•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Kelsey Mitchell gagne l’argent du sprint

Une cycliste salue la foule après avoir terminé sa course sur piste.

Kelsey Mitchell

Photo : The Canadian Press / Peter Power

Olivier Pellerin

La Canadienne Kelsey Mitchell a remporté la médaille d’argent du sprint à la deuxième étape de la Coupe des nations, à Milton, vendredi. Lauriane Genest a trimé dur pour terminer au 4e rang.

Le choc entre la championne olympique en titre et la double championne du monde en titre, l’Allemande Emma Hinze, a été à l’avantage de cette dernière. Elle a dominé les deux courses de la finale pour monter sur la plus haute marche du podium.

C’est dur, mais c’est le sport, a reconnu l'Albertaine. J’ai enregistré le meilleur temps [des qualifications] aujourd’hui, ce qui est toujours excitant, mais ce n’est pas ce qui te fait remporter la médaille d’or.

La carte avait un air de déjà vu. Aux Jeux olympiques de Tokyo, à l’été 2021, Mitchell avait écarté Hinze en demi-finales, en route vers son premier titre olympique. Aux Championnats du monde à Roubaix, en France, quelques semaines plus tard, c’est l’Allemande qui a eu le dessus sur la Canadienne, qui a dû se contenter du bronze.

Je pense que j'avais raison d’arriver confiante en finale, mais l’Allemande est une excellente cycliste. Ses tactiques sont bonnes et elle peut maintenir sa vitesse jusqu’à la ligne d’arrivée.

Kelsey Mitchell, qui a remporté la première étape de la saison, à Glasgow, en Écosse, est venue bien près de répéter l'exploit, mais elle n'a pas pu résister aux attaques de son adversaire.

« J’étais un peu à court aujourd’hui, mais j’apprends plus dans la défaite qu’en gagnant et en dominant chaque tour, donc c’est super d’avoir pu compétitionner contre elle. C’est décevant de perdre sur ta piste, devant ta famille et tes amis, mais je suis plus motivée que jamais et je vais continuer à travailler. »

— Une citation de  Kelsey Mitchell

C’est une deuxième médaille en deux jours pour Mitchell, après le bronze au sprint par équipe décroché jeudi soir.

En finale pour le bronze, Lauriane Genest a vu la Colombienne Martha Bayona Pineda s'imposer, la privant ainsi de sa première médaille de la saison au sprint. L'athlète de Lévis n'avait tout simplement pas la forme nécessaire pour se hisser parmi les trois premières.

Tactiquement, j’ai fait peu d’erreurs. Je pense que si j’avais eu les jambes, ç’aurait passé à la ligne. Dans le dernier effort, j’ai senti que je ne l’avais pas en moi aujourd’hui.

Prise par les émotions, elle n'a pu retenir ses larmes en évoquant son parcours qu'elle aurait souhaité conclure avec une médaille. C’est une longue journée. Je pense qu’il y a de la fatigue d’accumulée, c’est sûr. De voir Kelsey sur le podium, ça me rend émotive.

C'est la première fois que Genest accède aux finales d'une Coupe des nations (anciennement Coupe du monde). D’avoir cet extra d'expérience là, de pouvoir faire des matchs en plus... Aujourd’hui, ça fait mal, mais je pense que ça va être payant à long terme. Elle a pris le 6e rang en Écosse, en plus d'une 4e place aux mondiaux l'an dernier.

Les deux médaillées olympiques pourront profiter d'une journée de congé samedi avant de conclure le week-end avec le keirin dimanche.

Elle roule devant une adversaire.

Lauriane Genest

Photo : The Canadian Press / Peter Power

Mathias Guillemette au pied du podium

Le Trifluvien Mathias Guillemette a soulevé la foule avec une excitante 4e place de la course par élimination, le meilleur résultat de sa carrière.

« Le plan était de m’installer en tête et d’y rester le plus longtemps possible sans économiser d’énergie pour la suite. Malheureusement, mes jambes ont cédé à la fin, mais nous savons sur quoi travailler pour la suite. »

— Une citation de  Mathias Guillemette

C’est sûr que je suis vraiment content. Ma dernière course à Glasgow n’a pas super bien été, j’avais fait quelques erreurs. Hier, j’ai passé environ trois heures à regarder des courses par élimination une après l’autre, pour juste essayer d’apprendre des tactiques et essayer de ne pas faire d’erreurs aujourd’hui. Ç’a porté fruit, je pense.

Le cycliste de 20 ans passe du 17e rang à la Coupe des nations de Glasgow, au pied du podium à Milton. Il a puisé dans ses réserves, mais ce n'était pas suffisant pour être décoré devant son père et son frère, qui ont fait le voyage pour l'encourager. C’est ça le secret, c’est d’avoir le peu d’énergie que tu peux garder durant la course, ce que je n’ai pas eu. Ça va arriver.

La Britanno-Colombienne Sarah Van Dam a subi une chute avec l’Italienne Silvia Zanardi, ce qui a forcé l’arrêt de la course pour permettre aux deux cyclistes de rejoindre le groupe restant. L’athlète de 20 ans termine sa douloureuse soirée de travail en 6e place.

En poursuite individuelle, la Gatinoise Ariane Bonhomme ne s’est pas qualifiée pour la finale tout comme sa compatriote Adèle Desgagnés. Elles ont respectivement fini 6e et 7e. Seules les quatre cyclistes les plus rapides accédaient à la finale. Les Canadiennes ont tout juste été exclues du podium de l'épreuve par équipe en lever de rideau jeudi.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !