•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Patrick Marleau annonce sa retraite

Il est entouré de ses coéquipiers venus le féliciter.

Patrick Marleau

Photo : Getty Images / Bruce Bennett

La Presse canadienne

L'attaquant Patrick Marleau a annoncé sa retraite mardi. Il met ainsi un terme à une carrière au cours de laquelle il a établi un record avec 1779 parties jouées en 23 saisons dans la Ligue nationale de hockey (LNH).

Le vétéran de 42 ans, qui est originaire d'Aneroid, en Saskatchewan, a confirmé l'information dans un article publié sur The Player's Tribune.

Marleau n'avait pas joué dans la LNH depuis la saison 2020-2021. Il avait alors inscrit quatre buts et cinq mentions d'assistance en 56 matchs avec les Sharks de San José. Il en a d'ailleurs profité pour surpasser la marque de 1767 rencontres disputées dans la LNH, qui appartenait jusque-là au légendaire Gordie Howe.

Marleau a totalisé 1197 points (566 buts, 631 mentions d'assistance) dans le circuit Bettman, surtout avec les Sharks. Il a aussi passé deux saisons avec les Maple Leafs de Toronto, et a pris part à huit parties avec les Penguins de Pittsburgh.

Il a ajouté à sa fiche 72 buts et 55 passes en 195 matchs éliminatoires.

Patrick Marleau, sélectionné par les Sharks au deuxième rang du repêchage de la LNH en 1997, raccrochera ses patins en sachant qu'il est le meneur dans l'histoire de l’organisation californienne au chapitre des buts, des points, des buts en avantage numérique (161), des buts en infériorité numérique (17) et des buts victorieux (101).

Il n'a cependant jamais pu soulever la coupe Stanley pendant sa longue carrière. Il avait permis aux Sharks d'atteindre la série finale en 2016, mais ceux-ci s'étaient inclinés en six matchs devant les Penguins.

Sur la scène internationale, Marleau a aussi contribué aux conquêtes de l'or du Canada aux Jeux olympiques de Vancouver en 2010 et de Sotchi en 2014, à la Coupe du monde de 2004 et au Championnat du monde de 2003.

Un bandeau annonçant le balado de Radio-Canada Sports : Tellement hockey

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !