-6, 6-4
  • Botic van de Zandschulp (NED/no 21) bat Feliciano Lopez (ESP) 6-2, 6-3, 6-3
  • Lorenzo Sonego (ITA/no 27) bat Denis Kudla (USA) 6-7 (6/8), 6-3, 7-5, 4-6, 6-2
  • Hugo Gaston (FRA) bat Alexei Popyrin (AUS) 6-2, 4-6, 0-6, 7-6 (7/3), 6-3
  • Ricardas Berankis (LTU) bat Sam Querrey (USA) 6-4, 7-5, 6-3
Avec les informations de Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !