•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Justin Thomas triomphe en prolongation au Championnat de la PGA

Chargement de l’image

Justin Thomas règne sur le Championnat de la PGA pour la deuxième fois de sa carrière.

Photo : Getty Images / Christian Petersen

La Presse canadienne

Justin Thomas est champion d'un tournoi majeur au moment le plus inespéré. L'Américain a remporté le Championnat de la PGA en prolongation contre son compatriote Will Zalatoris, après une remontée au classement.

Thomas a égalé un record du tournoi dimanche lorsqu'il a effacé un retard de sept frappes à Southern Hills et a ensuite réservé son plus beau coup lors d'une prolongation de trois trous.

Je me suis fait demander rapidement cette semaine quel écart est suffisant pour gagner. J'ai répondu qu'aucune avance n'est assurée, a lancé Thomas. Je ne peux pas croire que je me suis retrouvé en prolongation.

Il s'agit d'un second titre du Championnat de la PGA pour Thomas, qui avait également réussi l'exploit en 2017.

Le vainqueur s'est imposé devant Zalatoris après les trois coups obligatoires de prolongation. Les rivaux ont réussi un oiselet au premier trou, puis Thomas s'est donné une priorité d'un coup au deuxième fanion en obtenant un autre oiselet.

Lors de l'ultime trou, Thomas a de nouveau enregistré un oiselet, confirmant un triomphe qui semblait pourtant improbable en fin de tournoi.

En tête avant de disputer le 18e fanion, Mito Pereira s'est écroulé sous la pression et a envoyé sa balle dans l'eau. Il a donc commis un double boguey qui a permis à Thomas et Zalatoris de s'élancer en prolongation.

Le Chilien a remis une carte finale de 75, soit cinq frappes au-dessus de la normale, voyant son avance de trois coups avant la ronde ultime fondre au courant de la journée. Il a conclu avec un cumulatif de -4.

C'est la première fois qu'un joueur perd une avance d'un coup au dernier trou, puis le tournoi majeur, depuis les Internationaux des États-Unis de 2006 avec Phil Mickelson.

Lundi, je voulais seulement me qualifier pour les rondes de la fin de semaine. Dimanche, je voulais gagner, a confié Pereira. Je vais me servir de ce moment pour apprendre dans le futur.

L'Américain Cameron Young a terminé à égalité au 3e rang, en compagnie de Pereira, avec un coup de retard sur les meneurs.

Les Anglais Tommy Fleetwood et Matt Fitzpatrick, ainsi que l'Américain Chris Kirk ont fini à -3, tandis que le Nord-Irlandais Rory McIlroy, double gagnant du Championnat de la PGA, a suivi en 8e place avec un rendement de -2.

Six des sept derniers champions au parcours de Southern Hills sont entrés au Temple de la renommée du golf. Avec deux tournois majeurs parmi ses 15 victoires sur le circuit de la PGA, Thomas devrait également y faire sa niche plus tard.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !