•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Canada se paie une frousse, mais bat le Kazakhstan au mondial de hockey

Il reçoit les félicitations de ses coéquipiers.

Adam Lowry (deuxième à partir de la gauche) a lancé le Canada en avant pour de bon avec son but en première période.

Photo : Associated Press / Martin Meissner

La Presse canadienne

Adam Lowry a brisé l’égalité tard en première période, Dylan Cozens a inscrit trois buts et le Canada s’est offert une petite frayeur au Championnat du monde de hockey jeudi, à Helsinki, en Finlande. Il a dû combler deux retards d’un but avant de vaincre le Kazakhstan 6-3.

Yegor Petukhov et Arkadi Shestakov ont donné l’avance 1-0, puis 2-1 au Kazakhstan tôt dans la rencontre, mais le Canada a été en mesure de renverser la vapeur.

Damon Severson a amassé un but et deux aides et Drake Batherson, un but et une aide, dans la victoire. Ryan Graves et Kent Johnson ont récolté chacun deux aides et Logan Thompson a stoppé 16 tirs.

Sur quelques-uns de mes buts, je me suis juste trouvé au bon endroit, ou alors ce sont mes coéquipiers qui ont fait de beaux jeux pour m'alimenter, a dit Cozens. C'est toujours bien de pouvoir fournir un apport offensif, et je suis content d'avoir pu le faire ce soir.

En ce moment, nous avons beaucoup de joueurs différents qui marquent et mettent les efforts dans les deux sens de la patinoire, et c'est la raison de notre succès en début de tournoi, a-t-il ajouté.

Kirill Savitski a réduit l’écart à 4-3 en troisième période, mais le Kazakhstan n’a pas réussi à poursuivre la remontée. Andrei Shutov a effectué 31 arrêts.

Graves n’a pas terminé le match pour le Canada. Il s’est blessé en bloquant un tir tout juste avant le but de Savitski en troisième période.

En fin de compte, je pense que les gars ont bien réagi, surtout quand nous étions en arrière tôt dans la rencontre, et nous avons su composer avec un peu d'adversité. Je suis content que nous ayons su batailler pour gagner le match, a dit l'entraîneur-chef Claude Julien.

La formation unifoliée (4-0-0-0) a rejoint la Suisse (4-0-0-0) au sommet du groupe A. Les deux nations croiseront le fer samedi.

Dans l’autre match du groupe A, jeudi, l’Allemagne a vaincu le Danemark 1-0.

Les deux rencontres du groupe A ont commencé plus tard que prévu en raison d’un incendie mineur dans l’aréna d'Helsinki avant le duel entre l’Allemagne et le Danemark.

Du côté du groupe B, Kieffer Bellows a réussi deux buts et a mené les États-Unis à un gain de 3-0 contre la Grande-Bretagne.

Ben Meyers a aussi touché la cible pour les Américains, tandis que l’espoir du Canadien de Montréal Sean Farrell a amassé deux aides.

Dans l’autre rencontre à l’horaire, la République tchèque a fait bouger les cordages cinq fois en première période, en route vers une victoire de 5-1 sur la Lettonie.

Tomas Hertl, David Pastrnak, Hynek Zohorna et Roman Cervenka ont tous enregistré un but et une aide.

La Suède (3-1-0-0) et la Finlande (3-0-1-0) devancent les États-Unis (2-1-0-1) et la République tchèque (2-0-1-1) en tête du groupe B.

Les quatre premières équipes de chaque groupe accéderont au tour suivant.

Un bandeau annonçant le balado de Radio-Canada Sports : Tellement hockey

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !