•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Coup double pour Michael Woods à la Route d’Occitanie

Chargement de l’image

Michael Woods

Photo : Twitter/Israel – Premier Tech

Agence France-Presse

Le Canadien Michael Woods (Israel-Premier Tech) a remporté samedi la troisième des quatre étapes de la Route d'Occitanie, taillée pour les grimpeurs, entre Sigean (Aude) et la station de ski des Angles (Pyrénées-Orientales).

Longue de 188,7 kilomètres (4058 m de dénivelé) et ponctuée de cinq cols, dont trois de première catégorie, cette étape était attendue comme le juge de paix de cette Route d'Occitanie.

Meneur après son succès la veille à Roquefort, le jeune Espagnol Roger Adria n'a pas pu suivre le rythme et abandonne sa tunique au vainqueur du jour. Ce dernier a désormais les cartes en main pour remporter le classement final dimanche.

Le grimpeur espagnol Igor Arrieta (Kern Pharma) a longtemps animé cette étape en se retrouvant seul en tête à 60 kilomètres de l'arrivée. Chassé par les équipes Ineos et Arkea-Samsic, respectivement pour Pavel Sivakov et Nairo Quintana, le fuyard a été repris juste avant le col des Hares (11,1 km à 6,2 %), à 40 kilomètres de l'arrivée.

Les deux favoris annoncés de cette étape ont finalement craqué dans cette principale difficulté de la journée. Michael Woods et le jeune espoir espagnol Carlos Rodriguez (Ineos) en ont alors profité pour se détacher à 20 kilomètres du but.

Grands perdants de la journée, Alejandro Valverde (Movistar) et Nairo Quintana n'ont jamais réussi à revenir, laissant Woods lever les bras à l'issue de l'ultime montée (2,7 km à 6,8 %) et après avoir lâché Rodriguez dans les deux derniers kilomètres.

Dimanche, les coureurs rejoindront Auterive (Haute-Garonne) pour l'arrivée finale à l'issue d'une étape promise aux sprinteurs. Le Français Arnaud Démare, déjà vainqueur jeudi de la première étape, en sera une nouvelle fois le grand favori.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !