•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Évelyne Viens, Bianca St-Georges et Lysianne Proulx sélectionnées en équipe nationale

Elles se sautent dans les bras.

Évelyne Viens (à droite) célèbre un but en compagnie de ses coéquipières.

Photo : afp via getty images / GREGG NEWTON

Radio-Canada

Parmi les 28 joueuses choisies par la sélectionneuse Bev Priestman pour représenter le Canada durant la prochaine trêve internationale, 21 d'entre elles ont participé à la conquête de l'or aux Jeux de Tokyo.

Les représentantes de l'unifolié affronteront les Sud-Coréennes le 26 juin au BMO Field, à Toronto.

La marqueuse la plus prolifique de l’histoire du soccer international, Christine Sinclair, agira une nouvelle fois à titre de capitaine. Elle entamera la rencontre avec 188 buts au compteur.

L'attaquante québécoise Évelyne Viens fait un retour dans l'équipe après avoir été laissée de côté lors de la dernière pause internationale. Elle a inscrit 8 buts en 14 matchs avec Kristianstads, son club en Suède, cette saison.

Je ne peux pas ignorer les habiletés d’Évelyne Viens à marquer des buts, a dit la sélectionneuse. Je suis contente de la voir avec nous. Je la regarde de loin.

La Québécoise Bianca St-Georges effectuera également un retour dans l'équipe nationale.

Elle a une saison exceptionnelle à Chicago, a mentionné Priestman. Je l’ai vue jouer et elle était extraordinaire. Ce qui la caractérise, c’est la détermination. Elle a dû affronter beaucoup d’adversité. Elle mérite sa sélection et je sais qu’elle va tout donner. Elle est ce genre de joueuse.

Kadeisha Buchanan, qui a récemment remporté la Ligue des champions de l'UEFA avec Lyon, avant de rejoindre sa compatriote Jesse Flemming à Chelsea, en Angleterre, sera la pierre d'assise en défense.

Il s'agira de la première fenêtre internationale dans laquelle la gardienne de but vedette Stephanie Labbé brillera par son absence. Elle a disputé son dernier match en avril. La gardienne d’expérience Erin McLeod s'est abstenue.

Erin n’a pas pris sa retraite, mais elle a décidé de se concentrer sur son club, a dit Priestman en point de presse. Avec nous, elle se battrait pour le titre de deuxième ou de troisième gardienne, alors qu’elle joue des minutes en NWSL. C’est une décision commune.

En l’absence des plus expérimentées, la gardienne québécoise Lysianne Proulx a notamment été invitée pour la première fois par l’équipe senior.

Dans le dernier affrontement contre la Corée du Sud, en mars 2018 à la finale de la Coupe de l'Algarve, les Canadiennes avaient gagné 3-0.

Nous sommes ravies d'avoir un autre match devant nos partisans et de permettre à de nombreuses joueuses de la région de Toronto de jouer à la maison pour la première fois depuis longtemps, a déclaré Priestman. La fenêtre de juin servira à sélectionner la liste finale des 23 joueuses et nous permettra de travailler sur nous-mêmes en vue d'un important tournoi cet été.

Le Canada se prépare pour le Championnat féminin de la CONCACAF, qui servira également de phase de qualification pour la Coupe du monde de 2023 et pour les Jeux olympiques de Paris en 2024.

La formation complète

  • Gardiennes : Sabrina D'Angelo, Anna Karpenko, Lysianne Proulx et Kailen Sheridan.
  • Défenseuses : Kadeisha Buchanan, Zoe Burns, Gabrielle Carle, Allysha Chapman, Vanessa Gilles, Ashley Lawrence, Jayde Riviere, Bianca St-Georges et Shelina Zadorsky.
  • Milieux de terrain : Marie-Yasmine Alidou D'Anjou, Julia Grosso, Quinn, Sophie Schmidt, Desiree Scott et Sarah Stratigakis.
  • Attaquantes : Janine Beckie, Jordyn Huitema, Cloé Lacasse, Adriana Leon, Nichelle Prince, Deanne Rose, Christine Sinclair et Évelyne Viens.
Bandeau consultez Tellement soccer
Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !