•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le tournoi de la Coupe Memorial, la rédemption des Sea Dogs?

Ils se regroupent pour célébrer un but.

Des joueurs des Sea Dogs

Photo : Twitter/Sea Dogs

La Presse canadienne

Après avoir vu les Sea Dogs conclure la campagne sur une séquence de 15 victoires, personne n'aurait pu anticiper l'élimination de la formation de Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick, dès le premier tour des séries éliminatoires de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ).

Les joueurs des Sea Dogs espèrent prouver leur vraie valeur au tournoi de la Coupe Memorial.

C'est sûr qu'après la défaite en première ronde, ç'a été un choc pour toute l'équipe, a admis le défenseur Jérémie Poirier lors d'un récent entretien téléphonique avec La Presse canadienne.

Nous étions frustrés, déçus. Mais après une semaine ou deux, nous avons commencé à tourner la page parce qu'un autre tournoi nous attendait.

Les Sea Dogs ont le luxe de pouvoir se racheter puisqu'ils sont l'équipe hôtesse du championnat de la Ligue canadienne de hockey. Ils croiseront le fer avec les champions de la LHJMQ, de la Ligue de l'Ontario et de la Ligue de l'Ouest : respectivement les Cataractes de Shawinigan, les Bulldogs de Hamilton et les Oil Kings d'Edmonton.

« Nous sommes la seule équipe au Canada à avoir une autre chance de prouver que nous sommes une équipe gagnante et ça nous a aidés à nous remettre un peu plus vite de notre élimination. »

— Une citation de  Jérémie Poirier, défenseur des Sea Dogs

Les Sea Dogs auraient préféré participer à la Coupe Memorial en tant que champions de la LHJMQ et ils ont pris les moyens nécessaires pour faire partie des favoris au pays. Ils ont été très actifs avant la date limite des échanges pendant le temps des Fêtes.

Les résultats ont été payants lors de la reprise des activités en février. Les Sea Dogs ont compilé un dossier de 32-5-1 et ont gagné 26 de leurs 28 dernières rencontres.

Ils ont été la meilleure équipe de la LCH après les Fêtes, a affirmé l'entraîneur-chef des Cataractes, Daniel Renaud, au sujet des Sea Dogs. C'est probablement le club le plus mature à participer au tournoi.

Peut-être pour crever l'abcès après l'élimination surprise contre l'Océanic de Rimouski, les Sea Dogs ont congédié leur entraîneur-chef Gordie Dwyer et se sont tournés vers Gardiner MacDougall pour redresser la barre à la Coupe Memorial.

MacDougall travaillait à la tête du programme de hockey de l'Université du Nouveau-Brunswick avant d'accepter ce défi particulier. Il tentera de guider les Sea Dogs vers une deuxième conquête de la Coupe Memoria, après leur triomphe en 2011.

Les entraînements sont différents, mais ça sert aussi de nouvelle motivation. Certains gars peuvent être motivés par ça, a affirmé Poirier.

Mais ça ne change pas énormément de choses sur la glace. Il faut continuer à travailler fort et les résultats vont suivre, a-t-il conclu.

Les Cataractes heureux d'être négligés

Même s'ils arrivent à la Coupe Memorial sur un nuage après avoir remporté le premier titre de l'histoire des Cataractes en 53 ans d'histoire, les champions de la LHJMQ croient se retrouver dans la chaise des négligés.

Ce n'est pas ça qui va déplaire à Renaud.

Aux yeux de tous – les spécialistes, les analystes et les spectateurs – nous sommes les négligés, a-t-il insisté. Mais c'est correct. C'est depuis la deuxième ronde des séries que c'est comme ça.

Un bandeau annonçant le balado de Radio-Canada Sports : Tellement hockey

Les Cataractes ont notamment dû renverser les puissants Islanders de Charlottetown et les Remparts de Québec pour remporter la Coupe du Président.

Ils auront encore une fois trois poids lourds du hockey junior canadien sur leur chemin pour soulever la coupe Memorial pour une deuxième fois, après leur triomphe en tant qu'équipe hôtesse en 2012.

Ce sont deux équipes avec des chevaux ou des moteurs à chaque position, a dit de façon imagée Renaud en parlant des Oil Kings et des Bulldogs. Personne n'arrive là par la porte d'en arrière. On retrouve le favori dans l'Ouest, le favori en Ontario et l'hôte représente la meilleure équipe au pays depuis les Fêtes.

Menés notamment par les choix de premier tour dans la LNH Mavrik Bourque et Xavier Bourgault, les Cataractes ont prouvé ce printemps qu'aucun défi n'est trop grand pour eux. Renaud a attribué les succès de sa troupe à l'esprit de famille et à la solidarité au sein de l'équipe.

Je n'ai jamais vu un groupe où pour chacun des individus, c'est autant l'équipe qui prime, où c'est l'équipe avant tout, a-t-il affirmé. Tout le monde a été prêt à mettre son ego de côté et c'est ce qui explique grandement nos succès.

Le tournoi de la Coupe Memorial se met en branle lundi avec un duel entre les Bulldogs et les Sea Dogs. Les Oil Kings et les Cataractes briseront la glace le lendemain. Le champion sera connu le 29 juin.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !