•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Maple Leafs, les séries et leur quête de « l’instinct du tueur »

Chargement de l’image

Les attaquants Mitch Marner et Auston Matthews

Photo : La Presse canadienne / Nathan Denette

Chargement de l’image

Spectaculaires, mardi soir, les Maple Leafs de Toronto ne sont plus qu'à une victoire d'accéder au deuxième tour des éliminatoires de la Coupe Stanley pour la première fois en 18 ans. Ce refrain, les partisans de l'équipe le connaissent trop bien, mais les joueurs sont déterminés à en changer l'air une fois pour toutes.

Les déboires des Torontois dans les séries sont connus. Nul besoin de remonter le fil de leurs cinq dernières présences au premier tour pour en faire la preuve. Le douloureux souvenir de leur élimination en sept matchs aux mains du Canadien de Montréal l'été dernier suffit comme exemple, diront certains. Toronto a laissé filer trois chances de remporter la série avant de finalement s'avouer vaincu.

Nous avons eu plusieurs chances l'an dernier. On n'a pas fait le travail. On le sait, a reconnu le vétéran Jason Spezza, mercredi, au complexe d'entraînement.

On a maintenant deux chances de gagner notre série. Mais plus important encore, il nous faudra jouer avec un sentiment d'urgence, le même que nous avions lors du dernier match et qui nous a permis de revenir de l'arrière. Ce sentiment doit nous suivre à Tampa.

Ce sentiment d'urgence, aussi appelé instinct du tueur par la direction de l'équipe, a souvent été montré du doigt comme étant la chose qui manquait aux éditions passées des Maple Leafs et qui expliquait leur incapacité à gagner une série.

À preuve, ces quatre dernières années, ils ont eu sept occasions de mettre fin à une série. Chaque fois, ils se sont avoués vaincus, et quatre fois lors de matchs ultimes.

Il faut apprendre de nos erreurs. C'est ce qu'on tente de faire en tant que groupe ici, mais nous sommes aussi un groupe différent [de l'an dernier], a rappelé Spezza. Les gars en sont à des points différents de leur carrière. Ils ont gagné en maturité. Nous avons aussi de nouveaux joueurs. Alors oui, les joueurs qui étaient là ont tiré des leçons, mais nous sommes aussi une nouvelle version des Maple Leafs de Toronto et on tente d'aller de l'avant.

Les Torontois ont fait preuve de caractère le cinquième match contre le Lightning. En retard 0-2, ils ont enchaîné trois buts, puis en ont ajouté un autre après que Tampa Bay eut créé l'égalité 3-3 pour enregistrer une victoire fort encourageante.

Nous avons de grands partisans, des irréductibles, et je suis sûr que ça signifierait beaucoup pour eux qu'on gagne cette série. Et croyez-nous, nous aussi, on veut gagner et on fera tout en notre pouvoir pour que ça devienne possible, a dit Michael Bunting.

Je pense qu'il nous faudra connaître un bon départ, et non pas encore tenter de revenir de l'arrière de quelques buts. Je pense qu'on a fait de l'excellent travail hier (mardi), mais il nous faudra ce même sentiment d'urgence, jouer de façon simple et s'en tenir à notre plan de match [pour gagner] à Tampa, a-t-il ajouté.

Pour devenir les meilleurs, les Maple Leafs devront évidemment battre les meilleurs, les doubles champions en titre de la Coupe Stanley, jeudi, et sur leur patinoire en plus. Ce ne sera pas une mince affaire, d'autant plus que le Lightning n'a pas subi deux revers de suite dans les séries depuis le printemps 2019.

On croit qu'on a le bon groupe de joueurs et que toutes les bonnes choses nous arrivent pour être en confiance et très bien jouer. Ça ne rend pas le défi plus simple. On sait à quoi s'attendre en allant à Tampa, a indiqué l'entraîneur-chef Sheldon Keefe.

« Pour nous, ç'a été un vrai défi de mettre fin à des séries, mais on croit que notre équipe a travaillé toute la saison pour y arriver et qu'elle a eu la bonne attitude pour faire face à ce genre de défi. »

— Une citation de  Sheldon Keefe, entraîneur-chef des Maple Leafs

Dans le match d'hier soir, on a fait preuve de persévérance, on a élevé notre niveau de jeu dans les grands moments et on ne s'est pas laissé abattre. Je pense que cela nous a préparés pour qu'on ait la confiance pour finir le travail.

Le sixième duel de la série entre les Maple Leafs et le Lightning aura lieu à 19 h 30 à l'Amalie Arena.

En cas de revers des Torontois, un septième duel entre les deux formations aura lieu à Toronto samedi.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !