•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La direction des Maple Leafs ne prévoit aucun changement majeur

Chargement de l’image

Le président des Maple Leafs Brendan Shanahan et le directeur général Kyle Dubas

Photo : La Presse canadienne / Nathan Denette

Chargement de l’image

Éliminés samedi pour la sixième fois en six ans au début des séries éliminatoires de la Coupe Stanley, les Maple Leafs de Toronto continuent de croire qu'ils connaîtront bientôt le succès espéré dans le tournoi d'après-saison. La direction a établi mardi, lors de son bilan, qu'elle retentera le coup l'an prochain avec un groupe de joueurs fort probablement similaire.

En tant que joueurs, membres de la direction et propriétaires, on partage la même frustration que tout le monde de ne pas avoir fait le travail, a lancé le président de l'équipe, Brendan Shanahan.

Il est certain qu'en regardant vers l'année prochaine, il y aura de nouveaux visages comme toujours. Cela dit, nous ne ferons pas de changements pour le simple plaisir de faire des changements.

L'organisation n'est pas intéressée à l'idée d'ébranler sa structure. Shanahan y a d'ailleurs été d'un vote de confiance on ne peut plus clair à l'endroit de son directeur général Kyle Dubas et de son entraîneur-chef Sheldon Keefe en point de presse.

Kyle a bâti une excellente équipe de hockey. Je pense qu'il a fait les bons ajustements en cours de route. Sheldon est un excellent entraîneur. Je pense qu'il est important de préciser que je considère ces deux personnes comme extrêmement importantes pour nous permettre d'atteindre le niveau supérieur, a-t-il dit.

« Nos joueurs savent qu'on est près du but. Mais en même temps, ils savent qu'on n'y est pas encore. »

— Une citation de  Sheldon Keefe, entraîneur-chef des Maple Leafs
Chargement de l’image

Les attaquants Mitch Marner et Auston Matthews

Photo : La Presse canadienne / Nathan Denette

Les quatre attaquants – Auston Matthews, John Tavares, Mitch Marner et William Nylander – sur lesquels repose le succès de l'équipe ne devraient pas non plus être touchés au cours de l'été, quoique Kyle Dubas ne les a pas défendus aussi fermement que l'an dernier.

Je ne considère pas notre noyau comme n'étant que le Core 4. Je ne me réfère jamais à l'équipe en ces termes exacts. Je regarde le noyau dans son ensemble [avec les défenseurs Jake Muzzin et Morgan Rielly, entre autres, NDLR] et j'essaie de déterminer quelle est la meilleure façon pour nous d'atteindre notre objectif.

« Je ne pense pas que nous voulions simplement faire des changements qui peuvent être latéraux ou nous rendre inférieurs en tant qu'équipe juste pour dire que nous avons changé quelque chose. »

— Une citation de  Kyle Dubas, directeur général des Maple Leafs

Les Maple Leafs ont connu la meilleure campagne de leur histoire cette année, établissant de nouvelles marques d'équipe pour le nombre de victoires (54 en 82 matchs) et de points (115). Neuf joueurs ont également établi des sommets personnels. Parmi eux, Matthews a notamment inscrit 60 buts et Marner a frisé la barre des 100 points.

Je pense que la saison m'a donné beaucoup d'espoir. Et la façon dont nous nous sommes comportés dans les séries contre Tampa me donne encore plus confiance. Cependant, il nous faut franchir les prochaines étapes et c'est là que toute votre attention et tous nos efforts seront concentrés cet été, a indiqué Dubas.

Le directeur général des Maple Leafs n'a pas écarté la possibilité de procéder à des échanges. Il évaluera tout ce qui est possible pour améliorer son équipe. Mais dans l'ensemble, il prévoit surtout de reproduire dans la plupart des cas la manière dont il a opéré l'été dernier, c'est-à-dire en dénichant des aubaines sur le marché des joueurs autonomes.

L'été dernier, les Maple Leafs ont mis sous contrat les attaquants Michael Bunting, Ondrej Kase, David Kämpf et Nick Ritchie qui ont tous, à l'exception de Ritchie, rendu de fiers services cette saison.

Les joueurs ont vidé leur vestiaire

Chargement de l’image

Les Maple Leafs ont été éliminés en sept matchs par le Lightning de Tampa Bay au premier tour.

Photo : La Presse canadienne / Frank Gunn

Les joueurs ont également vidé leur vestiaire au complexe d'entraînement de l'équipe. Déçus de la tournure des événements, ils ont cependant tenu un discours optimiste quant à la suite des choses.

Je l'ai dit la saison dernière. Nous devons continuer à frapper à la porte jusqu'à ce que nous la fassions tomber, a dit John Tavares.

Pour avoir le droit de se rendre loin en séries, il faut avoir cet instinct du tueur et nous en avons parlé en tant que groupe. C'est une autre bonne occasion de tirer une leçon. Cette élimination fait mal, mais je pense que ça va renforcer notre haine pour cela, a déclaré le défenseur Morgan Rielly.

« La croyance au sein de notre groupe est que nous avons ce qu'il faut [pour gagner en séries]. Mais nous ne l'avons évidemment pas encore prouvé. »

— Une citation de  Morgan Rielly, défenseur des Maple Leafs

Le défenseur Jake Muzzin a pour sa part souligné que les Leafs devront trouver une autre vitesse. Il y a toujours moyen de faire mieux, qu'on parle de statistiques ou de la mentalité, de l'attitude, du contrôle des émotions. On peut tous en faire plus.

Quant à l'attaquant William Nylander, il a confié qu'il ne pense pas qu'il manque grand-chose. Même si tout le monde veut gagner, nous le voulons encore plus.

Les vétérans Jason Spezza et Mark Giordano, tous deux âgés de 38 ans et joueurs autonomes en devenir cet été, n'ont pas exclu la possibilité de revenir à Toronto la saison prochaine.

Dans le cas de Spezza, en fait, c'est entre la retraite et un retour qu'il hésite. Quant à Giordano, il veut jouer pour une équipe qui a de réelles chances de gagner... comme les Leafs.

Le gardien de but Jack Campbell, qui sera aussi libre comme l'air cet été, a souligné son intérêt pour prolonger son aventure dans la Ville Reine. Victorieux dans 31 de ses 47 départs cette saison, il ne touchait toutefois qu'un salaire annuel de 1,65 million. Il aura droit à une augmentation considérable à son prochain contrat.

L'attaquant Mitch Marner n'a pas rencontré les journalistes en raison des événements survenus la veille. Il a été victime d'un vol de véhicule à main armée en banlieue de Toronto lundi soir.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !