•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Carey Price finaliste pour le trophée Bill-Masterton

Chargement de l’image

Carey Price est ovationné au Centre Bell avant le match du 15 avril contre les Islanders de New York.

Photo : Reuters / Eric Bolte

Radio-Canada

Absent du jeu pour les 74 premiers matchs de la saison 2021-2022, le gardien du Canadien de Montréal Carey Price est finaliste à l’obtention du trophée Bill-Masterton.

De retour dans le feu de l’action le 15 avril, Price aura eu le temps de disputer cinq rencontres (1-4), récoltant son unique gain lors du dernier match de la saison face aux Panthers de la Floride.

Il n'avait pas joué depuis la finale de la Coupe Stanley, le 7 juillet, contre le Lightning de Tampa Bay.

Le hockeyeur de 34 ans a dû s’absenter en raison d’une opération à un genou l’été précédent et parce qu’il s’était volontairement inscrit au programme d’aide de la LNH au début du mois d’octobre dernier.

Chacune des 32 équipes a soumis une candidature obtenue par l’entremise du chapitre local des chroniqueurs de hockey, lesquels ont ensuite fait de Price l’un des trois finalistes.

Il est en lice aux côtés du défenseur Zdeno Chara, des Islanders de New York, et du joueur de centre Kevin Hayes, des Flyers de Philadelphie.

À 45 ans, Chara était le joueur le plus âgé du circuit cette saison, tandis que Hayes a dû composer avec de multiples blessures.

Depuis 1968, le trophée Bill-Masterton, nommé en souvenir de l’ancien joueur des North Stars du Minnesota mort le 15 janvier 1968 des suites d’une blessure subie durant un match, est remis annuellement au joueur qui a fait preuve du plus bel exemple de détermination, de persévérance et d'esprit sportif au hockey.

Cinq joueurs du Tricolore y ont déjà inscrit leur nom : Max Pacioretty (2011-2012), Saku Koivu (2001-2002), Serge Savard (1978-1979), Henri Richard (1973-1974) et Claude Provost (1967-1968), qui en a été le tout premier lauréat.

Un bandeau annonçant le balado de Radio-Canada Sports : Tellement hockey

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !