•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le CF Montréal gagne un autre festival offensif contre Cincinnati

Chargement de l’image

Joel Waterman (à gauche) a marqué son deuxième but de la saison.

Photo : usa today sports / David Kirouac

Chargement de l’image
Olivier Tremblay

Avec un 4-3 plus tôt cette saison et un 5-4 la saison dernière, le CF Montréal et le FC Cincinnati nous ont habitués à du spectacle. Les deux équipes ont encore rempli leur promesse samedi, au stade Saputo, avec une victoire de 4-3 des Montréalais.

Romell Quioto a inscrit un doublé pour l'équipe locale, qui a aussi compté sur la contribution offensive de Joel Waterman et de Mathieu Choinière. Cincinnati a répliqué avec des réussites de Junior Moreno, deux fois, et d'Alvaro Barreal.

Je ne sais pas pourquoi ça arrive toujours contre Cincinnati. Quand je prends un peu de recul, on marque souvent contre eux, mais ils posent des problèmes dans leur façon de jouer, a dit l'entraîneur-chef Wilfried Nancy en point de presse. Ils ont des joueurs offensifs super intéressants comme [Brandon] Vazquez et [Luciano] Acosta. Ils sont très bons dans les transitions offensives. Défensivement, on aurait pu faire mieux, mais je n'ai pas vraiment de mots pour l'expliquer.

Victor Wanyama, après la rencontre, en a trouvé au moins un, répété deux fois.

C'est fou, fou! a lancé le milieu kényan. Chez eux, chez nous, encore aujourd'hui, beaucoup de buts. Aujourd'hui, nous n'étions pas nous-mêmes, mais nous avons continué à nous battre, et c'était ce genre de match où il fallait tout faire pour avoir trois points.

Avec cette récolte, justement, Montréal retrouve une place parmi les trois meilleures équipes de l'Est, avec un peu d'aide du FC Dallas, qui a gagné 3-1 à Orlando.

Chargement de l’image

Blessé à la cheville, Mihailovic a dû quitter le match peu après le quart d'heure de jeu.

Photo : usa today sports / David Kirouac

La victoire du CF Montréal a cependant été quelque peu assombrie par la blessure de Djordje Mihailovic, touché à la cheville dès les premières minutes de la rencontre. S’il a bien tenté de poursuivre son match quelques minutes, l’Américain, qui doit aller rejoindre son équipe nationale dans les prochains jours, a dû céder sa place à Ahmed Hamdi à la 17e minute.

On est en train de voir un peu ce qu'il en est, a indiqué Nancy. Ce n'est pas quelque chose de grave. Il a déjà eu ça auparavant, la cheville qui tourne un peu. On me dit que ce n'est pas trop grave.

Visiblement ému lorsqu'il retraitait au vestiaire, Mihailovic a peut-être été consolé par les cris de MVP! qui venaient de certaines sections du stade, signe que les supporteurs montréalais apprécient sa saison remarquable qui le situe parmi les candidats au joueur de la saison en Major League Soccer (MLS).

J'espère seulement qu'il est en bonne santé, surtout avec le camp de l'équipe nationale qui s'en vient. Il attend ça depuis longtemps, et il le mérite, a dit Joel Waterman. J'espère que ce n'est rien de trop grave.

Ian Murphy et Romell Quioto se bataillent pour prendre possession du ballon.

Match entre le FC Cincinnati et le CF Montréal.

Photo : The Canadian Press / Peter McCabe

Le CF et le FC Cincinnati se sont inscrits au pointage de manière quasi identique. Junior Moreno, dans un premier temps, s’est fait oublier au deuxième poteau lors d’un coup de pied de coin d’Alvaro Barreal prolongé par Brandon Vazquez.

Cincinnati semblait dès lors en belle posture pour savourer une quatrième victoire de suite sur les pelouses adverses, même s’il était tôt. C’est que Cincinnati adore marquer dans le premier quart d’heure contre Montréal. L’équipe de l’Ohio a inscrit 19 buts dans les 15 premières minutes de ses matchs depuis qu’elle est entrée en MLS, et Montréal en a été la victime 6 fois.

Les Montréalais ont répliqué 10 minutes plus tard, et dites-nous si vous avez déjà lu quelque chose de semblable : Joel Waterman s’est fait oublier au deuxième poteau pour envoyer au fond des filets un coup de pied de coin de Joaquin Torres prolongé par Kamal Miller.

Waterman n'a remarqué les similitudes avec le but de Moreno que lorsqu'un collègue les a soulevées en sa présence. Il ne s'en plaindra pas, lui qui a marqué devant ses parents en visite pour la première fois à Montréal.

C'était incroyable, un moment tellement spécial pour moi, pour eux et pour le reste de la famille à la maison, a souligné Waterman. Ils ont fait tellement de sacrifices. Ils m'ont emmené à tant de séances d'entraînement. Avec tout ce qu'ils ont fait pour me mener jusqu'ici, je suis vraiment content d'avoir pu faire ça devant eux.

Ne le dites pas trop fort, mais Wanyama, un peu taquin, a affirmé que c'était un peu bizarre de voir Waterman marquer, ajoutant rapidement qu'il était heureux pour lui.

Quioto a raté une occasion en or de donner l’avance à l’Impact dans les arrêts de jeu lorsque son coup de tête sur un centre parfait de Choinière a envoyé le ballon directement dans le bras du gardien Roman Celentano, mais le Hondurien n’a pas tardé à se racheter.

Chargement de l’image

Romell Quioto

Photo : Twitter CF Montreal

Quelques secondes plus tard, une passe de l’extérieur du pied de Joaquin Torres a lancé Quioto dans le dos de la défense. Deux défenseurs ont bien tenté de stopper sa course, et Celentano s’est jeté pour capter le ballon, mais personne n’est arrivé à maîtriser l’objet. Quioto est parvenu à le sortir de l’amas de corps dans la surface de réparation et n’a eu qu’à le pousser derrière la ligne des buts.

Après la pause, Choinière a creusé l’écart. Fraîchement entré dans le match en remplacement de Joaquin Torres, Kei Kamara a habilement fait dévier un centre de Lassi Lappalainen vers le point de réparation où rôdait justement le milieu de terrain québécois.

Mathieu est un vraiment, vraiment bon joueur, a dit Wanyama. Quand il arrive à se faufiler dans la surface et qu'il obtient une occasion, elle finit au fond. Je suis vraiment content pour lui.

« Tout le monde dans l'équipe marque. J'espère que mon tour est pour bientôt! »

— Une citation de  Victor Wanyama, milieu de terrain, CF Montréal

Je suis fier de ça, avait affirmé Nancy quelques minutes plus tôt au sujet des nombreux buteurs différents. Ça fait partie de notre modèle de jeu. On attaque tous et on défend tous. Je ne dis pas que je fais jouer les défenseurs en attaque à l'entraînement, mais on essaie de faire des situations où les joueurs sont impliqués dans les actions. Tant mieux.

Or, les visiteurs n’avaient pas dit leur dernier mot. Déjà auteur d’une passe décisive, Barreal a attendu le bon moment pour s’avancer dans la surface de réparation et profiter d’un centre parfait de Luciano Acosta. Ce dernier a prolongé à sept matchs sa séquence avec au moins un but ou une passe décisive.

Quioto n’a pas tardé à faire 4-2. L’arbitre Fotis Bazakos, appelé à visionner la reprise vidéo, a sanctionné l’ancien Torontois Nick Hagglund pour une faute de main dans la surface de réparation. Le tir de pénalité de Quioto a trouvé les mains de Celentano, qui avait plongé à sa gauche, mais le ballon s’est néanmoins échoué dans les filets.

Un autre remplaçant a ensuite fait sa marque. Le Brésilien Brenner, venu en relève pour John Nelson, a trouvé Moreno à l’entrée de la surface, et le Vénézuélien a complété son doublé d’une superbe frappe dans la lucarne.

Aujourd'hui, les buts qu'on prend, on peut mieux faire, a reconnu Nancy. On a eu une bonne série où on a pris moins de buts. En début d'année, il y avait beaucoup de questions sur l'animation offensive. On est une des meilleures attaques pour l'instant. Tant mieux! Je vais prendre un peu de recul pour voir si les buts qu'on prend, ce sont des erreurs d'ajustement individuelles, collectives, semi-collectives, par ligne.

Le CF Montréal profitera désormais d'une pause en raison de la trêve internationale. L'Austin FC sera le prochain visiteur au stade Saputo, le 18 juin.

Bandeau consultez Tellement soccer

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !