•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Rangers forcent la tenue d’un match ultime

Chargement de l’image

Les Rangers de New York

Photo : Getty Images / Bruce Bennett

La Presse canadienne

Un septième et décisif match sera nécessaire dans la série opposant les Hurricanes aux Rangers. Les New-Yorkais ont forcé la tenue d'un duel ultime avec un triomphe de 5-2, samedi, au Madison Square Garden.

Filip Chytil a marqué deux buts rapides au deuxième vingt pour guider les Rangers à la victoire. Ses coéquipiers Tyler Motte, Mika Zibanejad et Artemi Panarin ont aussi fait bouger les cordages, tandis qu'Adam Fox a préparé deux réussites.

Nous devons jouer de la même façon qu'à domicile, a dit Chytil. Nous avons trouvé une façon de nous imposer à Pittsburgh. C'est un match no 7 maintenant, nous n'avons pas le choix de trouver une façon de gagner la partie. Nous devons être intenses, nous devons jouer notre style et ne pas nous concentrer sur autre chose. Si on reste focalisé sur notre jeu, je crois que nous pouvons gagner.

Igor Shesterkin a donné le ton au gain des Rangers en fermant la porte au premier acte, ce qui a permis à l'attaque new-yorkaise d'établir son rythme. Il a réalisé 15 de ses 37 arrêts lors des 20 premières minutes de jeu. Brady Skjei et Vincent Trocheck l'ont déjoué durant la période médiane.

Il a fait des arrêts clés pour nous, a noté l'entraîneur-chef Gerard Gallant. Bien sûr que ses deux mentions d'assistance sont un gros facteur, mais je crois qu'il a tenté d'aller en chercher une troisième aide en troisième période quand il a passé la rondelle au centre de la glace. Il est incroyable. Il a été comme ça toute l'année pour nous.

Antti Raanta a amorcé la rencontre devant le filet des Hurricanes, mais l'entraîneur-chef Rod Brind'Amour l'a retiré du match après qu'il eut accordé 3 buts sur 13 tirs. En relève, la recrue Pyotr Kochetkov a bloqué 10 des 12 lancers.

L'affaire des joueurs de soutien

C'est le quatrième trio qui a lancé le bal pour les Rangers, à 7:22 de la première période. Après que les hommes de Gerard Gallant eurent résisté à une attaque des Hurricanes, Motte s'est emparé de la rondelle dans son territoire et il a traversé la zone neutre avant de se servir de Skjei comme écran pour ouvrir le pointage.

Les Rangers ont doublé leur avance seulement 2:29 plus tard en avantage numérique. Zibanejad est entré avec la rondelle en zone ennemie et il s'est défait de Skjei avant de surprendre Raanta avec un tir bas entre les jambières.

Dès la quatrième minute du deuxième tiers, Chytil s'est racheté pour son occasion ratée lors d'une montée à deux contre un. Il a gardé possession de la rondelle et a décoché un tir précis dans le haut du filet.

Une minute et 41 secondes plus tard, Skjei a trompé la vigilance de Shesterkin, qui avait la vue voilée, mais Chytil a redonné une priorité de trois buts aux siens. Le Tchèque été mis en échec par le défenseur Brendan Smith, et il a décoché un superbe tir du revers qui s'est logé dans la lucarne.

Avant la fin de la deuxième période, Trocheck a bien travaillé près du filet avant de sauter sur un retour et de réduire l'écart à 4-2. Panarin a cependant clos le débat à 7:43 du troisième vingt, pendant une double supériorité numérique.

Chacune des équipes a remporté ses trois matchs à domicile au deuxième tour des séries de la Coupe Stanley. Les Hurricanes sont d'ailleurs parfaits en Caroline (7-0), mais sans réponse loin de Raleigh (0-6) depuis le début du bal printanier.

Le gagnant entre les Hurricanes et les Rangers retrouvera double champion en titre, le Lightning de Tampa Bay, qui a balayé les Panthers de la Floride en début de semaine.

Un bandeau annonçant le balado de Radio-Canada Sports : Tellement hockey

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !