•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mia Vallée en bronze au tremplin de 1 m

Une plongeuse effectue un saut.

La Québécoise Mia Vallée remporte la médaille de bronze au tremplin de 1 m aux mondiaux de la FINA.

Photo : Getty Images / Quinn Rooney

Radio-Canada

Mia Vallée a donné une médaille de bronze au Canada au tremplin de 1 m des Championnats du monde de la FINA à Budapest, en Hongrie, mercredi.

À sa première grande épreuve internationale chez les seniors, Vallée a créé la surprise en montant sur le podium à 21 ans.

J’étais vraiment nerveuse, a-t-elle admis tard en soirée. Je savais que je pouvais bien faire à cause de la difficulté de mes plongeons. Je savais que j’aurais plus de points parce que j’avais la liste la plus difficile de la compétition. Donc, j’avais de grandes attentes. Je me mettais beaucoup de pression.

Puis, la plongeuse de Beaconsfield s'est calmée et a bien amorcé sa journée. Elle a pris la première place provisoire à son deuxième plongeon.

Mon plongeon le plus difficile était mon deuxième et je l’ai vraiment bien réussi. Je pense que c’est l’un des meilleurs que j’ai fait en compétition, a-t-elle ajouté.

Elle a gardé la tête du classement jusqu'au quatrième plongeon avant que la Chinoise Li Yajie la devance.

« Je ne regarde pas le score, mais je voyais le tableau quand je regardais quel plongeon j’allais faire. Je voyais que j’étais en première place. Si je faisais bien mon dernier plongeon, certainement que j’aurais une médaille. Je l’ai manqué un peu, j’avais trop de rotation. »

— Une citation de  Mia Vallée

La Québécoise n'est donc pas parvenue à mettre de la pression sur la Chinoise avec cet ultime effort. L'étudiante de l'Université de Miami a obtenu ses plus faibles notes de la compétition. Les juges lui ont accordé 48,10 points pour un total de 276,60.

L'Américaine Sarah Bacon (276,65) lui a même ravi la 2e place avec une entrée parfaite à son dernier plongeon.

J’aurais mieux aimé être deuxième. Mais juste d’avoir une médaille, c’était incroyable, a dit la jeune femme. Ce n’est pas comme si je manquais la première place ou la troisième. En fin de compte, 0,05 point ce n’est rien. À la blague, je me suis toujours dit que c’est comme si un juge aime mieux le maillot de l’autre que le tien, alors il donne le demi-point. Ça n’a rien à voir avec le plongeon comme tel, c’est tellement petit.

La Chinoise a donc été sacrée championne du monde avec un total de 300,85 points.

De son côté, Margo Erlam, de Calgary, a terminé 9e avec 246,10 points.

Une expérience grandiose

Mia Vallée a grandement apprécié la cérémonie des médailles dont l'ampleur l'a impressionnée.

« Je ne pensais pas que ça allait être aussi grandiose que ça. Ça m’a surpris. Tout ce qui a mené à la cérémonie, la musique, les lumières… Tout le monde nous regardait et après, des personnes demandaient des autographes ou voulaient des photos. Je n’avais jamais eu une telle expérience, je n’avais pas réalisé qu’on pouvait avoir ça au plongeon. C’est un petit sport, peu de personnes le regardent. »

— Une citation de  Mia Vallée

Maintenant sortie de l'anonymat, la Québécoise se tourne vers sa prochaine épreuve, le 3 m individuel vendredi. Tout comme au 1 m, elle détient le titre canadien de cette discipline et croit en ses chances de succès. Par contre, elle préfère ne pas trop anticiper les événements.

Je pourrais, oui, mais je ne pense pas à ça parce que j’aurais trop de stress. Je veux faire les finales et je sais que j’ai la capacité de gagner une médaille si je plonge bien.

Le Canada a maintenant engrangé 13 médailles (trois d'or, quatre d'argent et six de bronze) à ces mondiaux aquatiques, après en avoir obtenu 11, un record, la semaine dernière en natation.

Consultez notre dossier pour ne rien manquer de notre couverture des Championnats du monde de la FINA 2022.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !