•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Canadiens Nathan Zsombor-Murray et Rylan Wiens en bronze au 10 m synchro

Les deux plongeurs sautent de la plateforme de 10 m.

Rylan Wiens et Nathan Zsombor-Murray

Photo : Getty Images / Maddie Meyer

Radio-Canada

Les plongeurs Rylan Wiens et Nathan Zsombor-Murray ont remporté la médaille de bronze du 10 m synchronisé aux Championnats du monde de la FINA, mardi, à Budapest.

Les deux Canadiens ont obtenu un total de 417,12 points, une amélioration de 39,24 par rapport à leur résultat en qualifications plus tôt dans la journée.

C’est une première médaille en Championnats du monde pour Wiens et Zsombor-Murray, âgés respectivement de 20 ans et de 19 ans. Cette première médaille canadienne en plongeon en Hongrie s'ajoute aux 11 remportées par la puissante équipe de natation.

Les deux plongeurs effectuent un saut.

Le duo canadien composé de Rylan Wiens et de Nathan Zsombor-Murray remporte la médaille de bronze au 10 m synchronisé des mondiaux de la FINA.

Photo : Getty Images / Maddie Meyer

Sans surprise, les Chinois Lian Junjie et Yang Hao ont survolé l’épreuve.

Avec leurs 467,79 points, ils ont devancé le duo britannique composé du champion olympique en titre, Matthew Lee, et de son nouveau partenaire Noah Williams, au 2e rang avec une note de 427,71 points.

Ce n’est pas une surprise, car nous savions que nous étions capables, mais je suis très fier. C’est la première fois que les Canadiens sont médaillés à l’épreuve masculine aux Championnats du monde, et je suis fier d’avoir fait partie de cette équipe! Rylan et moi avons travaillé très fort pour accomplir cela, reconnaît Zsombor-Murray, qui plongeait avec Wiens en compétition internationale pour une deuxième fois seulement.

Un peu comme ils l’avaient fait en qualifications, les deux jeunes partenaires ont connu un lent départ avant d’amorcer une remontée au classement. Ils pointaient au 6e rang après leurs deux premiers plongeons.

Leur troisième saut leur a valu le 3e pointage de ce tour. Ils ont ainsi retranché deux places au classement provisoire. Les Canadiens ont fait encore mieux au tour suivant. Leur quadruple périlleux et demi avant en position groupée, réussi à la perfection, leur a permis de devancer l'équipe ukrainienne au 3e rang.

C’est un gros plongeon pour nous. Il était quand même bon, mais nous ne l’avons pas exécuté au meilleur de nos capacités, confie l'athlète de Pointe-Claire. Ce plongeon, c’était un ''ça passe ou ça casse''. Et il a été suffisant pour filer vers le bronze.

Aux derniers Jeux olympiques, à Tokyo, Zsombor-Murray avait pris le 5e rang aux côtés de Vincent Riendeau, qui a depuis annoncé sa retraite. En 2019, aux mondiaux de Gwangju, en Corée du Sud, les deux hommes avaient conclu en 11e position.

Au cours de la matinée, Wiens et Zsombor-Murray avaient accédé à la finale grâce à leur 4e place en qualifications avec un total de 377,88 points. La Chine, l’Ukraine et la Grande-Bretagne avaient pris les trois premiers rangs.

Au 7e rang après le deuxième plongeon, les Canadiens ont pu retrancher trois positions avec une bonne fin de séance. Seuls 2,61 points séparaient le 3e du 5e rang, ce qui annonçait une troisième marche du podium chaudement disputée en finale.

Consultez notre dossier pour ne rien manquer de notre couverture des Championnats du monde de la FINA 2022.

Avec les informations de Sportcom

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !