•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Aaron Brown gagne le 100 m à Birmingham, Marco Arop domine le 800 m

Le sprinteur regarde le tableau des temps et sourit après sa course.

Aaron Brown a devancé le Jamaïcan Yohan Blake et ses compatriotes canadiens Jerome Blake et Andre De Grasse au 100 m de la compétition de Birmingham.

Photo : AFP / PAUL ELLIS

Radio-Canada

Le sprinteur canadien Aaron Brown a été le plus rapide du 100 m, à la Diamond League de Birmingham, en Angleterre.

Brown a remporté la course de 100 m en 10,13 s, devant le Jamaïcain Yohan Blake (10,18 s). Le Canadien Jerome Blake a pris le 3e rang en 10,20 s. 

Andre De Grasse s’est quant à lui classé 4e, enregistrant un chrono de 10,24. 

La course a été marquée par plusieurs faux départs. L’athlète avec le record personnel le plus rapide du groupe (9,76 s), l’Américain Trayvon Bromell, a d’ailleurs été disqualifié. Le Britannique Zharnel Hugues aussi.

Résultats complets du 100 m

  1. Aaron Brown (CAN) - 10,13
  2. Yohan Blake (JAM) - 10,18
  3. Jerome Blake (CAN) - 10,20
  4. Andre De Grasse (CAN) - 10,24
  5. Nethaneel Mitchell-Blake (GBR) - 10,31
  6. Adam Gemili (GBR) - 10,38
  7. Reece Prescod (GBR) - 10,56
    DQ - Trayvon Bromell (USA)
    DQ - Zharnel Hughes (GBR)

Plus tôt dans la journée, Brown avait aussi disputé le 100 m B. Il ne devait disputer que le relais à Birmingham, mais a décidé de multiplier ses occasions de s'entraîner avant les mondiaux. Il s'était inscrit à cet événement au départ, faute de place sur la ligne de départ de la course principale.

Je me suis bien senti. Mon plan aujourd’hui était d’accumuler une bonne journée d’entraînement. J’ai une autre course plus tard, je disputerai le relais. Trois courses en Diamond League, c’est un record pour moi, mais j’aime ça. Je me prépare pour les championnats du monde, a commenté l'athlète de 29 ans.

Au 100 m B, il avait pris le 2e rang (10,23 s), derrière le Britannique Jeremiah Azu (10,19 s). L'autre représentant de l'unifolié en lice, Brendon Rodney a franchi l'arrivée en 10,47 s et s'est classé 7e.

Andre De Grasse, Aaron Brown, Jerome Blake et Brenden Rodney ont ensuite battu leur meilleur chrono de la saison au relais 4x100 m et ont pris la 1re place de la course qui n’était pas du programme diamant.

Ils ont enregistré un temps de 38,31 s, abaissant leur dernière marque de près d’une minute (39,25 s).

Un record cette saison pour Marco Arop

Chargement de l’image

Le Canadien Marco Arop a survolé la compétition au 800 m.

Photo : AFP / PAUL ELLIS

Au 800 m, le Canadien Marco Arop a dominé la course en 1:45:41, de loin son meilleur chrono de la saison.

Il a devancé Benjamin Robert (1:46:22) et l'Américain Bryce Hoppel (1:46:33), respectivement 2e et 3e.

J’ai fait exactement ce que j’avais prévu aujourd’hui. J’étais en mode course et je suis vraiment content de comment ça s’est passé. Je savais que ça ne serait pas facile, mais nous sommes tous frais à ce moment de l’année, alors j’ai tenté de rester en dehors du trouble. Je me suis entraîné fort hier, donc je ne savais pas comment mon corps allait réagir. Mais ça s’est bien passé et je suis content pour la suite, a indiqué Arop.

Résultats complets du 800 m

  1. Marco Arop (CAN) - 1:45:41
  2. Benjamin Robert (FRA) - 1:46:22
  3. Bryce Hoppel (USA) - 1:46:33
  4. Jake Wightman (GBR) - 1:46:39
  5. Patryk Dobek (POL) - 1:46:63
  6. Wycliffe Kinyamal (KEN) - 1:46:64
  7. Clayton Murphy (USA) - 1:47:23
  8. Daniel Rowden (GBR) - 1:47:29
  9. Peter Bol (AUS) - 1:47:59
  10. Mariano Garcia (ESP) - 1:48:77)
    DNF Erik Sowinski (USA)

Django Lovett l’emporte au saut en hauteur

Django Lovett a amélioré son record de la saison et a gagné l’épreuve de saut en hauteur. Il a sauté par dessus la barre de 2,28 mètres et a vaincu l’Italien Gianmarco Tamberi (2.25 m à son premier essai), 2e. Le Polonais Norbert Kobielski, qui a aussi sauté 2,25 mètres, mais à son troisième essai, a pris le 3e rang.

Ça n’arrive pas très souvent de gagner une épreuve de Diamond League, mais je crois quand même que j’aurais pu sauter plus haut. Je ne nie pas que c’est spécial de le vaincre (Gianmarco Tamberi) et je sais de quoi il est capable. Mais je connais mes habiletés, a affirmée Lovett.

Ce sera une longue saison. Je suis content avec mes 2,28 mètres, mais je ne vais pas m'asseoir dessus. Mon plan maintenant est de rentrer à la maison et de me préparer pour les mondiaux, a-t-il ajouté.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !