•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Leylah, Djoko, Rafa et Amazon Prime

Une joueuse de tennis vêtue de noir regarde la balle qu'elle vient de frapper en service au tournoi de Roland-Garros.

Leylah Annie Fernandez à Roland-Garros

Photo : Getty Images / Clive Brunskill

On allait écrire que les neuf derniers mois de la carrière de Leylah Annie Fernandez sont les plus extraordinaires de l’histoire du tennis canadien, mais on s’est rapidement ravisé.

Signe que les choses ne sont plus comme avant dans l’univers de Tennis Canada.

Avant Leylah, il y a eu les six mois d’exception d’Eugenie Bouchard en 2014 qui l’ont vue atteindre la demi-finale en Australie et à Roland-Garros, puis la finale à Wimbledon.

Il y a aussi eu l’année 2019 de Bianca Andreescu, avec ses titres à Indian Wells, à Toronto et, bien sûr, à New York.

Pour Fernandez, disons qu’une finale aux Internationaux des États-Unis et au minimum un quart de finale à Roland-Garros lui permettent d’ajouter son nom à la discussion des bonnes séquences de l’histoire du tennis canadien.

Elle jouera mardi, dès 6 h (HAE), en quarts de finale sur le court Philippe-Chatrier. Elle est la joueuse la mieux classée de sa portion de tableau avec sa 17e place.

Plusieurs la voient déjà en finale. Elle-même se l’interdit, chose plus facile à dire qu’à faire, a-t-elle convenu après sa victoire contre Amanda Anisimova.

Même si la route est ouverte, ce serait une erreur de négliger ses rivales, à commencer par l’Italienne Martina Trevisan.

Il est vrai que sur papier, la 59e à la WTA n’effraie pas grand monde. Reste qu’elle est sur une bonne séquence, après avoir gagné un tournoi WTA 250 au Maroc plus tôt en mai, battant au passage l’Espagnole Garbine Muguruza, 10e mondiale.

Son style de jeu est fort différent de celui des dernières rivales de Fernandez. Plus petite, la joueuse de 28 ans est une pure terrienne qui en sera à son deuxième quart de finale à Paris.

Or, mis à part ce quart de finale en 2020, elle n’a jamais franchi le deuxième tour d’un autre tournoi majeur.

Contre Belinda Bencic et Amanda Anisimova, Leylah Annie Fernandez se servait beaucoup de la vigueur des coups de ses rivales pour contre-attaquer rapidement. Elle devra être plus patiente contre Trevisan, moins vigoureuse, mais plus régulière.

Être la patronne des échanges est une commande bien différente de celle de déstabiliser en contre-attaque.

Si la gauchère de 19 ans relève le défi Trevisan, elle pourrait bien devoir affronter plus jeune qu’elle en demi-finale.

L’Américaine Coco Gauff, étoile montante et attendue, joue de l’excellent tennis et n’a pas encore perdu la moindre manche dans la capitale française, matchs de doubles inclus.

Gauff affrontera d’abord sa compatriote Sloane Stephens.

Ensuite, peut-être, on pourra parler d’Iga Swiatek, qui surfe toujours sur une séquence de 32 matchs d’invincibilité.

Djokovic c. Nadal pour la 59e et… dernière fois?

On y est déjà, dès les quarts de finale. Rafael Nadal et Novak Djokovic vont s’affronter mardi.

Ce sera un 59e duel entre les deux titans, un premier depuis que les deux ont franchi l’immense cap des 20 victoires en tournoi du grand chelem.

Djokovic mène 30-28 et c’est lui qui a remporté le dernier duel, en demi-finale à Roland-Garros en 2021, en quatre manches.

Est-ce que leur duel de mardi sera leur dernier? Rafael Nadal a évoqué en point de presse que ce duel pourrait être, advenant une défaite, son tout dernier match à Roland-Garros.

Le toréador aura 36 ans vendredi et ses douleurs récurrentes au pied lui font dire qu’un an, c’est de plus en plus long pour un joueur de tennis quand on vieillit.

Un joueur de tennis lance la balle de sa main droite au moment de servir.

Rafael Nadal

Photo : Getty Images / THOMAS SAMSON

Il a évoqué l’hypothèse en tentant de plaider sa cause pour jouer le match en journée et non en soirée. Les sessions en soirée sont une nouveauté depuis deux ans à la porte d'Auteuil.

Si tous les matchs de la journée sont diffusés sur les chaînes de France Télévision, les sessions de soirée sont présentées sur la chaîne payante d’Amazon Prime.

Et le géant de la commande en ligne paie pour avoir des affiches de choix, même si son auditoire est beaucoup plus restreint que celui de France Télévision, le diffuseur public et gratuit du pays.

Le plaidoyer de Nadal n’est pas fait par vanité, parce que l’Espagnol veut être vu par le plus grand auditoire possible dans l'Hexagone. D’ailleurs, les organisateurs ont annoncé que la chaîne Amazon Prime sera exceptionnellement débrouillée et accessible à tous pour ce duel qui promet.

Non. Si Nadal tenait à jouer de jour, c’est pour profiter des quelques degrés supplémentaires de température de l’après-midi. Une balle de tennis rebondit davantage dans des conditions chaudes, comme une balle de golf va voyager davantage quand il fait chaud.

Et comme le jeu de Nadal est fait de balles à effet très rebondissantes, les quelques degrés de moins en soirée, combinés à l’humidité accrue du terrain, neutraliseront en partie cet avantage.

Les frappes du roi de la terre battue, 13 fois champion à Roland-Garros, seront donc plus facilement contrôlables par l’adversaire, encore plus pour un Djokovic généralement brillant en retour de service.

Les astres, et même Nadal lui-même à demi-mots, pointent vers une victoire du Serbe de 35 ans, champion du dernier tournoi préparatoire à Rome et parfait en 12 manches jusqu’ici à Paris.

Nadal, lui, a cédé deux manches à Félix Auger-Aliassime, seulement le troisième joueur de l’histoire à le pousser en cinq manches à Roland-Garros. Cela a permis à l’Espagnol de prouver qu’il pouvait encore s’imposer par sa combativité dans les moments de tension.

Reste à voir si le pied tiendra et si, surtout, Nadal pourra résister à l’envie de Djokovic de le rejoindre dans le livre des records avec un 21e titre majeur.

Bien sûr, ce ne sera pas la finale, mais ce sera tout comme. En fait, ce sera peut-être même plus qu'une finale.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !