•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De Bondt remporte la dernière étape sur le plat au Giro, Carapaz toujours en tête

Chargement de l’image

Le Belge Dries De Bondt

Photo : pool/afp via getty images / FABIO FERRARI

Associated Press

Le Belge Dries De Bondt a remporté un sprint final à quatre pour gagner jeudi la 18e étape du Tour d'Italie, la dernière sur le plat. L'identité du vainqueur sera vraisemblablement déterminée à l'issue de la dernière journée de compétition.

Richard Carapaz, vainqueur du Giro en 2019 et médaillé d'or de la course sur route aux Jeux olympiques de Tokyo, a maintenu son avance de trois secondes en tête du classement général devant l'Australien Jai Hindley, qui avait terminé 2e au cumulatif en 2020.

Hindley a subi une crevaison à trois kilomètres de l'arrivée de l'étape. Ils ont été neutralisés, ce qui signifie qu'il a inscrit le même temps que les autres meneurs avec lesquels il circulait au moment de sa malchance.

Mikel Landa est 3e au classement général, à 1 min 5 s de Carapaz.

Les trois dernières étapes serviront à couronner le champion : deux épreuves très exigeantes en terrain montagneux vendredi et samedi, suivies d'un contre-la-montre individuel pour mettre un terme au débat à Vérone dimanche.

J'ai surveillé Landa et Hindley sans arrêt, car je savais qu'un écart pouvait se créer, a raconté Carapaz. Je veux conserver le maillot rose jusqu'au bout, et j'ai confiance en mes jambes.

Joao Almeida, un Portugais qui pointe au 4e rang du classement cumulatif, s'est retiré avant le début de l'étape après avoir été déclaré positif à la COVID-19. Almeida était à 1:54 de Carapaz.

Vincenzo Nibali, qui prévoit prendre sa retraite à la fin de la campagne, a donc grimpé en 4e place, même s'il est toujours à près de six minutes du Colombien.

L'étape s'est conclue sur le plat avec une boucle autour de Trévise, couronnant un parcours de 156 km à partir de Borgo Valsugana ponctué de deux cols de catégorie 4.

De Bondt, de l'équipe Alpecin-Fenix, a fait partie d'une échappée précoce à quatre, et il a battu au sprint vers le fil d'arrivée Edoardo Affini et Magnus Cort Nielsen.

Nous avons bien géré l'échappée pendant les derniers kilomètres afin de garder le peloton derrière nous, puis nous avons dû garder un oeil sur Magnus, car il est très rapide, a dit De Bondt. C'est ma première victoire dans une compétition majeure. C'est un rêve devenu réalité.

De son côté, le Canadien Alexander Cataford (Israel-Premier Tech) a terminé 80e de l'étape dans un peloton à 2:57 de De Bondt. Au classement cumulatif, le cycliste ottavien est 101e.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !