•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sous la pluie, Max Verstappen domine les qualifications au Grand Prix du Canada

Un bolide de formule 1 soulève un nuage de gouttelettes sur son passage.

Max Verstappen a poursuivi sur sa lancée sous le ciel pluvieux de Montréal.

Photo : Getty Images / Clive Rose

La Presse canadienne

Le Néerlandais Max Verstappen (Red Bull) s’est avéré intouchable samedi en qualifications et s’est adjugé la position de tête sur la grille de départ à la veille du Grand Prix du Canada.

Déjà en tête à l’issue de la deuxième portion de la séance, Verstappen a enregistré le chrono de référence en 1 min 21 s 299 pour devancer l’Alpine de Fernando Alonso par 645 millièmes de seconde et la Ferrari de Carlos Sainz fils par 797 millièmes.

Le pilote de Red Bull a profité d'une piste qui s'asséchait malgré le temps particulièrement frais pour la saison. Il a ainsi enregistré sa 2e pole position de la saison et la 15e de sa carrière.

Les conditions étaient difficiles aujourd'hui, mais nous sommes demeurés calmes, nous avons évité les erreurs et nous avons décroché la position de tête. C'est toujours agréable de piloter ici, donc j'ai hâte à demain, a déclaré Verstappen après la séance.

J'étais très à l'aise aujourd'hui au volant de la voiture sous la pluie, a confié Sainz. Pendant que la piste séchait, j'ai eu l'impression que les autres progressaient. J'ai essayé de riposter. Mais pour ce qui est du reste, je crois que nous sommes en bonne position en vue de demain. Nous verrons comment nous pourrons composer avec Fernando, qui a été très rapide depuis le début du week-end.

Alonso a surpris toute la galerie en aboutissant sur la première ligne de la grille, une première pour l'Espagnol de 40 ans depuis Hockenheim en 2012.

C'est merveilleux! s'est exclamé Alonso. Nous vivons un week-end incroyable jusqu'ici. Grâce aux conditions de piste, la voiture a été géniale. J'étais très à l'aise derrière le volant. Je crois que nous serons en mesure d'attaquer Max dès le premier virage.

Verstappen a le vent dans les voiles depuis un certain temps puisqu'il a gagné quatre des cinq dernières épreuves. Le champion du monde en titre a inscrit cinq victoires au total cette saison, les autres revenant à son coéquipier Sergio Pérez (1) et au pilote de Ferrari Charles Leclerc (2).

L'équipe Red Bull a toutefois appris dès la Q2 qu'elle ne pourrait pas monopoliser la première ligne puisque Pérez a été victime d'une sortie de piste entre les virages nos 3 et 4, ce qui a entraîné un drapeau rouge. Le Mexicain partira donc 13e.

Verstappen n'aura pas à se soucier de Leclerc dimanche, du moins au départ. La Scuderia est revenue sur sa décision de remplacer certaines composantes du moteur de sa voiture, préférant le substituer complètement. En conséquence, le Monégasque partira en queue de peloton, aux côtés du pilote d'Alpha Tauri Yuki Tsunoda, puni pour les mêmes motifs.

Leclerc n'a donc pas pu bonifier son impressionnant palmarès, qui comprend déjà six poles positions cette saison.

Lance Stroll au fond de la grille

Le pilote d'Aston Martin Sebastian Vettel, son coéquipier québécois Lance Stroll et le Torontois Nicholas Latifi (Williams) se sont respectivement adjugé les 17e, 18e et 19e places. Ils gagneront toutefois un rang chacun en raison de la pénalité imposée à Leclerc.

Nous étions assez compétitifs dans la troisième séance d'essais libres, c'est donc décevant de ne pas avoir été capables de répéter ça en qualifications, a indiqué Stroll. Il n'y avait tout simplement pas d'adhérence, ce qui signifie que nous nous sommes retrouvés coincés à l'arrière du peloton.

Le drapeau jaune vers la fin de la séance m'a empêché de faire un bon tour au moment où les conditions s'amélioraient et que la piste était plus rapide d'une seconde au tour, a-t-il renchéri.

Les conditions météorologiques devraient être favorables pour la course avec un ciel ensoleillé et une température qui devrait atteindre les 21 degrés Celsius. Alonso avait donné un avant-goût de ses intentions en étant le plus rapide lors de la troisième séance d'essais libres, un peu plus tôt samedi.

Verstappen domine le classement général avec 150 points, soit 21 de plus que Pérez. Leclerc suit en 3e place, à 116, tandis que tous les autres pilotes du plateau sont sous la centaine.

Lewis Hamilton négocie un virage nappé de flaques d'eau.

La Mercedes de Lewis Hamilton

Photo : Getty Images / Clive Mason

Le pilote de Mercedes Lewis Hamilton est le champion en titre du Grand Prix du Canada. Il s'est classé à la 4e place sur la grille de départ.

Ça a été très difficile depuis une semaine, mais je suis reconnaissant de pouvoir piloter malgré la douleur [au dos]. Nous connaissons encore des ennuis avec la voiture, il nous reste encore beaucoup de pain sur la planche, mais obtenir un top 5 en qualifications, dans ces conditions-là, c'est merveilleux, a dit Hamilton, auteur de son meilleur résultat en qualifications cette saison.

L'épreuve montréalaise a été annulée lors des deux dernières années en raison de la pandémie de coronavirus.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !