•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un deuxième titre mondial pour Summer McIntosh à Budapest

La nageuse tient sa médaille dans sa main.

Summer McIntosh avec la médaille d'or du 400 m quatre nages

Photo : Getty Images / Tom Pennington

Radio-Canada

Summer McIntosh n’aura laissé personne indifférent à Budapest. La Canadienne de 15 ans a mis la touche finale à des mondiaux déjà remplis de succès en devenant championne du 400 m quatre nages samedi en Hongrie.

McIntosh a remporté les grands honneurs grâce à un chrono de 4 min 32 s 4/100, devant les Américaines Katie Grimes (4:32,67) et Emma Weyant (4:36,00).

La Torontoise a du même coup établi un nouveau record mondial junior.

La vedette locale et détentrice du record du monde, la Hongroise Katinka Hosszu, a terminé 4e (4:37,89).

Arrivée au pied du podium du 400 m libre lors de ses débuts olympiques à Tokyo, en 2021, McIntosh a posé ses valises aux mondiaux avec de grandes aspirations. Et force est d’admettre qu’elle n’a pas déçu.

La nageuse a décroché sa troisième médaille individuelle et sa quatrième au total.

McIntosh a d’abord remporté la médaille d’argent au 400 m style libre avant d'obtenir le titre mondial au 200 m papillon et le bronze dans le 4 x 200 m libre mercredi.

Une 11e médaille pour le Canada aux mondiaux

Moins de 30 minutes plus tard, le relais canadien 4 x 100 m quatre nages formé de Kylie Masse, Rachel Nicol, Maggie MacNeil et Penny Oleksiak a donné une autre médaille de bronze au pays.

Le quatuor a conclu l’épreuve avec un temps de 3:55,01 derrière les Américaines (3:53,78), nouvelles championnes du monde, et les Australiennes (3:54,25).

Une nageuse canadienne nage sur le dos.

Ingrid Wilm aux mondiaux de Budapest

Photo : Getty Images / Attila kisbenedek

Oleksiak est devenue la Canadienne la plus médaillée de l'histoire des Championnats du monde avec neuf médailles, toutes remportées lors de relais. L'ancienne marque appartenait à Ryan Cochrane (8).

Cette nouvelle récompense porte le total de l’équipe canadienne à 11 médailles, un nouveau record.

Aux derniers mondiaux, en 2019 à Gwangju, en Corée du Sud, elle avait gagné deux médailles d'or et six de bronze.

Consultez notre dossier pour ne rien manquer de notre couverture des Championnats du monde de la FINA 2022.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !