•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rafael Nadal devra gérer la douleur pendant les Internationaux de France

Chargement de l’image

Rafael Nadal à Madrid

Photo : Getty Images / OSCAR DEL POZO

Agence France-Presse

À deux jours du début des Internationaux de France, Rafael Nadal s'entraîne sans gêne apparente, mais la douleur est là, admet-il, et son parcours vers un 14e titre à Paris dépendra du niveau qu'il pourra endurer.

Il est vrai que j'ai souffert pendant deux jours, mais ça va mieux. Et c'est pour ça que je suis là, a-t-il dit pour se faire rassurant. À Rome, il avait indiqué qu'il pouvait rapidement aller mieux.

La douleur est toujours là, et elle ne va pas disparaître. La question est de savoir si l'intensité de la douleur va me permettre de jouer avec de réelles chances ou non. Je suis venu pour faire le meilleur résultat possible. Et si je ne m'en sentais pas capable, je ne serais probablement pas là.

Le véritable objectif de l'Espagnol est d'être compétitif dès le premier tour.

Malheureusement, je n'ai pas eu la préparation voulue et cette fracture des côtes (à Indian Wells en mars) a cassé la belle dynamique que j'avais depuis le début de l'année, a-t-il rappelé. Mais en sport, les choses peuvent vite changer. Et la seule chose que je puisse faire, c'est d'être prêt si ça arrive.

Chargement de l’image

Rafael Nadal à Rome

Photo : Getty Images / ANDREAS SOLARO

Rafael Nadal sait que les occasions de disputer les Internationaux de France ne seront plus très nombreuses, alors il veut faire de son mieux cette année. Le tirage au sort ne l'a toutefois pas aidé. Il est dans la partie de tableau la plus difficile avec notamment Novak Djokovic, Alexander Zverev et Carlos Alcaraz.

J'aurais préféré ne pas le savoir, mais en fait, je m'en moque, a-t-il affirmé. Psychologiquement, ça ne me fait rien. Sur le plan du tennis, le haut du tableau est compliqué. Mais nous sommes dans un tournoi du grand chelem, et on ne sait jamais ce qui peut se passer. Je suis suffisamment humble pour me concentrer simplement sur mon premier match.

Nadal affrontera au premier tour l'Australien Jordan Thompson, 82e au classement mondial.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !