•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Montréalais Bennedict Mathurin repêché 6e par les Pacers de l’Indiana

Chargement de l’image

Bennedict Mathurin est le Québécois repêché au plus haut rang dans l'histoire de la NBA.

Photo : Associated Press / John Minchillo

Radio-Canada

Bennedict Mathurin fait officiellement son entrée dans la NBA. Le natif de Montréal-Nord a été choisi au 6e rang du repêchage par les Pacers de l'Indiana, jeudi, au Barclays Center de Brooklyn.

Mathurin est ainsi devenu le premier joueur né au Québec à être repêché au premier tour en 37 ans. Bill Wennington, 16e choix des Mavericks de Dallas en 1985, l'avait précédé.

Le nouveau membre des Pacers est également le représentant de la Belle Province sélectionné le plus tôt dans l'histoire de l'encan de la NBA.

En entrevue à RDS, le principal intéressé a confié après sa sélection que beaucoup d'émotions l'ont traversé lorsqu'il a entendu son nom être prononcé par le commissaire Adam Silver.

Ç'a toujours été mon rêve de jouer dans la NBA et je sais que mon frère, qui est au paradis en ce moment, était avec moi, a-t-il dit.

Le frère aîné de Mathurin, Dominique, a perdu la vie dans un accident de vélo quand il avait 15 ans. Bennedict en avait 12. C'était son rêve de jouer dans la NBA, a-t-il précisé en entrevue.

Il n'a pas parcouru la route classique. Il s'est joint à l'académie de la NBA en Amérique latine, au Mexique, avant de faire sa place dans le programme des Wildcats de l'Université de l'Arizona dans la NCAA. Il y a brillé pendant deux saisons. En 2022, il a été élu joueur par excellence de l'association PAC-12, l’une des plus relevées du sport universitaire américain.

Chargement de l’image

Bennedict Mathurin est un joueur énergique très apprécié de la foule en Arizona.

Photo : Gracieuseté : Université de l'Arizona

L'athlète de 20 ans s'ajoute à un contingent de plus en plus important de joueurs actifs de la métropole québécoise dans la NBA. Il retrouve Chris Boucher, Khem Birch (Raptors de Toronto) et Luguentz Dort (Thunder d'Oklahoma City).

C'est vraiment un honneur d'être le premier lottery pick [choisi parmi les 14 premiers] de Montréal. C'est vraiment quelque chose de gros, aussi pour les jeunes de Montréal-Nord, a mentionné Mathurin.

En Indiana, il s'alignera aux côtés de joueurs talentueux comme Tyrese Haliburton et Myles Turner. Il évoluera aussi sous les ordres d'un entraîneur de renom, Rick Carlisle.

Les Pacers, en général, c'est une bonne équipe, a-t-il renchéri. Reggie Miller, c'est l'un de mes joueurs préférés de tous les temps. Tyrese [Haliburton] et Chris Duarte, ce sont des joueurs avec lesquels j'ai vraiment hâte de jouer aussi.

Mathurin, qui a rencontré les Pacers en prévision du repêchage, a d'ailleurs indiqué qu'il avait grandement apprécié son expérience avec l'organisation de l'Indiana.

Ils ont été francs avec moi. Ils ne m'ont pas dit ce que je voulais entendre, mais les choses sur lesquelles je devais travailler et qu'ils allaient m'aider à atteindre mon plein potentiel.

« Si tu fais ce que tu as à faire, tout est possible. Il ne faut jamais laisser quelqu'un te dire que tu n'es pas capable de faire quelque chose. Il faut aussi toujours croire en toi parce qu'il n'y a personne qui peut te bloquer que toi-même. »

— Une citation de  Le message de Bennedict Mathurin aux jeunes Montréalais

Paolo Banchero, de l'Université Duke, a été le premier choix au total, une prise du Magic d'Orlando.

Chet Holmgren (2e, Oklahoma City), Jabari Smith (3e, Houston), Keegan Murray (4e, Sacramento) et Jaden Ivey (5e, Détroit) sont les autres noms appelés avant celui de Mathurin à Brooklyn.

Un autre Canadien, Shaedon Sharpe, de London en Ontario, a été le choix des Trail Blazers de Portland au 7e rang. Pour la première fois en huit ans, deux Canadiens ont été choisis dans le top 10.

Les Ontariens Andrew Nembhard, d'Aurora, et Caleb Houstan, de Mississauga, seuls autres Canadiens en lice, ont quant à eux été repêchés aux 31e et 32e rangs, par les Pacers de l'Indiana et le Magic d'Orlando respectivement.

Koloko, le choix des Raptors

Chargement de l’image

Christian Koloko a été le choix de deuxième tour des Raptors, 33e au total.

Photo : Associated Press / John Locher

Un coéquipier de Bennedict Mathurin avec les Wildcats, le pivot Christian Koloko, a été repêché par les Raptors de Toronto au deuxième tour, 33e au total.

Koloko, un natif de Douala au Cameroun comme Pascal Siakam, a été nommé joueur défensif par excellence de la dernière saison dans l'association PAC-12. Il a aussi établi une marque d'équipe en Arizona avec 102 blocs.

Il est très, très enthousiaste d'être avec nous. Comme, vraiment, vraiment content! a dit l'entraîneur-chef Nick Nurse au complexe d'entraînement des Raptors après la sélection de Koloko.

Le Camerounais se distingue assurément par sa taille, lui qui mesure 2,16 m (7 pi 1) et pèse 104 kg (230 lb). C'est le type de joueur que les Raptors n'avaient plus depuis les départs de Serge Ibaka et de Marc Gasol en 2020.

Les Raptors n'avaient pas d'autre choix. Ils avaient cédé leur sélection de premier tour aux Spurs de San Antonio à la date limite des échanges.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !