•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’homme qui a frappé un jeune arbitre de soccer présente ses excuses

Un ballon de soccer sur le terrain

L'incident s'est produit lors d'un match entre deux équipes U-14.

Photo : NULL

Radio-Canada

L’adulte qui a frappé un arbitre assistant mineur lors d’un match de soccer entre deux équipes U-14, le week-end dernier, à Dollard-des-Ormeaux, présente ses excuses.

Dans une lettre dont Radio-Canada Sports a obtenu copie, l’homme en question, qui confirme être le grand-père d’un des participants au match et précise être un ancien enseignant, qualifie son propre geste d’injustifiable.

Durant le match, j’ai initié une altercation verbale, puis physique avec un jeune juge de ligne, peut-on y lire. Je me suis comporté d’une manière inacceptable et j'en prends la responsabilité. Soyez assurés que je le regrette profondément. En tant qu’ancien enseignant, je suis particulièrement conscient qu’il s’agit d’un bien mauvais exemple pour des jeunes de 14 ans.

L’incident en question, relayé à maintes reprises sur les médias sociaux, aurait commencé par des échanges verbaux et s'est transformé en agression physique lorsque l'homme a quitté son siège pour confronter l'arbitre. Des spectateurs l'ont plaqué au sol.

L’homme adresse des excuses au jeune arbitre et à sa famille, aux joueurs, aux entraîneurs et aux autres officiels présents au match ainsi qu’à ceux et celles qui ont été témoins de ce moment d'égarement qui manquait de civisme, de courtoisie et qui donnait un exemple d’une violence pourtant complètement opposée à mes propres valeurs.

Il précise par ailleurs avoir entrepris une démarche pour obtenir de l’aide après les événements du week-end dernier.

Je suis conscient que mon geste ne peut être effacé, peut-on encore lire. J’espère toutefois qu’il permettra à tous et à toutes de prendre conscience de l’importance pour nos enfants ou nos petits-enfants de pouvoir s’amuser en pratiquant leur sport favori dans un environnement exempt de violence.

Soccer Québec, qui a vivement dénoncé les agissements du spectateur, a confirmé à Radio-Canada Sports par l'intermédiaire de son directeur de l'arbitrage, Nathanaël de Wilde, qu'une démarche disciplinaire est déjà enclenchée.

Il y a un comité de discipline provincial qui va analyser ce genre de situation et d’incident, a précisé M. de Wilde. On y prendra connaissance de la lettre. On prendra tous les paramètres accessibles en considération pour prendre la décision appropriée. Je suis convaincu que les suspensions vont être exemplaires et significatives.

S'il insiste bien qu'il n'appartient qu'au jeune arbitre et à sa famille d'accepter ou non ces excuses, Nathanaël de Wilde juge néanmoins qu'il s'agit d'un premier pas dans la bonne direction.

Pour tout le monde, il y a des leçons à tirer, mais clairement, à la base, la victime est le jeune arbitre qui s’est fait agresser, indique-t-il. C’est l’essentiel qu’on doit retirer de ça.

La démarche disciplinaire n'est actuellement qu'à l'étape d'analyse, mais elle devrait progresser rapidement au cours des prochains jours.

Bandeau consultez Tellement soccer

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.