•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Yankees et les Rays s’unissent pour parler de violence armée

Chargement de l’image

Les Yankees de New York ont gagné la partie 7-2.

Photo : Kim Klement-USA TODAY Sports

Radio-Canada

Les Yankees de New York et les Rays de Tampa Bay s’affrontaient sur le terrain de baseball, jeudi, mais sur les réseaux sociaux, les deux équipes se sont unies pour parler de la violence par les armes.

Avant le premier match de leur série de quatre, en Floride, les gestionnaires de communauté des deux équipes ont écrit sur Twitter qu’ils n’offriraient aucune couverture de la rencontre, une décision motivée notamment par la mort de 19 élèves et de 2 enseignants, abattus dans une école primaire d’Uvalde, au Texas, mardi.

Au lieu de couvrir le match, nous allons, conjointement avec les Rays de Tampa Bay, utiliser nos plateformes pour diffuser des informations sur les répercussions de la violence par arme à feu, ont écrit les Yankees. Les incidents accablants survenus à Uvalde, à Buffalo et dans d’innombrables communautés de partout au pays sont tragiques et insupportables.

Nous méritons tous d’être en sécurité dans nos écoles, dans nos épiceries, dans nos lieux de culte, dans nos quartiers, dans nos résidences et partout en Amérique, ont ajouté les Rays. Les récentes fusillades à Buffalo et à Uvalde nous ont profondément ébranlés.

Les Rays ont également annoncé avoir fait un don de 50 000 $ à une organisation de prévention de la violence par arme à feu.

Pendant toute la rencontre, les deux équipes ont publié des statistiques et des coordonnées de ressources pour la population.

Le lanceur des Rays Brooks Raley a grandi à Uvalde et a fréquenté l'école où a eu lieu la tragédie de mardi.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !