•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Lightning assomme les Panthers en toute fin de match

Ils se félicitent mutuellement après avoir marqué.

Ross Colton (à gauche) et Nikita Kucherov ont uni leurs efforts pour dénouer l'impasse en fin de match.

Photo : Sam Navarro-USA TODAY Sports

La Presse canadienne

Ross Colton a touché la cible avec 3,8 secondes à jouer en troisième période et le Lightning de Tampa Bay a vaincu les Panthers de la Floride 2-1, jeudi à Sunrise, dans le deuxième match de leur série de deuxième tour.

Le Lightning mène la série 2-0. Elle se poursuivra à Tampa pour les deux prochaines rencontres, dimanche et lundi.

Nous sommes à deux victoires d'être où nous voulons être, mais nous n'y sommes pas encore, a expliqué l'entraîneur-chef Jon Cooper. Je vous l'ai dit lors de la série précédente et je vais le répéter : ce soir, ce n'était qu'un match. Nous sommes ici pour gagner la série.

Andrei Vasilevskiy a effectué des arrêts difficiles sur des tirs déviés tard en troisième période, puis a été récompensé quand Nikita Kucherov a préparé le but gagnant de Colton.

Kucherov a récupéré la rondelle derrière le filet des Panthers et a rejoint Colton du revers dans l’enclave. Celui-ci a tiré sur réception et a surpris le gardien Sergei Bobrovsky.

Je tentais de rester à l'arrière et de laisser le jeu venir à nous, mais quand tu es sur la glace avec Kucherov, tu dois être prêt à tout. Quand j'ai vu la rondelle derrière le filet, je me suis simplement dirigé devant, a analysé Colton. Il a des yeux tout le tour de la tête. Je ne savais pas qu'il savait que j'étais là. Il m'a offert ce but sur un plateau d'argent.

Corey Perry a aussi marqué en avantage numérique en première période pour le Lightning. Vasilevskiy a repoussé 35 lancers, tandis que Bobrovsky a réalisé 25 arrêts.

L'avantage numérique du Lightning avait généré trois buts lors de la victoire de 4-1 des doubles champions en titre de la Coupe Stanley dans le premier match mardi. Tampa Bay affiche donc une efficacité de 4 en 7 en deux rencontres contre les Panthers.

Eetu Luostarinen avait créé l'égalité en deuxième période pour les Panthers, qui n'ont inscrit que deux buts en deux matchs contre le Lightning et n'ont toujours pas marqué en supériorité numérique depuis le début des séries.

L'avantage numérique des Panthers est maintenant 0 en 25 en neuf matchs depuis le début des éliminatoires.

Ils tiennent leur bâton serré, a dit l'entraîneur-chef par intérim Andrew Brunette. C'est vraiment incroyable. J'ai aimé notre sentiment d'urgence et j'ai trouvé que nous avions eu quelques occasions. J'ai trouvé que ça s'était mieux passé.

Les Panthers ont obtenu une occasion de déployer leur supériorité numérique en troisième période, mais ont été incapables d'en profiter.

Brunette s'attend à ce que ses protégés se ressaisissent lorsque la série reprendra à Tampa.

Évidemment, c'est très difficile à digérer. Nous sommes à bord de montagnes russes, a mentionné le pilote des Panthers. Le soleil va se lever, tout comme nous, et nous devons continuer à jouer de la même façon.

Un bandeau annonçant le balado de Radio-Canada Sports : Tellement hockey

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !