•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Contre Zverev, Auger-Aliassime n’a pas « trouvé ses zones »

Il retourne la balle vers Alexander Zverev.

Félix Auger-Aliassime

Photo : afp via getty images / JAVIER SORIANO

Radio-Canada

Même s'il a fait preuve de ténacité, Félix Auger-Aliassime n'a pas été de taille vendredi à Madrid face au champion en titre, Alexander Zverev.

La deuxième tête de série s'est imposée 6-3, 7-5 en 1 heure et 55 minutes.

Le Québécois, 8e favori, a connu des ennuis au service, particulièrement en première manche. L'Allemand a brisé quatre fois le service de son rival.

Jusqu'à 4 partout (dans la 2e manche), il y a eu des occasions, c'est dommage, a expliqué Auger-Aliassime à Radio-Canada Sports.

Pour sa part, Zverev a commis neuf doubles fautes, dont huit en deuxième manche, mais il a fait montre de plus de constance dans les échanges.

Dans la première manche, il servait très bien, c'était difficile pour moi, j'étais imprécis, avec un bas pourcentage de premières balles. Ce qui est super important pour moi. Donc, c'était compliqué, admet le Québécois. Ensuite, il a commencé à moins bien servir, et ça m'a donné un peu de chance.

Auger-Aliassime s'est accroché et a enfin brisé pour revenir à service égal en milieu de deuxième manche. L'Allemand a toutefois mis fin à sa remontée à sa troisième balle de match.

Il faisait un peu froid ce soir. Le toucher de balle était différent. Au début, mes services ne partaient pas comme à l'habitude, j'avais du mal à trouver mes zones, a ajouté Auger-Aliassime. Je n'ai pas paniqué, et j'ai essayé de trouver de meilleures sensations, mais je n'ai pas trouvé la façon de le briser.

Zverev a ainsi inscrit une cinquième victoire en sept duels contre Auger-Aliassime. Le Québécois avait gagné plus tôt cette année, à la Coupe ATP, en Australie.

Il faut être réaliste. J'ai fait deux bons matchs (à Madrid), mais ce soir, c'était moins bien. Mais bon, c'est la vie, il faut continuer à travailler, à avancer comme je dois, et me concentrer sur mon jeu. Je suis confiant pour la suite des choses, a-t-il conclu.

Les Internationaux de France, sur la terre battue parisienne, commencent le 22 mai.

Felix Auger-Aliassime retourne la balle vers Alexander Zverev.

Match de tennis au Mutua Madrid open entre Félix Auger-Aliassime et Alexander Zverev.

Photo : afp via getty images / JAVIER SORIANO

Tsitsipas contre Zverev, Djokovic contre Alcaraz

Novak Djokovic, Stefanos Tsitsipas et Carlos Alcaraz ont aussi accédé au carré d'as.

Un joueur de tennis sourit et se tient la tête entre les mains.

Carlos Alcaraz n'en revient pas d'avoir battu Rafael Nadal.

Photo : Getty Images / Denis Doyle

Djokovic a aisément battu le Hongrois Hubert Hurkacz, tandis que Tsitsipas a défait le Russe Andrey Rublev. Alcaraz s'est quant à lui imposé devant Rafael Nadal.

Nadal a perdu 2-6, 6-1 et 3-6. A-t-on assisté au passage du témoin entre le vétéran et la recrue?

C'est la première victoire de la neuvième raquette mondiale contre son célèbre compatriote espagnol.

Deux joueurs de tennis, de dos, se regardent et se souhaitent un bon match de chaque côté du filet en se tapant dans le dos du plat de la main.

Rafael Nadal et Carlos Alcaraz à Madrid

Photo : Getty Images / Denis Doyle

Ce dernier l'avait battu deux fois auparavant, à Indian Wells plus tôt cette saison, mais aussi à Madrid il y a juste un an sur un pointage sans appel de 6-2 et 6-1.

C'est dire la progression de l'adolescent en un an...

Nadal a peut-être trouvé son digne successeur.

Alcaraz a dicté le jeu, a puni Nadal dès qu'il jouait trop court et a distillé des amortis assassins. De l'autre côté du filet, le quatrième joueur à l'ATP s'est débattu de toutes les forces qui lui restaient après son éprouvant combat de la veille, mais il était dépassé en défense.

En difficulté sur tous ses jeux de service, le Majorquin n'a frappé que 2 coups gagnants dans la première manche, contre 19 pour Alcaraz. Mais ce dernier s'est tordu la cheville droite au dernier point du troisième jeu de la deuxième manche.

Il a dû ensuite laisser aller la deuxième manche pour donner du temps à sa cheville fragilisée.

Après une pause au vestiaire, il a retrouvé ses esprits et sa force de frappe pour déborder son adversaire et le renvoyer à sa préparation pour les Internationaux de France.

En manque de compétition à la suite de son repos forcé, Nadal aura offert à son jeune adversaire une belle résistance, mais il a dû céder après 2 h 28 min d'efforts.

J'ai joué trois matchs, alors que je suis arrivé ici sans aucune préparation. Ça n'a pas du tout été un désastre, a-t-il dit.

Un joueur, concentré, va frapper la balle du revers après avoir glissé sur la terre battue.

Rafael Nadal à Madrid

Photo : Getty Images / OSCAR DEL POZO

C'est avec la qualité de son jeu et ses déplacements qu'Alcaraz a pu l'emporter, car sa première balle de service l'a laissé tomber dans ce combat avec un maigre taux de 56 %.

Il affrontera en demi-finales Novak Djokovic. Ce sera leur premier affrontement.

Djokovic sans trembler

Djokovic l'a emporté 6-3 et 6-4 en 1 h 21 min dans son quart de finale contre Hubert Hurkacz.

Le Serbe n'a pas été inquiété dans ce quatrième gain d'affilée contre le Hongrois.

Djokovic a avalé la première manche en 36 minutes en gagnant 87 % des échanges avec sa première balle de service. Il a poursuivi son chemin en rouleau compresseur pour empocher la deuxième manche en 45 minutes.

Un joueur de tennis, avec une casquette, vient de frapper une balle en hauteur en coup droit et suit des yeux sa trajectoire.

Novak Djokovic à Madrid

Photo : Getty Images / Clive Brunskill

Hurkacz a sauvé une balle de match, sur son service, pour réduire le pointage à 5-4, mais Djokovic a mis fin au combat tout de suite après.

Plus tard, ce sera au tour de Félix Auger-Aliassime de glisser sur la terre battue madrilène face à Alexander Zverev.

L'Allemand a déjà remporté quatre victoires contre le Québécois, mais ce dernier a gagné deux des trois derniers (4-2), dont celui à Wimbledon en 2021 et à Melbourne au début de l'année 2022.

Rublev mord la poussière

Tsitsipas, no 5 du monde, s'est qualifié pour les demi-finales en battant Andrey Rublev, classé 8e, en trois manches de 6-3, 2-6 et 6-4

Auteur de 10 as et efficace derrière sa première balle (81 % de points gagnés), le Grec s'est notamment appuyé sur une belle qualité de service pour contenir le Russe en tout juste moins de deux heures.

(Avec la collaboration de Carole Bouchard à Madrid)

Avec les informations de Agence France-Presse, et Associated Press

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !