•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bianca Andreescu l’emporte d’entrée de jeu à Roland-Garros

Une joueuse de tennis regarde la balle et s'apprête à la frapper du revers.

Bianca Andreescu passe au deuxième tour sur la terre battue parisienne.

Photo : Getty Images / Adam Pretty

Agence France-Presse

Bianca Andreescu a bien commencé son parcours aux Internationaux de France lundi. L'Ontarienne a battu la Belge Ysaline Bonaventure, 168e au classement mondial, en trois manches de 3-6, 7-5 et 6-0, après une interruption causée par Dame Nature.

Andreescu, classée 72e, n'a pas laissé la météo la déconcentrer. Elle allait remporter le quatrième jeu de la troisième manche pour mener 4-0 quand la pluie a obligé les deux joueuses à retourner au vestiaire après 1 h 51 min de travail.

La Canadienne est revenue de la pause consciente qu'elle ne devait pas laisser son adversaire revenir dans le match. Elle a clos le débat en huit petites minutes.

Même si je ne joue pas encore mon meilleur tennis, je trouve le moyen de m'en sortir, et ça, ça me fait plaisir. Je m'accroche, je fais tout ce que je peux pour rester positive. Je ne baisse jamais les bras, car on peut souvent trouver le moyen de s'en sortir, a dit Andreescu à Radio-Canada Sports.

La Belge, issue des qualifications avait conclu l'acte initial en 39 minutes après être revenue de 0-2 à 4-2.

Dans la manche médiane, Bonaventure a d'abord mené 3-1, puis 5-3, et est passée à deux points du match. Mais Andreescu a brisé le service de son adversaire au 10e jeu pour provoquer l'égalité.

Un jeu blanc lui a ensuite permis de remporter la deuxième manche en 54 minutes.

Dans la troisième, Andreescu a élevé son niveau de jeu pour enchaîner les points. Elle a brisé le service de la Belge aux premier et troisième jeux pour prendre les commandes 3-0. Puis, la pluie a interrompu l'affrontement.

Andreescu se mesurera au deuxième tour à la Suisse Belinda Bencic, 14e à la WTA.

C'est bon de commencer le tournoi avec un match difficile, car je sais que Belinda va me donner du fil à retordre, donc c'était une bonne préparation, a-t-elle affirmé.

Rappelons que sa compatriote, la Québécoise Leylah Annie Fernandez, tête de série no 17, affrontera mercredi, au deuxième tour, la Tchèque Katerina Siniakova.

Swiatek en coup de vent

La no 1 mondiale Iga Swiatek a fait un passage éclair sur le court Philippe-Chatrier en balayant dans son match de premier tour Lesia Tsurenko, issue des qualifications, 6-2 et 6-0 en 54 minutes.

Sous le toit fermé du court central, pour échapper à la pluie parisienne, la Polonaise a imposé son rythme étouffant et n'a jamais laissé respirer l'Ukrainienne. Dans la première comme dans la deuxième manche, elle s'est échappée à 3-0 en moins de 10 minutes.

En face, Tsurenko n'a inscrit que 10 points dans la manche initiale, et 12 dans la seconde.

C'était la 29e victoire d'affilée de Swiatek.

Je travaille chaque jour pour être concentrée à 100 % sur mon tennis et pas sur les statistiques, pour rester dans ma bulle. C'est ce que j'ai fait ces dernières semaines, et que je vais essayer de continuer à faire ici, a-t-elle affirmé après son match.

Au deuxième tour, Swiatek retrouvera la gagnante du match entre l'Américaine Alison Riske.

La tenante du titre éliminée

La no 2 au classement mondial Barbora Krejcikova a perdu dès le premier tour contre la Française Diane Parry, 97e.

Parry a séduit Paris par son effort de 2:08 et par sa victoire en trois manches de 1-6, 6-2 et 6-3 dans la chaleur étouffante du court central. La pluie tombait bruyamment sur le toit fermé.

Krejcikova n'avait plus joué depuis son élimination en février à Doha. Elle était fatiguée mentalement et victime de douleurs à un coude. Lundi, elle a commis des fautes grossières.

La Française de 19 ans n'a atteint qu'une fois le deuxième tour sur la terre battue parisienne, en 2019.

Ce n'est jamais facile de commencer sur ce genre de court, en plus contre la tenante du titre, a dit Parry. On a forcément envie de faire bien. Parfois on surjoue un peu, c'est ce qui m'est arrivé. Après, je me suis dit de jouer mon jeu, de lâcher mes coups. Je n'avais rien a perdre.

Fragile, Osaka s'en va

Naomi Osaka, 38e du monde, s'est inclinée dès le premier tour devant l'Américaine Amanda Anisimova en deux manches de 5-7 et 4-6.

La Japonaise de 24 ans ne bénéficiait pas de la protection qu'ont les têtes de série et avait hérité d'un tirage difficile avec Anisimova (no 28), demi-finaliste à Paris en 2019.

Moins à l'aise sur la terre battue que sur le dur, Osaka n'avait joué que deux matchs sur cette surface cette saison en raison de douleurs au tendon d'Achille gauche, qu'elle a manipulé plusieurs fois pendant le match.

Il n'y a pas moyen que je ne joue pas ce tournoi, avait-elle mentionné à la presse vendredi, quitte à prendre des antidouleurs.

Sans doute diminuée, Osaka a souffert au service (45 % de réussite sur sa première balle). Ses huit doubles fautes, dont deux au dernier jeu de la première manche, celui du bris définitif pour Anisimova, l'ont aussi beaucoup pénalisée, tout comme ses 29 fautes directes.

C'était dur de jouer contre Naomi au premier tour, surtout dans ces conditions pas faciles, a dit Anisimova en entrevue sur le terrain. C'est tellement agréable d'être de retour ici, j'avais passé des moments incroyables en 2019. Merci Paris, a-t-elle conclu en français.

La Japonaise a malgré tout quitté le court le visage souriant. Le souvenir de son passage houleux à Paris en 2021 est encore douloureux.

Je ne vais pas mentir, j'étais très inquiète de revenir ici. Inquiète qu'il y ait des gens que j'ai, disons, froissés et de tomber sur eux, avait-elle expliqué vendredi. Mais globalement, je crois que tout le monde a eu une réaction positive.

Autres résultats du premier tour :

  • Zheng Qinwen (CHN) bat Maryna Zanevska (BEL) 6-3, 6-1
  • Martina Trevisan (ITA) bat Harriet Dart (GBR) 6-0, 6-2
  • Daria Saville (AUS) bat Valentini Grammatikopoulou (GRE) 6-1, 6-2
  • Petra Kvitova (CZE/no 32) bat Anna Bondar (HUN) 7-6 (7/0), 6-1
  • Andrea Petkovic (GER) bat Océane Dodin (FRA) 6-4, 6-2
  • Alison Riske (USA) bat Dayana Yastremska (UKR) 6-3, 6-3
  • Danka Kovinic (MNE) bat Liudmila Samsonova (RUS/no 25) 2-6, 6-2, 6-1
  • Zheng Qinwen (CHN) bat Maryna Zanevska (BEL) 6-3, 6-1
  • Léolia Jeanjean (FRA) bat Nuria Parrizas (ESP) 6-4, 6-3
  • Elsa Jacquemot (FRA) bat Heather Watson (GBR) 6-3, 6-3
  • Victoria Azarenka (BLR/no 15) bat Ana Bogdan (ROM) 6-7 (7/9), 7-6 (7/1), 6-2

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !