•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Real Madrid renoue avec la consécration en Ligue des champions

Chargement de l’image

Le Real Madrid

Photo : Getty Images / Javier Soriano

Radio-Canada

Le Real Madrid a reconquis la Ligue des champions. Le club espagnol a remporté son 14e titre européen grâce à un gain de 1-0 contre le Liverpool FC, au Stade de France, samedi.

L'ailier Vinicius Junior a décoincé le pointage à la 59e minute d'une frappe sur réception, qui suivait un centre précis du milieu de terrain Federico Valverde. Le tir cadré du Brésilien de 21 ans, qui était seul au deuxième poteau, s'est avéré être l'unique du match pour le Real.

Les Reds ont profité de bien plus d'occasions offensives durant la confrontation, mais n'ont jamais su toucher la cible protégée par Thibaut Courtois. Le gardien s'est levé à maintes occasions pour maintenir le pointage intact.

Aujourd'hui, personne n'allait se placer sur mon chemin, a affirmé Courtois. J'allais gagner la Ligue des champions d'une façon ou d'une autre.

Je ne peux pas y croire. Nous avons vécu une saison fantastique. Nous avons vraiment bien fait les choses. C'était un match difficile, nous avons beaucoup souffert, surtout en première période. Mais au bout du compte, je crois que nous avons mérité de gagner cette compétition. Nous sommes ravis, a dit l'entraîneur Carlo Ancelotti.

La formation madrilène a ainsi complété le doublé Ligue des champions et Liga, la première division du circuit espagnol de soccer professionnel.

C'est dur à encaisser. Respect au Real. Si le gardien est l'homme du match, ça montre que quelque chose a mal fonctionné. J'aurais aimé avoir plus d'occasions. On aurait pu mieux jouer dans les 30 derniers mètres. On a fait de bonnes choses, mais ce n'était pas assez, a mentionné l'entraîneur du Liverpool FC, Jürgen Klopp.

Peu avant la pause, l'avant-centre Karim Benzema croyait bien avoir offert les commandes au Real Madrid, mais son but a été annulé après le visionnement de l'assistance vidéo à l'arbitrage (VAR) pour un hors-jeu.

Incapable de faire bouger les mailles du filet en finale, le capitaine a tout de même eu un fort mot à dire dans cette consécration avec ses 15 buts pendant les différentes phases du tournoi.

L'international français a contesté l'idée que son club ait joué de chance au cours de la compétition européenne. Il n'y a pas de chance. Tu peux l'avoir une fois, la chance, mais pas chaque fois. On mérite notre victoire. On a fourni des efforts, on est revenus chaque fois, on n'a jamais rien lâché.

Chargement de l’image

Vinicius Junior et Karim Benzema

Photo : Getty Images / Javier Soriano

Benzema a certainement engrangé de précieux points pour l'obtention du Ballon d'or, battant ses rivaux Mohamed Salah et Sadio Mané, avec lesquels ils se disputent l'honneur du joueur de l'année sur la planète soccer.

Jamais deux sans trois. Avant de vaincre le Liverpool FC, le club espagnol a mis un terme au parcours en C1 de deux autres pointures anglaises, d'abord Chelsea en quarts de finale, puis Manchester City dans le carré d'as.

« Je suis vraiment fier de l'équipe. Nous nous sommes accrochés. Et quand j'avais besoin d'être là, j'étais là pour l'équipe. Nous avons battu certains des meilleurs clubs au monde. Manchester City et Liverpool ont été incroyables cette saison. Ils se sont battus jusqu'au bout en Premier League. Liverpool a remporté deux coupes, ils étaient vraiment forts. Nous avons joué un grand match aujourd'hui, nous avons eu une occasion, et nous l'avons marquée. »

— Une citation de  Thibaut Courtois, gardien de but du Real Madrid

Cette finale était d'ailleurs une reprise de l'édition 2018, également remportée par les Espagnols, au compte de 3-1 grâce au brio de Gareth Bale. Le dernier championnat du Liverpool FC remonte à 2005, un triomphe aux tirs de pénalité obtenu contre l'AC Milan.

À noter que la rencontre s'est amorcée avec un retard de 36 minutes causé par des problèmes d'accès chez les spectateurs au Stade de France, à Saint-Denis. Des milliers d'amateurs du ballon rond avaient en effet des billets contrefaits, selon l'UEFA, ce qui a grandement ralenti le processus d'entrée.

Bandeau consultez Tellement soccer
Avec les informations de Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !